Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 novembre 2009 5 06 /11 /novembre /2009 11:01
"In the land of Ingary, where such things as seven-league boots and cloaks of invisibly really exist, it is quite a misfortune to be born the eldest of three. Everyone knows you are the one who will fail first, and worst, if the three of you set out to seek fortunes."

J'ai découvert ce livre, il y a peu et je me suis empressée de l'acheter(ma bonne excuse étant que j'ai changé de relais de colis donc il valait mieux tester l'adresse avec un colis de peu de valeur...), il s'agit du livre qui a inspiré le film de Hayao Miyazaki, le château ambulant, film que j'avais adoré pour son héroïne qui savait si bien affronter les événement qui lui tombe dessus sans jamais se plaindre. J'ai donc retrouver Sophie avec plaisir.

L'histoire la voilà, Sophie Hatter est l'aîné de trois filles et selon le concept énoncé au début de cet article et qui ouvre le livre, elle est destinée à vie ennuyeuse et à être un échec ambulant. Sophie a tout à fait accepté cet état de chose et s'est fait à l'idée que sa vie serait ainsi, ce qui fait qu'elle est très gentille et a une tendance à se laissé exploiter, puisqu'elle ne voit pas comment elle pourrait lutter contre la fatalité de sa naissance, elle prend donc la vie comme elle vient. A la mort du père, Fanny, la belle-mère, est obligée de mettre les trois filles en apprentissage, la dernière chez une sorcière, la seconde dans une hôtellerie et Sophie reste comme son apprenti parce que c'est elle qui héritera un jour du magasin de chapeau. Sophie au fil des mois prend de plus en plus des habitudes de petite vieille à force de rester en recluse et de parler aux chapeau qu'elle fabrique, et un jour, la sorcière du Désert(the Witch of the Waste) débarque dans le magasin et la transforme véritablement en petite vieille et c'est le début de l'aventure pour Sophie, qui, se rendant compte qu'il vaut mieux qu'elle parte car son apparence ne pourrait qu'effrayer ses proches, fait son baluchon et se met en route et sa route va croiser celle du très vain mage Hurle et de son jeune apprenti Michael qui vivent dans un chateau ambulant où Sophie trouve refuge et passe un pacte avec le démon du feu qui fait fonctionner le chateau, Calcifer, dans l'espoir qu'il lève un jour le sort qui l'accable. Elle va donc s'incruster dans le château comme femme de ménage dans l'espoir de découvrir et de briser le pacte entre Calcifer et Hurle, afin de remplir sa part du marché.

J'ai vraiment adoré ce livre, chaque chapitre a un titre commençant par In which... tel que "In which Sophie talks to hats" ou "Which is far too full of washing". J'aime ce côté un peu compte que l'on trouve dans Bilbo le hobbit, et que l'on retrouve ici avec cette idée que si l'on suit la logique narrative, l'aîné ne peut être que destinée à une vie ratée(postulat de départ qui n'est pas sans rappeler Terry Pratchett et son jeu sur les règles narratives ou la chance sur un million). L'héroïne me plaît particulièrement par son obstination et son pragmatisme, j'aime beaucoup la manière dont elle accepte ce qui lui arrive et jamais son complexe d'infériorité du au faut qu'elle est l'aîné et donc destinée à l'échec ne m'a agacé, c'est présent mais sans jamais être excessif et donner envie de secouer l'héroïne(comme c'est par moment le cas avec Fanny Price dans Mansfield Park), au contraire je trouve son enfermement dans cette croyance très touchante.
Un autre élément assez drôle est que le fait d'être une très vieille dame change sa perspective sur le monde(aussi très Pratchéien sur l'idée que le receptacle façonne la pensée)et qu'elle se met à regarder le monde par les yeux d'une petite vieille très énergique. Par contre ce n'est pas Blanche-neige, elle propose d'abord ses services de femme de ménage puis fait le ménage, et non l'inverse.

Par rapport au film, ça apporte une autre perspective, déjà parce qu'il y a pas mal de différence, le film étant destiné à un public plus jeune, donc les intentions de la sorcières sont différentes et on n'a pas le droit au côté don juan de Howl qui passe son temps à être amoureux mais sans jamais réussir à se fixer, car une fois que la belle tombe sous son charme, elle cesse de l'intéresser. Dans les autres différences, on a le coup des trois soeurs, qui explique aussi la résignation de Sophie face au sortilège, Calcifer est différent, il est plutôt bleu comme il apparaît sur la couverture et non jaune comme dans le film, car c'est tout de même un démon et la gentille créature du film(mais c'est pour les enfants donc on peut pas avoir un Calcifer tout droit sorti de chez Tim Burton). Le livre nous permet de comprendre davantage l'intrigue. J'ai en général quelques réserves sur le mélange entre notre monde et un monde imaginaire(sauf chez Pratchett, bien-sûr) mais là finalement ça passait bien et c'était drôle de voir celui-ci par le regard de Sophie, même si je n'ai sais pas la logique qui impliquait qu'il y ait notre monde, mais l'effet comique en valait la peine.

C'est donc un livre que je relirai avec plaisir, rien que parce que connaître la fin chance en partie la manière de lire l'histoire et je compte lire la suite, the house of many ways.
Partager cet article
Repost0

commentaires

Virginie 10/11/2009 11:23


Ah je connais les problèmes d'acheminement. Moi maintenant je mets toujours l'adresse ma maman pour les livres, et pour les petits paquets. Parce que dans mon ancien appart, ça ne rentrait pas dans
la boîte et le facteur les laissait sur le dessus des boîtes. Et bizarrement j'ai deux DVD qui ne sont jamais arrivés entre mes mains.

je croise les doigts pour toi


The Bursar 10/11/2009 12:58


Moi, en fait comme j'avais le même problème dans mon précédent appart, je me faisais livrer les colis à un relais cytissimo, le truc mis en place par la poste, et où on peut aller chercher quand on
veut son colis, vu que c'est dans des casiers et non à un guichet. Sauf que là, j'ai changé d'arrondissement, donc je me suis dis que j'allais en prendre un autre plus sur mon trajet et donc j'ai
choisi celui qui se trouve dans la station châtelet...Quand j'allais au précédent relais, je n'ai jamais eu de problème... et là, je sais pas si c'est parce que l'adresse est bizarre ou quoi, mais
mon colis n'est pas arrivé. Les trois autres avec les jours fériés ne sont prévus que pour vendredi, finalement... du coup je pense que je n'aurais l'esprit tranquille que quand je verrais qu'ils
ont dépassé le stade su scan. Mais bon, là c'est tout de même très con, parce que je doute que ce soit la faute d'amazon, si la poste n'est même pas capable de reconnaître l'adresse de ses propres
établissements, ça devient gênant...Pour les swaps, je fais livrer chez mes parents aussi, vu que dans ce cas-là je ne suis pas sûre que le colis rentre dans les colis pris en charge par le relais.
Du coup, je pense que je vais retourner sur mon ancien relais.


Virginie 09/11/2009 16:09


Tu m'étonnes, mais Chresto est un homme qui charme tout le monde. personne ne peut lui résister, et il faut savoir qu'il possède une robe de chambre pour chaque jour;o)


The Bursar 09/11/2009 23:23


La vanité a l'air d'être un très réccurrent de ses héros^^ Enfin là j'espère que castle in the air va bien m'arriver, car un de mes précédents colis est actuellement retenu au pays des colis à
l'adresse non valide, donc je suis en train de croiser les doigts pour que mes autres colis arrivent à destination sans rencontre le même problème, vu qu'ils sont adressés au même relais. Ce sera
dommage, parce qu'en plus, il y a le second Anita Blake et ce livre-là en cours d'acheminement...


Virginie 09/11/2009 10:43


Je dirais que c'est un peu dans le même style. Mais disons que Chrestomanci est 10 fois plus charismatique que Howl;o)


The Bursar 09/11/2009 12:09


Pour Howl, les deux heures dans la salle de bain enlèvent un peu du charme.


Virginie 08/11/2009 16:14


Ah je m'étais aussi posé la question par rapport à Miyazaki, parce que j'ai pas trop aimé non plus, mais non ça n'a rien à voir, c'est une pure coincidence;o)


The Bursar 08/11/2009 21:46


Tant mieux. Le résumé sur amazon avait l'air intéressant. La série des chrestomanci est écrit dans le même style  ou c'est assez différent ?


Virginie 08/11/2009 10:05


je suis contente, parce que enfin Diana Wynne Jones fait le tour des blogs, je la vois partout en ce moment. C'est effectivement un auteur très prolifique et qui commence à être plus traduite en
France aussi.

Sinon la suite de Howl's moving castle, ce n'est pas House of many ways mais Castle in the air qui est bien en-dessous de Howl's. Et House of many ways est le 3ème, mais je ne l'ai pas encore
lu;o)

Et je te conseille vivement les Mondes de Chrestomanci;o)


The Bursar 08/11/2009 12:00


Je vais modifier ça, c'est parce que sur amazon ça disait qu'il s'agissait de la suite directe.  Du coup, j'ai commandé Castle in the air. ça n'a rien avoir avec l'animé de Miyazaki, le
château dans le ciel ? je ne l'avais pas trop aimé celui-là.

C'est vrai que je ne connaissais pas du tout cet auteur jusqu'ici.


Citations : Terry Pratchett

Interesting time, p.43
*****
Interesting Time p.19
*****
Le Huitième Sortilège p.87
*****
La huitième Couleur p.91
*****
*****

*****

*****
Apes had it worked out. No ape would philosophize, "The mountains is, and is not." They would think, 'The banana is. I will eat the banana. There is no banana. I want another banana."
Unseen Academicals p.76
*****
'I would like permission to fetch a note from my mother, sir.'
Ridcully sighed. 'Rincewind, you once informed me, to my everlasting puzzlement, that you never knew your mother because she ran away before you were born. Distincly remember writing it down in my diary. Would you like another try ?'
'Permission to go and find my mother ?'
Unseen Academicals,  p.187
*****
'The knees should be covered. It is a well-known fact that a glimpse of the male knee can drive women into a frenzy of libidinousness.'
Unseen Academiacls, p.130
*****
"Lord Vetinari's rules : if it takes an Igor to bring you back, you were dead. Briefly dead, it's true, which is why the murderer will be briefly hanged. A quarter of a second usually does it."
Unseen Academicals, p. 98
*****
"I'm a wizard ! We can see things that are really there, you know,"said Ridcully. " And in the case of the Bursar, things that aren't there too."
Hogfather, p 98

Perdu Dans La Vallée ?

Malakos is here too !!!

Archives

Le mot de l'auteur

 

Bienvenue au sein de la vallée des grenouilles séchées,  blog d'une prof de lettres classiques fan de Star Trek et de Terry Pratchett.
Vous trouverez ici mes impressions sur des ouvrages que j'ai lu, des films qui ont retenu mon attention et parfois des séries.
 
Sur ce, je vous souhaite une bonne navigation mais méfiez-vous d'une chose, j'ai une tendance à m'adresser plus à ceux qui ont lu ou vu ce dont je parle, donc quand ce n'est pas votre cas, évitez de continuer votre lecture quand vous atteignez le paragraphe commençant par "dans le détail" ou voici la partie spoiler mais dans la plupart des cas, les spoilers sont en surlignés.

The Bursar

Et pour me laisser un message sans lien avec un article c'est par là :



 
 

One Challenge to rule them All

logo fondcomble

 

Pour s'inscrire, c'est par là.


Pour consulter les billets publiés par les autres membres de la Communauté ou laisser les liens de vos article, c'est ici.


Pour les logos des différents niveaux c'est là.


Pour les différents logos généraux, c'est ici et .

 


***********************


De mon côté, je vais faire le challenge Valar !

 

Jusqu'ici j'ai peu avancé.

J'ai lu :

The Hobbit

Le Silmarillion

The Fellowship of the Ring

The Two Towers

 

L'adieu au Roi, chansons pour J.R.R. Tolkien

Beowulf

 

 

Challengevalar 2

mes coups de coeur

Mes coups de coeur 2009














Mes coups de coeur 2010

sherlock-holmes-2009

Homère et Shakespeare en banlieue
seigneursOlympe
team medical 01
koi-suru-bo-kun-kaiosha-1
starship troopers
lovely_teacher.jpg
hei-sensei.jpg
rocky-horror-picture-show-posters.jpg
petits meurtres à l'anglaise
galaxy-quest-deluxe-edition-dvd
Couverture-Princesse-Soso.jpg
maurice.jpg
Mes coups de coeur 2011
gemmell legende
bowie labyrinth jim henson movie poster
grammaire
st trinian
Mes coups de coeur 2012
Crimson Spell