Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 mai 2011 1 16 /05 /mai /2011 21:56

psych.jpgAujourd'hui je vais vous parler de la saison 1 de Psych, enquêteur malgré lui.

 

Shawn Spencer a un vrai don pour l'observation et une mémoire photographique. Son père est un flic à la retraite qui lui a appris à exploiter son don. Mais Shawn pense surtout à s'amuser et un de ses passe-temps est de donner des tuyaux à la police. Un jour, son passe-temps tourne mal : son information est tellement juste que la police le soupçonne d'être l'auteur du crime. Shawn n'a alors qu'une solution pour se tirer de ce mauvais pas : il se fait passer pour un médium. Il décide alors d'ouvrir son cabinet de détective, entraînant bon gré, mal gré Gus, son ami d'enfance qui est représentant pour une firme pharmaceutique.

 

J'aime énormément cette première saison, car le héros est très intéressant par sa capacité à manipuler les autres pour obtenir les informations qu'il veut et c'est savoureux de le voir mettre en scène toutes sortes de stratagèmes pour se mêler des enquêtes de la police, comme faire croire qu'il communique avec le chat de la victime ou faire parler un petit soldat de plombs.

 

J'apprécie énormément cette série qui a pour héros un charlatan avec des talents de Sherlock Holmes. Les enquêtes se déroulent parfois dans des cadres intéressants comme celui qui a lui lors d'une reconstitution historique d'une bataille de la guerre de Sécession ou celui qui se déroule au planétarium. Il y a aussi un épisode qui ravira tous les fans de Star Trek TOS : un épisode avec George Takei dans son propre rôle, en star capricieuse qui exige un type spécifique de myrtilles pour sa venue dans une convention.

 

Au niveau des personnages secondaires, j'avais eu des réserves sur le duo d'enquêteur Lassiter-Juliette, surtout parce que Juliette m'apparaissait un peu trop comme la copie terne de l'actrice qui jouait dans le premier épisode(cut-throat bitch de House), mais le courant a fini par passer, surtout dans l'épisode où Shawn tente d'aider en secret Lassiter à résoudre une enquête pour lui redonner confiance en lui. J'aime particulièrement le côté coincé de Lassiter. On croise aussi le père de Shawn, en particulier à l'occasion des flash-backs de début d'épisode où l'on voit comment Shawn a développé ses talents de déduction. C'est en général assez intéressant.

 

C'est une bonne série comique policière et j'espère que la saison 2 sera rapidement disponible en France.

Repost 0
24 avril 2011 7 24 /04 /avril /2011 13:28

whitechapel-1.jpgAujourd'hui je vais vous parler de la saison 1 d'une série que j'ai découvert hier sur arte : Whitechapel.

 

Joseph Chandler est un jeune capitaine dont la carrière est essentiellement due à du piston. Dans le cadre de son ascension vers un poste plus élevé, il se voit affecté à Whitechapel, où un meurtre atroce a été commis. Décidé à se mêler de l'enquête, il se heurte vite à l'hostilité de ses subordonnées, et en particulier à celle du Lieutenant Miles, qui n'a nullement l'intention de laisser un gradé sans expérience et maniac de la propreté lui apprendre son métier. Quand Edward Buchan, un éminent ripperologiste, se présente au poste, le capitaine Chandler est le seul à croire sa théorie du copycat.

Mais comment réussir à attraper ce nouvel Eventreur, alors que la leçon de l'histoire est que l'on ne peut l'attraper ?

 

J'ai adoré cette mini-série. Ce qui m'a vraiment séduite c'est le personnage de Joseph Chandler, jeune capitaine qui veut bien faire et qui a énormément de mal à faire respecter son autorité, car la plupart de ses subordonnés le considère comme un gratte-papier qui va vite retourner là d'où il est venu, parce qu'il n'a nullement sa place parmi eux et devrait rester derrière son bureau et laisser les vrais policiers faire leur travail. C'est donc un personnage isolé qui ne va pouvoir se tourner que vers l'excentrique Ripperologiste pour avoir un peu de soutien, mais il est lui-même une forme de paria, puisqu'il ne fait qu'imiter les enquêteurs sans se rendre compte des dommages qu'il commet.

 

whitechapel-rupert.jpgLes trois épisodes sont plutôt bien construits, chacun correspond à une étape dans l'évolution de Chandler. J'aime énormément la manière dont il va réussir à s'intégrer peu à peu, mais j'aime aussi dans le dernier épisode, lorsqu'il commence à perdre son sang-froid et à vivre dans son bureau parce qu'il ne parvient pas à trouver le tueur. Ce qui crée une tension est le fait que l'on sait à l'avance quelles seront les mutilations infligées aux prochaines victimes, car chaque meurtre que l'on ne parvient à éviter s'avère être la réalisation d'un cauchemar et Chandler devient de plus en plus le nouvel inspecteur Aberline, car toute sa carrière se joue sur cette enquête.

 

L'ambiance est assez sombre, même si sur les scènes de crime, l'écoeurement de Chandler est très divertissant car on se demande s'il va réussir à ne pas vomir. Les scènes d'autopsie sont assez détaillées et les différents crimes sont peu enjolivés, j'ai été particulièrement marquée par l'ambiance qui règne lors de la découverte du corps qui prouve que la théorie de Chandler est juste. Le Ripperologiste apporte aussi une touche de gaieté à l'histoire par son excentricité et son goût du mystère.

 

C'est une bonne série et j'ai hâte que la suite soit diffusée, car il y a actuellement une seconde saison de trois épisodes et une saison trois de six épisodes est prévue pour 2012.

Repost 0
23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 20:17

being-human_S01.jpgAujourd'hui je vais vous parler de la saison 1 de Being Human, série britannique que j'ai découvert quand j'étais encore à Paris.

 

Qu'est-ce qu'être humain ? C'est ce qu'essaient de comprendre Mitchell, George et Annie. Tous les trois, ils partagent une maison à Bristol et essaient de s'intégrer au monde qui les entoure mais ce n'est pas facile, car Mitchell est un vampire, George, un loup-garou et Annie, un fantôme. En plus de cela, les choses ont l'air de bouger du côté des vampires, ce qui ne va pas être sans compliquer encore plus les choses.

 

Lors des vacances de Noël, j'ai découvert sur amazon l'existence d'un coffret contenant la saison 1 et 2 de Being Human et comme je voulais voir la saison 2, je me suis dit que c'était le moment où jamais d'investir. Je ne regrette pas cet achat, car même si je n'aime pas l'épisode IV(celui où Mitchell passe pour un pervers), les autres de la première saison sont très sympas. J'ai un faible pour l'épisode 3 avec Gilbert. J'aime beaucoup la manière dont la saison finit, en particulier à cause de la décision de George.

Eh oui, car, moi, ce n'est pas pour Mitchell que j'ai un faible, mais pour George. J'aime son accent, ses petits cris, son côté coincé et maladroit. En plus de temps en temps, je me demande s'il n'est pas gay(oui, les yaoi commencent à déteindre sur moi). En plus, dans cette saison, les intrigues qui le concernent sont intéressantes, surtout qu'il n'arrive pas toujours à assumer sa condition.

En dehors de ça, c'est une série intéressante, où on échappe à la vision américaine ou bit-litt des vampires et loup-garous. A travers la saison, on suit les efforts des personnages pour conserver leur humanité ou trouver un sens au fait de conserver celle-ci, car l'humanité n'a pas que des aspects positifs.

 

Je me demande ce que la saison 2 nous réserve, j'espère qu'il y aura des moments amusants, car ce sont plutôt les moments légers que j'aime dans cette série. Je pense que je vous en parlerai dans quelques semaines, vu que les vacances arrivent et que je ne compte pas emmener la saison 2 avec moi(j'ai déjà un stock de séries qui m'attend chez mes parents).

Repost 0
30 janvier 2011 7 30 /01 /janvier /2011 16:19

lone_gunmen_1.jpgAujourd'hui nous allons parler série tv avec The Lone Gunmen, le spin-off d'X-files qui ne dura que 13 épisodes(14 si l'on compte l'épisode d'X-files de la saison 9). J'avais mis la main sur ce coffret lors de soldes et j'avais été assez heureuse de l'avoir trouvé puisque M6 n'a jamais diffusé cette série, or ce spin-off m'intéressait(car je n'étais pas fan de Millenium... les horaires de diffusion n'aidaient pas).

 

The Lone Gunmen est le titre d'un journal spécialisé dans les théories du complot et autres histoires farfelues, ces auteurs sont John Fitzgerald Byers, un homme un peu timide, toujours en costume et un brin idéaliste, Melvin Frohike, un petit chauve à lunettes qui est l'homme d'action du groupe, et Richard Langly, un geek aux longs cheveux blonds qui est le hacker du groupe. Ils apparaissent au départ dans X-Files où ils viennent en aide à Mulder lorsque celui-ci a besoin d'obtenir des infos hors des voies officiels ou lorsqu'il a besoin de pénétrer dans des complexes top-secrets.

Dans la série qui leur est consacré, on suit leurs efforts de journaliste pour faire tourner leur journal et mettre la main sur des scoops. A chaque épisode, ils se mettent dans des situations plus ou moins ridicules. Ils se retrouvent rapidement à faire équipe avec Jimmy Bond, un jeune homme complètement naïf et plutôt idiot, qui va être l'optimiste du groupe. Leur route va aussi croiser celle d'Yves, une mystérieuse jeune femme qui utilise des noms qui sont l'anagramme de Lee Harvey Oswald et dont on ne sait jamais si elle utilise les Gunmen à ses propres fins ou si elle est vraiment du même côté qu'eux.

 

lone_gunmen.jpgCe spin-off n'a pas vraiment marché et est apparu au niveau de la saison 8 d'X-Files. Par rapport à X-Files, la tonalité est plus joyeuse, il n'y a pas cette ambiance sombre que l'on avait dans la série et les épisodes jouent beaucoup sur le comique comme lorsque Langly est pris pour une femme ou quand Frohike se retrouve à faire une imitation de super combattant ninja. Les épisodes ne sont pas toujours très surnaturels, dans un Frohike se fait passer pour le fils perdu d'une femme que l'on soupçonne d'avoir aidé les nazis pendant la deuxième guerre mondiale, dans un autre ils viennent au secours d'un singe intelligent ou encore ils viennent en aide à un homme qui croit venir d'un univers paralèlle.

 

Dans la série, dans deux épisodes on croise Skinner et dans le dernier, il y a une apparition de Fox Mulder que j'ai trouvé tout à fait hilarante(Jimmy se rend à un rendez-vous à la place de Frohike croyant qu'Yves est à l'origine du message et il tombe sur Mulder qui attend Frohike...et quand il croise Mulder au départ celui-ci est accompagné en fond sonore d'une variante du générique d'X-files)ainsi que de Morris Fletcher, l'homme en noir avec qui Mulder échange son corps le temps de deux épisodes.

 

cast-gunmen.jpgLa série finit sur un Cliffhanger qui est résolu dans l'épisode Jump the Shark d'X-Files, je dois dire que je n'avais gardé aucun souvenir de cette épisode(ce qui montre à quel point j'étais fan du duo Reyes-Doggett)et pourtant c'est un épisode important(puisque les Gunmen meurent à la fin de l'épisode).

 

J'aimais beaucoup les Gunmen dans X-files, car ils étaient pires que Mulder et en même temps, ils sont tellement différents que cela les rendait intéressant, mais le spin-off n'a rien de mémorable. Certains passages sont très drôles, mais je ne suis pas fan de Jimmy et de Yves, car ils apportent une touche différente et surtout moins originale, puisqu'on se retrouve avec la fille canon qui est là parce qu'il faut une femme dans le casting et que c'est la touche sexy et Jimmy qui fait la touche romance avec les possibilités qu'il représente avec Yves et  qui est trop gentillet.

 

Je pense que j'aurais préféré une série plus sombre ou au moins une série sans Jimmy et Yves, car c'est vraiment le trio que j'aimais bien.

 

C'est tout de même une série à voir si vous êtes fan d'X-files car elle est sympathique. Je suis d'ailleurs assez fan du générique et j'aime le fait qu'ils circulent dans un antique mini-bus VW.

Repost 0
23 septembre 2010 4 23 /09 /septembre /2010 19:57

house-philo.jpgEtant de retour sur la blogosphère et dans une grande période Dr House(je suis actuellement dans la saison 2 et j'ai aussi vu le premier épisode de la 7...vivement mardi prochain^^), je vais vous parler d'un livre que j'ai enfin eu le temps de lire : House and Philosophy, Everybody Lies. Certains se rappellent peut-être mon goût pour ce type d'ouvrage, vu que j'en avais reçu un dans le cadre du swap X-Files et que j'en avais offert un à Cachou. Comme, pour ce genre de livre, il n'est pas facile de parler du contenu, voici la table des matières, pour que vous puissiez vous faire une idée du contenu :

 

Introduction : Read Less, More TV : A Cranky, Slightly Rude Introduction

 

Part One : "Humanity is overrayed" : House on Life

1 Selfish, Base Animals Crawling Across the Earth : House and the Meaning of Life

2 House and Sartre : "Hell  Is Other People"

3 Is There a Superman in the House ? : A Nietzschean Point of View

4 House and Moral Luck

 

Part Two "Welcome to the end of the thought process" : House's logic and method

5 The Logic of Guesswork in Sherlock Holmes and House

6 It Explains Everything !

7 The Sound of One House Clapping : The Unmannerly Doctor as Zen Rhetorician

8 "Being Nice Is Overrated" : House and Socrates on the Necessity of Conflict

9 Is there a Daoist in the House ?

 

Part Three "It is nature of medicine that you are going to screw up" : House and Ethical principles

10 "You care for Everybody" : Cameron's Ethics of Care

11 To Intubate or Not to Intubate : House's Principles and Priorities

12 House and Medical Paternalism : "You Can't Always Get What You Want."

13 If the End Doesn't Justify the Means, Then What Does ?

14 House vs. Tritter : On the Clash of Theoretical and Practical Authority

 

Part Four "The Drugs Don't Make Me High, They Make Me Neutral" : Virtues and Character on House

15 House and the Virtue of Eccentricity

16 Love : The Only Risk House Can't Take

17 A prescription for Friendship

18 Diagnosing Characters : A House Divided ?

 

J'ai apprécié ce livre et il ne demande pas vraiment de connaissance particulière en philosophie, puisque les auteurs vont en général expliquer les concepts dont ils se servent. L'article que j'ai préféré est celui sur House et Sherlock Holmes. Le livre s'appuie essentiellement sur les trois premières saisons. C'est une lecture plaisante, où on revisite différents épisodes sous un nouveau jour.

Repost 0
18 août 2010 3 18 /08 /août /2010 03:17

Aujourd'hui, en ce dernier jour du tag Un jour, Une série, le sujet est the saddest death of a character(la mort la plus triste).

 

Je vous préviens, si vous n'avez pas vu la dernière saison de Dexter, ceci risque d'être un Spoiler.

 

dexter.jpg

 

Car la mort que j'ai trouvé la plus triste est celle de l'agent Lundy, personnage que j'aimais beaucoup, en plus j'étais vraiment heureuse de voir qu'il était de retour dans la série, car je le préférais à Anton, comme petit ami de la soeur de Dexter.

 

frank-lundy.jpg

Repost 0
17 août 2010 2 17 /08 /août /2010 03:16

Aujourd'hui le sujet du tag Un jour, Une série est Your Current Show Obsession.

 

star trek csg 014

 

Sans aucune surprise, ma réponse est Star Trek TOS. C'est actuellement la seule série qui me passionne, alors que j'ai déjà vu tous les épisodes(heureusement il reste les livres et les comics...). Car mon intérêt pour Dr house en a pris un coup avec l'immense déception qu'a été la saison 5. La saison 6 a bien rattrapé la situation mais ce n'est tout de même plus pareil, car je ne peux m'empêcher de me demander si la suivante sera bonne ou aussi mauvaise que la 5, et j'ai la même appréhension pour Grey's Anatomy et Private Practice, vu que j'ai un peu peur de ce que les scénaristes vont réussir à inventer pour la prochaine saison, surtout pour Private Practice qui vient de finir sur une sorte d'happy end, qui ne pourra qu'être défait dans la prochaine saison, puisqu'il faut bien des péripéties.

Repost 0
16 août 2010 1 16 /08 /août /2010 03:15

Aujourd'hui le sujet du tag Un jour, une série est : Your First Show Obsession(première série qui vous a rendu fanatique).

 

mrs-peel-needed.jpg

 

Contrairement à ce à quoi on aurait pu s'attendre, il ne s'agit ni d'X-Files, ni de Buffy, qui sont pourtant des séries pour lesquelles je me suis passionnée, me rappelant encore de longues discussions avec une autre fan sur le sujet de la disparition de Mulder et sur l'arrivée de l'agent Doggett.

Ma première obsession fut pour une série plus ancienne qui passait le samedi après-midi sur M6 : Chapeau Melon et bottes de cuir. Comme j'ai certainement déjà dû vous le raconter, mon goût pour chapeau melon vient d'un épisode où Emma Peel s'est fait enlevé et attend que Steed vienne à sa rescousse. J'étais tombé dessus un jour par pur hasard, alors que ça devait passer en semaine et j'avais trouvé l'histoire très sympa et j'avais été marquée par Steed, du coup quand la série est passée le samedi, je me suis mise à la suivre, puis, épluchant le programme tv, je me suis aperçue qu'il y avait d'autres épisodes qui passaient le jeudi dans la nuit, donc chaque semaine, je les enregistrais, parce qu'il s'agissait d'une des saisons en noir et blanc, qui n'était jamais diffusée le samedi. Plus tard, j'ai également enregistré The New Avengers, mais ce n'était plus aussi bien, puisque Patrick Macnee était trop âgé pour faire les cascades et pour flirter avec ses collaboratrices, du coup, un personnage masculin avait été introduit en plus, donc il n'y avait plus la même ambiance, d'autant plus qu'on n'avait plus le générique dans le style original et c'était trop sérieux.


Mais je me suis passionnée pour cette série, donc je guettais dans les kiosques les magazines de séries qui en parlaient, j'ai cherché en bibliothèque des livres qui pouvaient en parler, c'était vraiment une série qui m'intéressait, il y a d'ailleurs toujours les mini-posters de la série sur un des murs de ma chambre. Je suis même fan d'Au Service secret de sa Majesté, parce que Diana Rigg jouait la James Bond girl. J'ai aussi acheté Goldfinger, parce qu'Honor Blackman jouait dedans, j'avais envie de voir les autres films de la filmographie des acteurs de la série.


the-avengers.jpg

Repost 0
15 août 2010 7 15 /08 /août /2010 11:14

Aujourd'hui le sujet du Tag Une série, Un jour est The Best pilote episode(le meilleur pilote).

 

Ma réponse sera double car en réfléchissant aux pilotes qui m'ont marqués, deux séries me viennent l'esprit, pour lesquels j'ai pensé, lorsque je les ai vu, que c'était grandiose et qu'il fallait que je vois la suite.

 

STAR_TREK_002_IMAGE_CIAN.jpg

 

Le premier est celui du second pilote de Star Trek TOS, Where No Man has Gone Before, que j'avais au départ regardé sans grandes attentes vu l'âge de la série mais lorsque je l'ai regardé, j'ai été scotché devant mon écran, prise par le suspens et surtout Mr Spock, car ce qui m'a marqué et a fait que je suis devenue accro à Star Trek, c'est que dans cet épisode, Spock dit froidement à Kirk qu'il doit tuer son meilleur ami pour assurer la sûreté du vaisseau. L'absence d'effusion de sentiment m'a frappé et j'ai trouvé ça génial. "Kill him while you still can."

 

theinside2x.jpg

 

L'autre série c'est The Inside, car le premier épisode donne bien le ton de la série, et en particulier la première scène, où l'équipe arrive sur une scène de crime, mais on attend la profiler, un portable sonne et au bout d'un moment le patron dit à l'équipe de se mettre au travail et à la question "mais on attend pas...?", il répond "Elle est déjà là". Il s'agit du cadavre. Et après on comprend peu à peu que le chef savait très bien ce qui allait arriver à sa profiler mais l'a laissé faire pour pouvoir clore l'affaire.

Repost 0
14 août 2010 6 14 /08 /août /2010 03:13

Aujourd'hui, le sujet du tag Un jour, une série est the most OMG/WTF season finale(la plus surprenante fin de saison).

 

messed-up-private-practice-finale-scene.jpg

 

Sans aucune hésitation, je répondrai la fin de la saison 2 de Private Practice, où Violette se fait agressée par une de ses patientes qui est persuadé que son bébé se trouve dans le ventre de Violette et est bien déterminé à le récupérer. On a là un épisode qui est très violent et qui tranche avec le reste de la série où tout est assez soft puisqu'on est dans l'univers d'un cabinet médical privé, où les plus gros soucis sont des soucis de coeur, où là on finit avec Violette sur le point de se faire charcuter par une folle sur le sol de son salon. C'est vraiment un dénouement auquel on ne s'attend pas mais qui est préparé dans les épisodes précédents, à la différence des fins de saisons d'Urgences pendant une certaine période où l'on se retrouvait tous les ans avec de mégas cliffangher chaque fin de saison, ce qui finissait par miner la crédibilité de l'histoire.

Repost 0

Citations : Terry Pratchett

Interesting time, p.43
*****
Interesting Time p.19
*****
Le Huitième Sortilège p.87
*****
La huitième Couleur p.91
*****
*****

*****

*****
Apes had it worked out. No ape would philosophize, "The mountains is, and is not." They would think, 'The banana is. I will eat the banana. There is no banana. I want another banana."
Unseen Academicals p.76
*****
'I would like permission to fetch a note from my mother, sir.'
Ridcully sighed. 'Rincewind, you once informed me, to my everlasting puzzlement, that you never knew your mother because she ran away before you were born. Distincly remember writing it down in my diary. Would you like another try ?'
'Permission to go and find my mother ?'
Unseen Academicals,  p.187
*****
'The knees should be covered. It is a well-known fact that a glimpse of the male knee can drive women into a frenzy of libidinousness.'
Unseen Academiacls, p.130
*****
"Lord Vetinari's rules : if it takes an Igor to bring you back, you were dead. Briefly dead, it's true, which is why the murderer will be briefly hanged. A quarter of a second usually does it."
Unseen Academicals, p. 98
*****
"I'm a wizard ! We can see things that are really there, you know,"said Ridcully. " And in the case of the Bursar, things that aren't there too."
Hogfather, p 98

Perdu Dans La Vallée ?

Malakos is here too !!!

Archives

Le mot de l'auteur

 

Bienvenue au sein de la vallée des grenouilles séchées,  blog d'une prof de lettres classiques fan de Star Trek et de Terry Pratchett.
Vous trouverez ici mes impressions sur des ouvrages que j'ai lu, des films qui ont retenu mon attention et parfois des séries.
 
Sur ce, je vous souhaite une bonne navigation mais méfiez-vous d'une chose, j'ai une tendance à m'adresser plus à ceux qui ont lu ou vu ce dont je parle, donc quand ce n'est pas votre cas, évitez de continuer votre lecture quand vous atteignez le paragraphe commençant par "dans le détail" ou voici la partie spoiler mais dans la plupart des cas, les spoilers sont en surlignés.

The Bursar

Et pour me laisser un message sans lien avec un article c'est par là :



 
 

One Challenge to rule them All

logo fondcomble

 

Pour s'inscrire, c'est par là.


Pour consulter les billets publiés par les autres membres de la Communauté ou laisser les liens de vos article, c'est ici.


Pour les logos des différents niveaux c'est là.


Pour les différents logos généraux, c'est ici et .

 


***********************


De mon côté, je vais faire le challenge Valar !

 

Jusqu'ici j'ai peu avancé.

J'ai lu :

The Hobbit

Le Silmarillion

The Fellowship of the Ring

The Two Towers

 

L'adieu au Roi, chansons pour J.R.R. Tolkien

Beowulf

 

 

Challengevalar 2

mes coups de coeur

Mes coups de coeur 2009














Mes coups de coeur 2010

sherlock-holmes-2009

Homère et Shakespeare en banlieue
seigneursOlympe
team medical 01
koi-suru-bo-kun-kaiosha-1
starship troopers
lovely_teacher.jpg
hei-sensei.jpg
rocky-horror-picture-show-posters.jpg
petits meurtres à l'anglaise
galaxy-quest-deluxe-edition-dvd
Couverture-Princesse-Soso.jpg
maurice.jpg
Mes coups de coeur 2011
gemmell legende
bowie labyrinth jim henson movie poster
grammaire
st trinian
Mes coups de coeur 2012
Crimson Spell