Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 novembre 2009 3 18 /11 /novembre /2009 19:38
Aujourd'hui en allant acheter Unseen Academicals, je n'ai pu résister à la tentation d'acheter également Star Trek Countdown et les tomes 9 et 10 de vampire Knight. Le problème ensuite a été que je me suis retrouvée soudain avec des livres que j'avais très très envie de lire, donc j'ai déjà fini les deux vampire knight, parce qu'il fallait que je sache. 

Ces deux tomes se situent à un moment charnière de l'histoire car c'est là l'aboutissement du plan que Kaname a mis en place durant les années précédentes afin de se débarasser de son oncle.

Dans le tome 9, nous assistons à l'affrontement entre Zéro et Rido Kuran tandis que des vampires du Sénat sont en train de débarquer à l'Académie, obligeant la Night Class à s'opposer à eux pour protéger la Day Class, et que la guile est là aussi, ce qui oblige Kurosu à sortir de son pacifisme pour protéger la Night Class.

Dans le tome 10, nous découvrons beaucoup de choses sur le directeur et nous suivons son affrontement avec les membres de la guilde, tandis que Kaname est en train de détruire le sénat et que Zéro essaie de repenser sa relation à Yuki, car sa nature vampirique ne peut que faire d'elle son ennemi.


Nous en arrivons donc au point où nous différons de l'animé, où les événements tournent différemment. Je trouve dommage que le combat opposant le directeur aux vampires qui attaquent l'Académie soit différent, car j'aimais beaucoup dans l'animé, le fait que l'on découvrait que c'était une vraie machine à tuer et qui réussit à réduire à néant une horde de vampire mais à la place on en apprend plus sur lui, en découvrant comment il a accepté de veiller sur Yuki mais il nous reste encore beaucoup de zones d'ombres, car pour quelles raisons ce hunter en est-il arrivé au point où il ne voulait plus être un hunter et finalement on découvre qu'il est extrêmement proche de Zéro, ce qui m'amène à voir autrement les scènes où il prend soin de Zéro dans les premiers temps. 

J'ai hâte de lire la suite pour savoir quelle est la suite du plan de Kaname maintenant qu'il a règlé son compte au sénat, ce que va devenir le directeur et que va faire maintenant Zéro.
Repost 0
Published by The Bursar - dans Children of the Night
commenter cet article
17 novembre 2009 2 17 /11 /novembre /2009 11:41
Après le livre, voici venu le temps de vous parler du film. Tout d'abord la relecture, alors qu'elle améliore mon opinion du livre, a eu une tendance ici à plutôt ne pas trop favoriser le film, dont tous les défauts, raccourcis et modifications me sont apparus plus nettement que d'habitude.

Le film est sympathique, et c'est un des rares où l'on verra les chapeaux qui sont sensés faire partie de l'uniforme de Poudlard, cependant, je suis très sceptique au niveau des costumes, car du point de vue du personnel enseignant, il n'y a rien à redire, par contre, pour les élèves, mis à part la cape, on croirait un uniforme normal, or je suis sceptique sur le fait que les sorciers portent des cravates : dans quel tome est-il question de cravate ? Les élèves sont sensés porter des robes noires et si on en croit le 4, les sorciers ne sont pas habitués à porter des vêtements moldus, ce qui veut donc dire que nos tenues ne sont pas monnaie courante chez les sorciers, et comme les sorciers ont l'air de vivre dans le passé, puisque la magie apporte la réponse à leurs besoins et donc leur enlève la nécessité de chercher à accomplir des progrès techniques, du coup j'imagine que la mode vestimentaire doit elle aussi en retard sur nous et donc qu'ils doivent plutôt porter des tenues de type dix-neuvième siècles. Rien qu'une tenue tirée d'Orgueil et Préjugé à la place d'une robe, ça m'aurait satisfait. Je trouve dommage que le dépaysement soit très atténué dans le film, de façon certainement à atteindre un plus large public et parce que ça revient moins cher d'habiller tout le monde avec des cravates qu'avec des robes fait exprès, quoiqu'il aurait suffit de prendre des tenues d'avocat...

Je trouve que l'on perd beaucoup de l'humour du livre dans ce film, Neville est quasiment absent, l'accent est plutôt mis sur le spectaculaire, ainsi le match de quidditch est plein de figures et les épreuves pour attenidre la pierrre semble plus terrible mais j'ai l'impression que l'on n'a pas l'ambiance de Poudlard, c'est trop simplifié, par exemple dans le fait que l'on a pas l'irruption des frères de Ron à Noël ou Percy en train de donner des conseils mal avisés à Harry pour jouer aux échecs. En plus pour éviter d'avoir trop de figurant, on retrouve les élèves de Serpentards aux mêmes cours que ceux de Gryffondor. Il n'y a pas non plus la chanson du choipeau ou le moment où chacun se demande quelle est la nature de l'épreuve de sélection. C'est des petits détails qui font un peu plus vrais et qui rendent l'univers attachant et qui font défaut dans le film.

Une de mes grandes interrogations c'est qu'est-ce que ça aurait donné si Tim Burton l'avait adapté, j'aime bien ses deux batmans, donc Harry Potter ça aurait pu être sympa.

Et sur la page sur IMDb, qui est consacré aux anecdotes sur le film, j'ai lu des choses passionantes, comme par exemple le fait que Alan Rickman a été choisi par J.K.Rowling et qu'elle lui  a même révélé des détails qui n'apparaitront que dans le dernier livre.
Repost 0
Published by The Bursar - dans (Re) Reading Hp
commenter cet article
16 novembre 2009 1 16 /11 /novembre /2009 18:36
Voici donc mes réponses au quizz potteresque que je vous ai concocté et dont on peut trouver la version sans les réponses ici.


 Imaginons un peu...

1) Vous recevez une lettre vous annonçant que vous êtes admis à Poudlard, comment réagissez-vous ?
L'espoir, parce que bien-sûr au départ, je n'y croirais pas - sauf si mes pouvoirs se sont manifestés d'une manière très voyante et que du coup la lettre venait donc apporter le soulagement d'apprendre que je n'étais pas complètement dérangée - mais au fond de moi, je souhaiterais très fort que ce soit vrai, donc il faudrait sûrement une visite de McGonagall ou d'un des enseignants pour que j'accepte d'y aller, avant je me raccrocherais à la théorie que c'est quelque chose de pas net et donc pas question que j'y aille, d'ailleurs elle est où cet école et pourquoi on en parle pas à la tv ? Après je pense que je serais hyper contente et plongée dans mes livres comme au temps où j'ai été acceptée en prépa.


2) Vous voilà donc une sorcière et c'est bientôt la rentrée, ce qui vous conduit à Diagon Alley, passage obligé pour toute jeune sorcière pourvue d'une liste de fourniture bien garnie, quel est l'endroit que vous désirez le plus visiter ?(quelqu'un répondra-t-il autre chose que chez Flourish et Blotts ?)
Chez Madam Malkin's Robes for All Occasions ! Je ne suis pas vaine mais j'adore les robes de sorciers, je veux la même tenue que Rogue ! et j'adore les grandes capes noires qui font partie de la tenue réglementaire à Poudlard. Je crois que je ne pourrais m'empêcher de me faire faire toute une garde-robe et après il ne serait plus question de me faire reporter des vêtements de moldus tant que je n'aurais pas à retourner parmi eux(et encore...).

3) Vous avez la possibilité d'avoir un animal de compagnie, allez-vous choisir un chat, un hibou, un rat ou un crapaud ? ou allez-vous tenter de faire entrer en douce une autre créature magique ?
Je voudrais un chien, mais bon comme on n'a pas le droit(ce serait le bordel avec les chats et en plus un chien faut le sortir donc il faudrait autoriser les élèves à se promener dehors le soir, alors que les chats c'est une moins grande responsabilité et je suis sûre que ce sont les Elfes de maison qui s'occupe de la litière et de les nourrir), je pense que je m'abstiendrais d'en avoir, parce qu'un chat c'est pas pratique quand on voyage, je ne suis pas très oiseau(on ne peut pas leur faire de câlins) et qu'on n'a pas le droit d'avoir un lapin(non, mais pourquoi j'aurais pas le droit d'avoir un lapin ? c'est tout de même plus mignon qu'un rat ou un crapaud et en plus, il n'y a pas d'électricité à Poudlard donc aucun risque que la pauvre petite bête s'électrocute en mangeant des fils, allez, professeur McGonagall, je peux avoir un lapin ? je vous jure que je nettoierais sa cage)
.

4) Mis à part la baguette, quel serait l'objet magique que vous désireriez le plus posséder ?
Le retourneur de temps ! ce serait le rêve de pouvoir faire beacoup plus de choses en une journée et je pourrais faire des mégas grasse matinée, pendant qu'une autre version temporelle de moi bosserait.

5) Et parce que je sais très bien, que vous avez toutes fait un saut chez Flourish & Blotts, quel est le livre que vous voudriez le plus ?
Magical Drafts and Potions par Arsenius Jigger, parce que j'ai toujours rêvé de savoir fabriquer des poisons.

6) La grande aventure commence... vous êtes dans le train qui vous emmène à Poudlard et la dame qui vend toutes sortes de friandises passe dans votre comportiment, qu'est-ce que vous voudriez le plus goûter ?
Les Liquorice Wands, parce que je suis curieuse, ça doit avoir un goût sympa.

7) A présent, vous voilà dans le grand hall, dans la file des premières années, à votre avis, dans quelle maison le choipeau va-t-il vous envoyer ?(attention, la question n'est pas dans quelle maison voudriez-vous être, car à moins d'être Harry Potter, ce n'est pas à vous de décider)
Serpentard à cause de ma soif de pouvoir, la magie c'est une force qui place l'individu au-dessus du commun des mortels et qui ne s'appuie pas sur la force physique. Serpentard me voilà, je veux la puissance(oui, je sens que je vais virer mage noir d'ici la fin de mes études mais pas Mangemorts, parce que, non, je ne participerais pas à l'introduction d'une tyrannie, même si Platon venait frapper à ma porte).

8) De tous les cours qui vous sont proposés, auquel voulez-vous le plus assister ? et lequel vous ferait le moins envie ?
Potion, à cause de Rogue, bien-sûr, je pense que ce serait le prof auquel je m'accrocherais tout de suite, je serais peut-être une quiche mais je passerais des heures et des heures dans mon livre de potion juste pour obtenir son absence de désapprobation, en plus le côté sélectif de l'art des potions suffirait à attirer mon goût pour le challenge. Sinon, histoire de la magie, car je me sens bien capable de prendre un intérêt à ce cours même si tout le monde s'ennuie(du moment qu'il n'est pas question de la vie économique au temps de la guerre des Gobelins)et j'ai eu un prof d'histoire qui me faisait penser au professeur Binns. Le cours qui me ferait le moins envie ce serait Défence contre les forces du mal, parce que Quirrell a l'air d'être un incapable, donc je ne pense pas que j'arriverais à prendre au sérieux ses cours surtout si ce n'est que de la théorie.

9) Si vous deviez être pris en train de briser une des règles de l'école, laquelle serait-ce ?
Je suis du genre à respecter les règles donc je ne pense pas que je briserais les interdits liés aux sorties et aux couvre-feu parce que j'aurais trop peur de me faire prendre. la forêt peut-être, si Fred et George me persuadent de les y accompagner(parce qu'il doit y avoir moyen de s'y rendre sans se faire prendre. Je pense que mon problème serait plutôt avec les duels, qui dans mes souvenirs ne doivent pas être autorisés, parce que je pense que je ne pourrais résister à la tentation de faire des combats amicaux.

10) De quel manière réussiriez-vous à faire gagner des points à votre maison ?
J'aurais bien dit en dénonçant les activités illicites d'Harry Potter mais le chef de ma maison c'est Rogue... j'aurais trop peur de l'approcher et de passer pour une imbécile donc on oublie la dénonciation. Peut-être en potion, à force de potasser, je devrais au moins avoir les réponses théoriques et de toutes manières, Rogue est plus gentil avec les gens de sa maison.

11) Qu'est-ce que vous aimez le plus à Poudlard ?
Les fantômes.

12) Avec quel personnage, vous lieriez-vous d'amitié si l'occasion vous en était donné ?
Rogue !

13) Si vous aviez l'opportunité de revivre une des scènes du tome 1, laquelle serait-ce ? et quelle est votre scène préférée ?
Peut-être le second match de Quidditch, histoire de voir Rogue sur un balais, ou alors la partie de Wizard Chess géante mais à la seule condition que Ron soit avec moi parce que je suis une grosse quiche aux échecs donc je n'ai pas envie de me faire attaquer par un des pions de l'équipe adverse, mais ça doit être impressionnant de voir les pièces se mettre en mouvement et de voir la reine adverse détruire les autres pions.
La scène qui m'a fait le plus rire c'est la conversation entre Mrs Weasley, Fred et George au moins du départ aussi connue sous le nom de la question du siège des toilettes enflammé.

Repost 0
Published by The Bursar - dans (Re) Reading Hp
commenter cet article
15 novembre 2009 7 15 /11 /novembre /2009 22:59
A l'occasion du Bloody Swap, j'ai reçu d'Isil, Plaisirs coupables, le premier de la série des Anita Blake et je suis devenue accro à cette série, donc aujourd'hui je vous parle du second livre, The Laughing Corpse.

Après un tueur de vampires, voilà qu'Anita doit essayer de retrouver un zombie tueur et la personne à l'origine de la réanimation de celui-ci, et ce n'est là qu'une partie de ses problèmes, parce qu'entre une prêtresse Vaudou bien décidée à se faire respecter d'elle, le maître vampire de Saint-Louis qui veut la voir, le meutre d'un autre réanimateur et un milliardaire bien déterminé à obtenir ses services pour pratiquer un sacrifice humain, Anita va avoir fort à faire.


Ce second volume est aussi bon que le précédent même si j'ai préféré le précédent parce qu'il s'agit de vampires et non de vaudou, mais l'intrigue est bien menée, nous découvrons un peu plus les autres réanimateurs de Animators Inc et nous en apprenons plus sur les zombies et la manière de faire sortir ceux-ci de la tombe.
Anita est vraiment une héroïne que j'apprécie, car, même si elle dispose de quelques dons au-dessus du commun des mortels, ce n'est ni une version de Rambo sous des airs de frêle jeune femme, ni une dur à cuire que rien ne touche, Anita a beaucoup de faiblesse comme le fait d'avoir envie de vomir sur les scènes de crimes, qui est un détail que j'aime, parce qu'il la rend plus normale, donc il est plus facile de s'identifer à elle.
Jean-Claude est toujours aussi attirant mais en même temps, il se complexifie, puisque dans le 1 c'est seulement le maître vampire sexy qui cherche à séduire Anita un peu par jeu, or là la raison de ses actions commence à paraître plus trouble : des sentiments entrent-ils en jeu ou tout est-il un calcul dans sa recherche du pouvoir. Une fois de plus je ne peux résister à la tentation de vous mettre une nouvelle description mais j'ai vraiment adoré la fin de celle-ci :

"I wanted out of the District before dark. I did not want to run into Jean-Claude. He wouldn't attack me. In fact, his intentions were good, if not exactly honorable. He had offered me immortality without the messy part of becoming a vampire. There was some implication that I got him along with eternity. He was tall, pale and handsome. Sexier than a silk teddy."


Cependant une chose a rivalisé avec Jean-Claude, les pingouins ! En effet, Anita collectionne les pingouins et en particulier les pingouins en peluche dormant même avec l'un d'eux et j'ai adoré les différents moments où les pingouins faisaient une apparition.
Le seul bémol de ce livre ce sont certaines descriptions destinées à présenter des personnages ou des situations déjà présents dans le 1 qui souvent reprennent presque exactement les phrases du 1, donc j'espère que c'est un point que l'on ne retrouvera pas dans chaque tome, parce que c'est un peu agaçant, même si ça permet de prendre la série à n'importe quel moment sans être perdu mais aussi de se rappeler les détails importants ce qui doit être utile quand il faut attendre un an la suite mais qui est moins agréable quand on a encore le tome précédent bien à l'esprit.
Et je vous laisse sur un passage qui m'a bien fait sourire :

"Bert recruited me straight out of college. I never knew how he heard about me. I refused him at first, but he waved money at me. Maybe I was rebelling against parental expectations ? Or maybe I had finally realized that there is damn little opportunity for a B.S. in biology with an emphasis on the supernatural. I minored in creatures of legend. That was real helpful on my résumé.
It was like having a degree in ancient Greek or the Romantic Poets, interesting, enjoyable, but then what the hell can you do with it ?"

Repost 0
Published by The Bursar - dans Sexy Undead
commenter cet article
12 novembre 2009 4 12 /11 /novembre /2009 12:36
A l'occasion de notre relecture du tome 1 de Harry Potter, je vous ai concocté ce petit questionnaire potteresque, parce qu'avouez-le, qui n'a pas rêvé à un moment donné d'arpenter les couloirs de Poudlard ?


 Imaginons un peu...

1) Vous recevez une lettre vous annonçant que vous êtes admis à Poudlard, comment réagissez-vous ?

2) Vous voilà donc une sorcière et c'est bientôt la rentrée, ce qui vous conduit à Diagon Alley, passage obligé pour toute jeune sorcière pourvue d'une liste de fourniture bien garnie, quel est l'endroit que vous désirez le plus visiter ?(quelqu'un répondra-t-il autre chose que chez Flourish et Blotts ?)

3) Vous avez la possibilité d'avoir un animal de compagnie, allez-vous choisir un chat, un hibou, un rat ou un crapaud ? ou allez-vous tenter de faire entrer en douce une autre créature magique ?

4) Mis à part la baguette, quel serait l'objet magique que vous désireriez le plus posséder ?

5) Et parce que je sais très bien, que vous avez toutes fait un saut chez Flourish & Blotts, quel est le livre que vous voudriez le plus ?

6) La grande aventure commence... vous êtes dans le train qui vous emmène à Poudlard et la dame qui vend toutes sortes de friandises passe dans votre comportiment, qu'est-ce que vous voudriez le plus goûter ?

7) A présent, vous voilà dans le grand hall, dans la file des premières années, à votre avis, dans quelle maison le choipeau va-t-il vous envoyer ?(attention, la question n'est pas dans quelle maison voudriez-vous être, car à moins d'être Harry Potter, ce n'est pas à vous de décider)

8) De tous les cours qui vous sont proposés, auquel voulez-vous le plus assister ? et lequel vous ferait le moins envie ?

9) Si vous deviez être pris en train de briser une des règles de l'école, laquelle serait-ce ?

10) De quel manière réussiriez-vous à faire gagner des points à votre maison ?

11) Qu'est-ce que vous aimez le plus à Poudlard ?


12) Avec quel personnage, vous lieriez-vous d'amitié si l'occasion vous en était donné ?

13) Si vous aviez l'opportunité de revivre une des scènes du tome 1, laquelle serait-ce ? et quelle est votre scène préférée ?


Je précise, comme nous sommes dans une période prolifique en tag, ceci n'est pas un tag et tout le monde peut le reprendre. Après vous pouvez soit répondre en ne vous fondant que sur le tome 1 ou sur l'intégralité de la série. Amusez-vous bien.
Repost 0
Published by The Bursar - dans (Re) Reading Hp
commenter cet article
10 novembre 2009 2 10 /11 /novembre /2009 01:35
Désolé pour la jubilation mais la lecture des trois derniers tomes m'a semblé fort longue. Au départ, quand j'ai lu les deux premiers tomes, cette série m'a enthousiasmée, j'ai aimé aussi le tome 3,tome 4 à 9.

J'ai à présent lu les trois tomes qui me restaient à lire et qui contiennent le dénouement et je n'ai pas aimé, que ce soit la manière dont tourne les choses, ou simplement la partie d'échec mental qui se déroule entre Near et Light, parce qu'autant dans les tout premiers tomes c'était sympa, autant au bout de huit tomes, ça devient extrêmement lassant, avec l'impression que l'on piétine.

Voilà pour les généralités, pour le détail, c'est maintenant, donc il est encore temps d'arrêter votre lecture si vous ne voulez pas que je vous révèle la fin.

Dans le tome 11, j'ai bien aimé le nouveau second Kira, mais la manière dont il tourne dans le 12, où tout son fanatisme religieux transparait, m'a agacé, car je trouvais que ça ne collait pas avec son intelligence.. J'ai trouvé le tome 12 trop long, et je n'ai pas non plus aimé, la manière dont Light apparaît au moment de sa défaite, il est si pathétique et de toutes manières, je voulais que ce soit Light qui gagne, ce qui explique pourquoi la tournure que prend la série après les premiers tomes m'a agacé, car je n'avais pas envie que les douze tomes soient constitués par la chasse à Kira, au contraire, j'aurai aimé qu'à un moment, Light se retrouve au pouvoir, un peu comme dans l'empereur-dieu de Dune, où nous voyons Léto à la tête de l'univers qu'il a façonné et qui va devoir affronter les factions qui lui résistent. J'aurai aimé que l'histoire tourne autrement et que Light soit défait après avoir pris réellement sa place à la tête du monde et se fasse tuer par des résistants mais que l'on ait le temps de voir si son monde aurait dégénéré ou non, une fois qu'il serait devenu un pouvoir connu de tous et non un homme agissant dans l'ombre. D'ailleurs, je ne comprends pas pourquoi Light s'obstine à continuer en tant que L, au moment où il peut compter sur la force de ses fidèles. Il lui aurait suffit de se joindre à eux pour saisir le pouvoir, ou rien que si c'était eux qu'il avait convoqué au rendez-vous de l'entrepôt, car s'il avait compté sur eux, il serait sorti libre et Near aurait été capturé par ses fidèles. Bref j'ai été assez déçue par Death Note, car je trouve qu'on s'est beaucoup trop perdu dans la lutte entre Light et L et que la question du monde que cherche à imposer Light n'a pas été assez développé. J'aurais vraiment voulu voir ce qu'il donnait en fonctionnement.

mais ensuite mon intérêt n'a fait que décroître, comme vous pouvez le voir dans mon article couvrant la série du
Voilà donc une série que je suis contente d'avoir fini, simplement parce que je voulais savoir comment elle finissait mais de laquelle je ne tirais plus vraiment de plaisirs depuis plusieurs tomes.
Repost 0
Published by The Bursar - dans In the mood for Japan
commenter cet article
9 novembre 2009 1 09 /11 /novembre /2009 02:51
Je continue mon incursion dans le wizard rock avec le second album d'Harry and the Potters : Voldemort Can't Stop the Rock. Cet album m'a beaucoup moins plût que le premier. Dans le premier, on avait des chansons inspirées des quatre premiers livres de J.K.Rowling, or celui-ci ne s'inspire que du 5 et à force, vous devez peut-être le savoir à force, je n'aime pas Harry Potter and the order of the Phoenix. Cet album est plus orientée vers le rock pour certaines mélodies, matérialisant ainsi la crise d'adolescence d'Harry et les diverses sources de colères d'Harry que je ne nommerais pas ainsi dans un rare effort pour ne pas mettre de spoiler dans ce billet, (enfin si vous ne voulez pas être spoilé, ne regardez pas les vidéos qui vont suivre).

Pour vous donner un aperçu, voilà une des chansons qui me plaît(mais n'égale pas I am a Wizard ou Wizard Chess du 1 que je trouvais plutôt drôle) :




Voici une des chansons mettant bien en avant le côté agaçant d'Harry Potter et que j'aime moins d'un point de vue mélodique : Keeping Secrets from Me



Ou encore Stick it to Dolores :



Rendez-vous le mois prochain pour mon avis sur l'album suivant.
Repost 0
Published by The Bursar - dans (Re) Reading Hp
commenter cet article
8 novembre 2009 7 08 /11 /novembre /2009 01:10
La magie de google reader est qu'on peut suivre la progression des tags à travers les différents blogs que l'on lit et donc estimer ses chances d'être frappé par celui-ci(par fois en croisant les doigts, en espérant que personne ne remarque que vous y avez échappé...). Cette fois, j'ai été tagguée par Ofelia(comme quoi il faut se méfier des membres de sa propre team^^) et il s'agit du tag Seven songs shaping my fall, qui a été transformé par Fashion en Seven things Shaping my fall. J'ai décidé que, puisque j'étais de corvée, j'allais répondre au deux mais comme en fait le lecteur deezer est en train de foutre le bordel dans mon billet et que je suis en train de piqué une crise de nerf parce qu'il me renvoie à la ligne à un tiers de la page, vous devrez vous contenter de mes réponses pour Seven songs shaping my fall.


1) une chanson de l'album Voldemort can't stop the rock d'Harry and the Potters : the human hosepipe.



2) une autre chanson d'Harry and the Potters : Wizard Chess



3) The Godfather... toujours d'Harry and the Potters



4) Waterloo d'Abba




5) Eye of the tiger de Survivor




6) Rest in Peace



7) Burning heart




et je ne taggue personne donc le prend qui veut.


Repost 0
7 novembre 2009 6 07 /11 /novembre /2009 18:54
Aujourd'hui, je vous parle d'un des deux livres que j'ai reçu dans le cadre du Bloody Swap, Plaisirs coupables de Laurell K. Hamilton, premier livre de la série des Anita Blake. Tout d'abord je veux dire un grand merci à Isil car j'adore Jean-Claude !!!!!!!!! et donc je viens de commander le livre suivant : j'ai passé la journée d'hier à m'inquiéter pour Jean-Claude, j'ai dévoré ce livre.

L'histoire se déroule à St Louis, dans une version des USA où le statut des vampires et autres morts vivants a été reconnu légalement. Anita Blake est une réanimatrice, c'est-à-dire qu'elle est payé pour ramener les morts sous forme de zombie. Mais il lui arrive aussi de tuer des vampires, raison pour laquelle, ils l'ont baptisé "l'Exécutrice". Elle est considérée comme une des meilleurs et c'est pour ça, que quand une série de meutres frappe la communauté vampire, c'est à elle, que le grand maître vampire de la ville fait appel, sauf qu'Anita déteste les vampires et que ce n'est que par la contrainte qu'Anita va accepter le job se retrouvant plonger dans une affaire d'où il lui sera difficile de s'en sortir indemne...


J'ai beaucoup aimé l'humour présent dans ce livre, qui rappelle un peu celui de Buffy contre les vampires, et c'est intéressant de découvrir le fonctionnement de cette société où les zombies, goules et vampires sont reconnus. Le personnage d'Anita est intéressant car on sent qu'elle a eu un passé mouvementé et même si elle a du potentiel, ce n'est pas non plus wonderwoman, ce qui rend ce personnage humain et très agréable. Les personnages secondraires sont intéressant entre le patron de sa boîte, uniquement intéressé par le profit ou Edward, le chasseur de vampires, avec un arsenal à la rambo et qui ferait passé Buffy Summers pour une amatrice. Et surtout Jean-Claude...

"Il avait l'apparence classique d'un vampire : des cheveux bouclés retombant sur la dentelle raffinée du jabot d'une chemise à l'ancienne, un flot de cette même dentelle cachant à moitié des mains fines et de longs doigts blancs. Sa chemise ouverte laissait apparaître un torse discrètement musclé. La plupart des hommes auraient été ridicules dans cet accoutrement. Lui n'en paraissait que plus viril."


Jean-Claude, comme vous l'aurez certainement deviné, est un vampire français, un des maîtres vampires de St Louis et qui a un faible pour Anita, et donc une des grandes questions de la série est : Anita succombera-t-elle au charme de Jean-Claude ? Moi, en tous cas, j'ai succombé, ça doit être la chemise à jabot. J'ai d'ailleurs réalisé que je fantasmais sur les vampires français, ce que je trouve un peu particulier, vu que finalement il n'y a là aucun exotisme pour moi et que je sais que le mâle français n'est pas du tout comme ça et pourtant le vampire français me fait rêver. Je trouve intéressant de voir comment le type du vampire français est un train de s'imposer. Lestat, lui-même, est français et a un bon goût vestimentaire.

L'onomastique est quelque chose de très mystérieux de ce livre, nous avons droit à Jean-Claude le vampire, Robert le vampire et surtout Nikolaos qui comme son nom ne l'indique pas, est une femme. Tout de suite ça fait moins rêver. La manière dont l'auteur choisi les noms me fascine, par contre aucun Jean Luc, ni Casimir mais je garde espoir.

La seule chose qui m'intrigue pour celles qui l'ont lu, c'est comment Jean-Claude se retrouve-t-il à la tête des vampires de St Louis, car au début, on apprend qu'il est passé en troisième position dans la hiérarchie, il y a donc un autre vampire au-dessus de lui, est-ce le fait qu'Anita, sa protégée, a tué Nikolaos qui le fait passer en première position ou ais-je loupé la  mort du second maître ?

Je pense que je vous parlerai bientôt du suivant et à présent je vais attaquer Riverdream.



Repost 0
Published by The Bursar - dans Sexy Undead
commenter cet article
6 novembre 2009 5 06 /11 /novembre /2009 11:01
"In the land of Ingary, where such things as seven-league boots and cloaks of invisibly really exist, it is quite a misfortune to be born the eldest of three. Everyone knows you are the one who will fail first, and worst, if the three of you set out to seek fortunes."

J'ai découvert ce livre, il y a peu et je me suis empressée de l'acheter(ma bonne excuse étant que j'ai changé de relais de colis donc il valait mieux tester l'adresse avec un colis de peu de valeur...), il s'agit du livre qui a inspiré le film de Hayao Miyazaki, le château ambulant, film que j'avais adoré pour son héroïne qui savait si bien affronter les événement qui lui tombe dessus sans jamais se plaindre. J'ai donc retrouver Sophie avec plaisir.

L'histoire la voilà, Sophie Hatter est l'aîné de trois filles et selon le concept énoncé au début de cet article et qui ouvre le livre, elle est destinée à vie ennuyeuse et à être un échec ambulant. Sophie a tout à fait accepté cet état de chose et s'est fait à l'idée que sa vie serait ainsi, ce qui fait qu'elle est très gentille et a une tendance à se laissé exploiter, puisqu'elle ne voit pas comment elle pourrait lutter contre la fatalité de sa naissance, elle prend donc la vie comme elle vient. A la mort du père, Fanny, la belle-mère, est obligée de mettre les trois filles en apprentissage, la dernière chez une sorcière, la seconde dans une hôtellerie et Sophie reste comme son apprenti parce que c'est elle qui héritera un jour du magasin de chapeau. Sophie au fil des mois prend de plus en plus des habitudes de petite vieille à force de rester en recluse et de parler aux chapeau qu'elle fabrique, et un jour, la sorcière du Désert(the Witch of the Waste) débarque dans le magasin et la transforme véritablement en petite vieille et c'est le début de l'aventure pour Sophie, qui, se rendant compte qu'il vaut mieux qu'elle parte car son apparence ne pourrait qu'effrayer ses proches, fait son baluchon et se met en route et sa route va croiser celle du très vain mage Hurle et de son jeune apprenti Michael qui vivent dans un chateau ambulant où Sophie trouve refuge et passe un pacte avec le démon du feu qui fait fonctionner le chateau, Calcifer, dans l'espoir qu'il lève un jour le sort qui l'accable. Elle va donc s'incruster dans le château comme femme de ménage dans l'espoir de découvrir et de briser le pacte entre Calcifer et Hurle, afin de remplir sa part du marché.

J'ai vraiment adoré ce livre, chaque chapitre a un titre commençant par In which... tel que "In which Sophie talks to hats" ou "Which is far too full of washing". J'aime ce côté un peu compte que l'on trouve dans Bilbo le hobbit, et que l'on retrouve ici avec cette idée que si l'on suit la logique narrative, l'aîné ne peut être que destinée à une vie ratée(postulat de départ qui n'est pas sans rappeler Terry Pratchett et son jeu sur les règles narratives ou la chance sur un million). L'héroïne me plaît particulièrement par son obstination et son pragmatisme, j'aime beaucoup la manière dont elle accepte ce qui lui arrive et jamais son complexe d'infériorité du au faut qu'elle est l'aîné et donc destinée à l'échec ne m'a agacé, c'est présent mais sans jamais être excessif et donner envie de secouer l'héroïne(comme c'est par moment le cas avec Fanny Price dans Mansfield Park), au contraire je trouve son enfermement dans cette croyance très touchante.
Un autre élément assez drôle est que le fait d'être une très vieille dame change sa perspective sur le monde(aussi très Pratchéien sur l'idée que le receptacle façonne la pensée)et qu'elle se met à regarder le monde par les yeux d'une petite vieille très énergique. Par contre ce n'est pas Blanche-neige, elle propose d'abord ses services de femme de ménage puis fait le ménage, et non l'inverse.

Par rapport au film, ça apporte une autre perspective, déjà parce qu'il y a pas mal de différence, le film étant destiné à un public plus jeune, donc les intentions de la sorcières sont différentes et on n'a pas le droit au côté don juan de Howl qui passe son temps à être amoureux mais sans jamais réussir à se fixer, car une fois que la belle tombe sous son charme, elle cesse de l'intéresser. Dans les autres différences, on a le coup des trois soeurs, qui explique aussi la résignation de Sophie face au sortilège, Calcifer est différent, il est plutôt bleu comme il apparaît sur la couverture et non jaune comme dans le film, car c'est tout de même un démon et la gentille créature du film(mais c'est pour les enfants donc on peut pas avoir un Calcifer tout droit sorti de chez Tim Burton). Le livre nous permet de comprendre davantage l'intrigue. J'ai en général quelques réserves sur le mélange entre notre monde et un monde imaginaire(sauf chez Pratchett, bien-sûr) mais là finalement ça passait bien et c'était drôle de voir celui-ci par le regard de Sophie, même si je n'ai sais pas la logique qui impliquait qu'il y ait notre monde, mais l'effet comique en valait la peine.

C'est donc un livre que je relirai avec plaisir, rien que parce que connaître la fin chance en partie la manière de lire l'histoire et je compte lire la suite, the house of many ways.
Repost 0

Citations : Terry Pratchett

Interesting time, p.43
*****
Interesting Time p.19
*****
Le Huitième Sortilège p.87
*****
La huitième Couleur p.91
*****
*****

*****

*****
Apes had it worked out. No ape would philosophize, "The mountains is, and is not." They would think, 'The banana is. I will eat the banana. There is no banana. I want another banana."
Unseen Academicals p.76
*****
'I would like permission to fetch a note from my mother, sir.'
Ridcully sighed. 'Rincewind, you once informed me, to my everlasting puzzlement, that you never knew your mother because she ran away before you were born. Distincly remember writing it down in my diary. Would you like another try ?'
'Permission to go and find my mother ?'
Unseen Academicals,  p.187
*****
'The knees should be covered. It is a well-known fact that a glimpse of the male knee can drive women into a frenzy of libidinousness.'
Unseen Academiacls, p.130
*****
"Lord Vetinari's rules : if it takes an Igor to bring you back, you were dead. Briefly dead, it's true, which is why the murderer will be briefly hanged. A quarter of a second usually does it."
Unseen Academicals, p. 98
*****
"I'm a wizard ! We can see things that are really there, you know,"said Ridcully. " And in the case of the Bursar, things that aren't there too."
Hogfather, p 98

Perdu Dans La Vallée ?

Malakos is here too !!!

Archives

Le mot de l'auteur

 

Bienvenue au sein de la vallée des grenouilles séchées,  blog d'une prof de lettres classiques fan de Star Trek et de Terry Pratchett.
Vous trouverez ici mes impressions sur des ouvrages que j'ai lu, des films qui ont retenu mon attention et parfois des séries.
 
Sur ce, je vous souhaite une bonne navigation mais méfiez-vous d'une chose, j'ai une tendance à m'adresser plus à ceux qui ont lu ou vu ce dont je parle, donc quand ce n'est pas votre cas, évitez de continuer votre lecture quand vous atteignez le paragraphe commençant par "dans le détail" ou voici la partie spoiler mais dans la plupart des cas, les spoilers sont en surlignés.

The Bursar

Et pour me laisser un message sans lien avec un article c'est par là :



 
 

One Challenge to rule them All

logo fondcomble

 

Pour s'inscrire, c'est par là.


Pour consulter les billets publiés par les autres membres de la Communauté ou laisser les liens de vos article, c'est ici.


Pour les logos des différents niveaux c'est là.


Pour les différents logos généraux, c'est ici et .

 


***********************


De mon côté, je vais faire le challenge Valar !

 

Jusqu'ici j'ai peu avancé.

J'ai lu :

The Hobbit

Le Silmarillion

The Fellowship of the Ring

The Two Towers

 

L'adieu au Roi, chansons pour J.R.R. Tolkien

Beowulf

 

 

Challengevalar 2

mes coups de coeur

Mes coups de coeur 2009














Mes coups de coeur 2010

sherlock-holmes-2009

Homère et Shakespeare en banlieue
seigneursOlympe
team medical 01
koi-suru-bo-kun-kaiosha-1
starship troopers
lovely_teacher.jpg
hei-sensei.jpg
rocky-horror-picture-show-posters.jpg
petits meurtres à l'anglaise
galaxy-quest-deluxe-edition-dvd
Couverture-Princesse-Soso.jpg
maurice.jpg
Mes coups de coeur 2011
gemmell legende
bowie labyrinth jim henson movie poster
grammaire
st trinian
Mes coups de coeur 2012
Crimson Spell