Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juin 2010 7 13 /06 /juin /2010 20:55

starship troopers...and that the part should be humbly proud to sacrifice itself that the whole may live."


Avec un peu de retard(parce que quelqu'un que je ne nommerai n'a cessé de m'abreuver en yaoi merveilleux dont je n'ai pas pu me décoller...), je vais vous parler de Starship Troopers, que j'ai lu dans le cadre d'une lecture commune avec Cachou.


L'histoire se déroule dans un futur où tous les systèmes politiques que nous connaissons se sont effondrés  suite à un énorme conflit mondial survenu à la fin du XXème siècle et où à la place s'est installé une sorte d'état militaire, où ne sont citoyens que ceux qui ont fait leur service militaire. C'est un monde en paix, où les crimes sont extrêmement rare et où la liberté reigne.

Juan Rico est le fils d'une famille très aisée et quelque jours après ses dix-huit ans, il décide de s'enrôler pour faire son service et se retrouve dans l'infanterie.

C'est son parcours que nous suivons dans ce livre, de sa formation au camp Curie à la guerre contre les guerres contre les cafards(the bugs), une race qui se rapproche des termites mais est capable de voyager dans l'espace et menace la terre et ses colonies.


J'ai adoré ce livre, ce sera un de mes coups de coeur de l'année !

Heinlein nous offre une brillante réflexion sur les systèmes politiques et la manière dont la justice devrait être appliquée. Le fonctionnement des instances militaires est aussi parfaitement analysé, nous amenant à voir les mécanimes qui régissent les camps d'entraînement militaire et ceux qui gouvernent les relations entre officiers et soldats.

J'ai vraiment trouvé le parcours de Rico passionnant. Les différents personnages que l'on croise sont captivants, en particulier les sergents, ce qui a suscité pas mal mon intérêt , car cela éclairait pas mal certains points de Monstrous Regiment de Terry Pratchett. En plus, j'aime particulièrement ce genre de récit.

J'ai en plus adoré les références qui parsème l'ouvrage, car c'est vraiment un plaisir de tomber sur des références à la République de Platon, à César, à Napoléon, Xerxès(j'ai particulièrement aimé le fait qu'ils étudiaient pourquoi Xerxès s'est pris une grosse raclée...). Bref l'auteur développe une analyse intéressante de l'histoire de façon à justifier le système établit dans son livre.


J'ai lu ce livre en anglais, je tiens à prévenir qu'en vo, il est pour lecteur confirmé, parce que l'auteur utilise beaucoup de termes appartenant au jargot militaire. je m'y suis vite habituée donc ça ne m'a pas gêné, vu que le principal est de comprendre que to buy a farm signifie mourir avec les honneurs militaires et que "bought it" en est la forme raccourcie. Au bout 5 pages, j'avais maîtrisé la chose.


Je vous invite à aller voir chez Cachou pour un avis très détaillé et à l'opposé du mien, vu que moi, je suis du côté obscur de la force...

Partager cet article

Repost 0
Published by The Bursar - dans Retour vers le futur
commenter cet article

commentaires

Iluze 15/06/2010 12:12



Un garçon qui a pour animal de compagnie une grosse bête à 8 pattes et qui parle. C'est assez drôle :).



The Bursar 15/06/2010 13:15



ça a l'air effectivement intéressant. Il faudra que je le note.



Iluze 15/06/2010 06:46



J'ai lu "L'Enfant tombé des étoiles" du même auteur récemment. J'ai aussi beaucoup aimé :D.



The Bursar 15/06/2010 12:07



Ah oui, ça parle de quoi ? je ne suis pas hyper sf, à part le space opéra.



Cachou 14/06/2010 14:36



Ah, nan, pourquoi d'office anti-féministe si ça n'est féministe? Il existe quand même des positions intermédiaires.



The Bursar 14/06/2010 14:42



Non, mais je ne réduisais pas les positions non-féministes à de l'anti-féministe, j'étais juste à court d'expression pour exprimer le fait que le fait de ne pas être un discours féministe sans
avoir à faire une longue périphrase.


 


Après il faut penser que le livre est publié dans les années 60... donc on peut voir dans cette vision de la femme-pilote, un côté novateur vu que nous sommes à une époque où la femme n'a pas du
tout de place dans une armée. Elle n'est certes pas un soldat de base, ce qui aurait peut-être été trop novateur pour l'époque mais en même temps, on ne sait pas exactement dans quels domaines
elles sont affectées, peut-être qu'elles ne sont pas uniquement des pilotes.



Ellcrys 14/06/2010 14:15



Comme j'ai envie de me lancer dans la SF, je note ce titre. Une chose est sûr, c'est que je ne le lirais pas en anglais (j'suis pas assez doué !)



The Bursar 14/06/2010 14:21



Oui, c'est pour ça que je prévenais, parce que pour pouvoir saisir l'argot, il ne faut pas avoir de difficulté avec le reste et en plus, les dictionnaires n'ont pas forcément le sens en argot.


 


C'est un bon livre, surtout si on aime les récits de guerre.



Cachou 14/06/2010 00:30



Ah mais attention, je n'ai jamais dit que c'était anti-féminsite, hein, juste que ce n'était pas féministe ^_^.


Mais la question est de savoir si c'est justement une utopie ou plutôt une contre-utopie. Parce qu'on a très peu le point de vue des personnes non-votantes dans ce livre, juste les avis et
explications d'un professeur Citoyen donnés à des élèves qui ne sont pas encore à 'âge du choix ou, plus tard, qui sont devenus des militaires. Si !a se trouve, cette histoire de rebellion
impossible n'est pas réaliste (j'ai du mal à y croire).


Je ne le prends pas non plus comme un traité philosophique, mais ne sais pas comment je dois le lire. Est-ce que, donc, l'auteur voulait présenter une société mettant en avant des évolutions
qu'il ne penserait pas forcément mauvaises pour notre société ou, au contraire, veut-il montrer les dérives d'un système qui s'appuierait trop sur l'armée? Quand on présente un système de ce
type, il est presqu'impossible de ne pas se positioner par rapport à lui. J'aimerais savoir où Heinlein se situe, pour savoir comment je dois lire son livre.



The Bursar 14/06/2010 11:39



C'est en ce sens-là que j'entendais anti-féministe.


 


Je ne pense pas qu'il critique son système, mais qu'il critique le fonctionnement de l'armée au XXème siècle et avant, où comme les officiers n'étaient pas passé par la case soldat, ils se
fichent de ce qui peut leur arriver et sont prêts à les sacrifier en vain.


Je resterai du côté de l'Utopie mais en accordant plus d'importance à la critique de notre société qu'au système qu'il établit.


 


Pour le côté-non votant, il y a les parents de Rico et Rico lui-même puisqu'au départ ce n'est pas vraiment le fait d'avoir le droit de vote qui l'intéresse. DOnc je pense que c'est une société
où les hommes se sont désintéressé de la politique et où le système fonctionne bien donc les gens s'en désintéresse.



Citations : Terry Pratchett

Interesting time, p.43
*****
Interesting Time p.19
*****
Le Huitième Sortilège p.87
*****
La huitième Couleur p.91
*****
*****

*****

*****
Apes had it worked out. No ape would philosophize, "The mountains is, and is not." They would think, 'The banana is. I will eat the banana. There is no banana. I want another banana."
Unseen Academicals p.76
*****
'I would like permission to fetch a note from my mother, sir.'
Ridcully sighed. 'Rincewind, you once informed me, to my everlasting puzzlement, that you never knew your mother because she ran away before you were born. Distincly remember writing it down in my diary. Would you like another try ?'
'Permission to go and find my mother ?'
Unseen Academicals,  p.187
*****
'The knees should be covered. It is a well-known fact that a glimpse of the male knee can drive women into a frenzy of libidinousness.'
Unseen Academiacls, p.130
*****
"Lord Vetinari's rules : if it takes an Igor to bring you back, you were dead. Briefly dead, it's true, which is why the murderer will be briefly hanged. A quarter of a second usually does it."
Unseen Academicals, p. 98
*****
"I'm a wizard ! We can see things that are really there, you know,"said Ridcully. " And in the case of the Bursar, things that aren't there too."
Hogfather, p 98

Perdu Dans La Vallée ?

Malakos is here too !!!

Archives

Le mot de l'auteur

 

Bienvenue au sein de la vallée des grenouilles séchées,  blog d'une prof de lettres classiques fan de Star Trek et de Terry Pratchett.
Vous trouverez ici mes impressions sur des ouvrages que j'ai lu, des films qui ont retenu mon attention et parfois des séries.
 
Sur ce, je vous souhaite une bonne navigation mais méfiez-vous d'une chose, j'ai une tendance à m'adresser plus à ceux qui ont lu ou vu ce dont je parle, donc quand ce n'est pas votre cas, évitez de continuer votre lecture quand vous atteignez le paragraphe commençant par "dans le détail" ou voici la partie spoiler mais dans la plupart des cas, les spoilers sont en surlignés.

The Bursar

Et pour me laisser un message sans lien avec un article c'est par là :



 
 

One Challenge to rule them All

logo fondcomble

 

Pour s'inscrire, c'est par là.


Pour consulter les billets publiés par les autres membres de la Communauté ou laisser les liens de vos article, c'est ici.


Pour les logos des différents niveaux c'est là.


Pour les différents logos généraux, c'est ici et .

 


***********************


De mon côté, je vais faire le challenge Valar !

 

Jusqu'ici j'ai peu avancé.

J'ai lu :

The Hobbit

Le Silmarillion

The Fellowship of the Ring

The Two Towers

 

L'adieu au Roi, chansons pour J.R.R. Tolkien

Beowulf

 

 

Challengevalar 2

mes coups de coeur

Mes coups de coeur 2009














Mes coups de coeur 2010

sherlock-holmes-2009

Homère et Shakespeare en banlieue
seigneursOlympe
team medical 01
koi-suru-bo-kun-kaiosha-1
starship troopers
lovely_teacher.jpg
hei-sensei.jpg
rocky-horror-picture-show-posters.jpg
petits meurtres à l'anglaise
galaxy-quest-deluxe-edition-dvd
Couverture-Princesse-Soso.jpg
maurice.jpg
Mes coups de coeur 2011
gemmell legende
bowie labyrinth jim henson movie poster
grammaire
st trinian
Mes coups de coeur 2012
Crimson Spell