Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 novembre 2009 6 07 /11 /novembre /2009 18:54
Aujourd'hui, je vous parle d'un des deux livres que j'ai reçu dans le cadre du Bloody Swap, Plaisirs coupables de Laurell K. Hamilton, premier livre de la série des Anita Blake. Tout d'abord je veux dire un grand merci à Isil car j'adore Jean-Claude !!!!!!!!! et donc je viens de commander le livre suivant : j'ai passé la journée d'hier à m'inquiéter pour Jean-Claude, j'ai dévoré ce livre.

L'histoire se déroule à St Louis, dans une version des USA où le statut des vampires et autres morts vivants a été reconnu légalement. Anita Blake est une réanimatrice, c'est-à-dire qu'elle est payé pour ramener les morts sous forme de zombie. Mais il lui arrive aussi de tuer des vampires, raison pour laquelle, ils l'ont baptisé "l'Exécutrice". Elle est considérée comme une des meilleurs et c'est pour ça, que quand une série de meutres frappe la communauté vampire, c'est à elle, que le grand maître vampire de la ville fait appel, sauf qu'Anita déteste les vampires et que ce n'est que par la contrainte qu'Anita va accepter le job se retrouvant plonger dans une affaire d'où il lui sera difficile de s'en sortir indemne...


J'ai beaucoup aimé l'humour présent dans ce livre, qui rappelle un peu celui de Buffy contre les vampires, et c'est intéressant de découvrir le fonctionnement de cette société où les zombies, goules et vampires sont reconnus. Le personnage d'Anita est intéressant car on sent qu'elle a eu un passé mouvementé et même si elle a du potentiel, ce n'est pas non plus wonderwoman, ce qui rend ce personnage humain et très agréable. Les personnages secondraires sont intéressant entre le patron de sa boîte, uniquement intéressé par le profit ou Edward, le chasseur de vampires, avec un arsenal à la rambo et qui ferait passé Buffy Summers pour une amatrice. Et surtout Jean-Claude...

"Il avait l'apparence classique d'un vampire : des cheveux bouclés retombant sur la dentelle raffinée du jabot d'une chemise à l'ancienne, un flot de cette même dentelle cachant à moitié des mains fines et de longs doigts blancs. Sa chemise ouverte laissait apparaître un torse discrètement musclé. La plupart des hommes auraient été ridicules dans cet accoutrement. Lui n'en paraissait que plus viril."


Jean-Claude, comme vous l'aurez certainement deviné, est un vampire français, un des maîtres vampires de St Louis et qui a un faible pour Anita, et donc une des grandes questions de la série est : Anita succombera-t-elle au charme de Jean-Claude ? Moi, en tous cas, j'ai succombé, ça doit être la chemise à jabot. J'ai d'ailleurs réalisé que je fantasmais sur les vampires français, ce que je trouve un peu particulier, vu que finalement il n'y a là aucun exotisme pour moi et que je sais que le mâle français n'est pas du tout comme ça et pourtant le vampire français me fait rêver. Je trouve intéressant de voir comment le type du vampire français est un train de s'imposer. Lestat, lui-même, est français et a un bon goût vestimentaire.

L'onomastique est quelque chose de très mystérieux de ce livre, nous avons droit à Jean-Claude le vampire, Robert le vampire et surtout Nikolaos qui comme son nom ne l'indique pas, est une femme. Tout de suite ça fait moins rêver. La manière dont l'auteur choisi les noms me fascine, par contre aucun Jean Luc, ni Casimir mais je garde espoir.

La seule chose qui m'intrigue pour celles qui l'ont lu, c'est comment Jean-Claude se retrouve-t-il à la tête des vampires de St Louis, car au début, on apprend qu'il est passé en troisième position dans la hiérarchie, il y a donc un autre vampire au-dessus de lui, est-ce le fait qu'Anita, sa protégée, a tué Nikolaos qui le fait passer en première position ou ais-je loupé la  mort du second maître ?

Je pense que je vous parlerai bientôt du suivant et à présent je vais attaquer Riverdream.



Partager cet article

Repost 0
Published by The Bursar - dans Sexy Undead
commenter cet article

commentaires

Pando 10/11/2009 16:56


hihi j'ai justement commencé le tome 3 hier ^^
J'avoue, j'ai eu un peu de mal avec la série au début, enfin j'en avais tellement entendu parler que j'avais je pense beaucoup d'attentes, et du coup j'ai été un peu déçue. Mais j'ai trouvé le 2
meilleur que le 1, et pour l'instant le 3 me semble encore meilleur que le 2 donc je suis contente d'avoir persisté :)


The Bursar 10/11/2009 18:55


Moi, je suis en train de croiser les doigts pour que le tome 2 m'arrive sans problèmes à la fin de la semaine. J'ai bien aimé le 1, le plus dur ça a été de m'empêcher de feuilleté le livre ou
d'aller lire le résumé des suivants sur internet, pendant que j'étais en train de le lire, pour m'assurer que Jean-Claude allait bien.


Isil 10/11/2009 15:03


Ouf, contente qu'il t'ait plu :-) Du coup, je regrette de ne pas te l'avoir pris en anglais (d'autant plus impardonnable pour une série), si ça se trouve, on entendait mieux l'accent français de Jean-Claude. Il n'y a pas un Maurice dedans? Je croyais pourtant. Je
ne crois pas qu'il puisse y avoir un Jean-Luc ET un Jean-Claude dans la même série. Ça ferait un Jean en trop. Je n'ai plus qu'à le lire aussi.


The Bursar 10/11/2009 15:11


C'est pas grave, ça ne me gène pas d'avoir des séries déparaillées, j'ai commandé le suivant en anglais qui devrait m'arriver cette semaine si la poste le veut... Jean-Claude est tellement le
symbole de la sexytude que même en vf, on a l'impression d'entendre son accent français si spécifique. C'est pour les Hercule Poirot que la vo est importante parce qu'on réalise mieux le côté si
particulier de l'anglais d'Hercule Poirot. Je me rappelle pas de Maurice, mais Maurice est plausible, c'est juste qu'une fois qu'on a eu le droit au vampire Buzz et au vampire strip-teaseur
robert... on cesse de faire attention  aux noms. Deux Jean dans la même histoire, ce serait terrible, il ne faut pas abuser du sex appeal des vampires français ^^


Iluze 08/11/2009 13:20


Pas encore touché à cette grande saga. Je résiiiiste (mais c'est dur) !


The Bursar 08/11/2009 13:23


C'est encore plus dur d'y résister une fois qu'on l'a commencé ^^


Cachou 08/11/2009 10:34


Les chocolats de Noël? Lesquels? Moi, à Noël, ce sont les marrons glacés qui sévissent. Et comme on n'en trouve qu'à cette période-lào, j'ai tendance à en abuser sous prétexte qu'il n'y en aura
bientôt plu!


The Bursar 08/11/2009 12:01


Non, moi, c'est les chocolats, je ne suis pas marron.


Cachou 07/11/2009 23:46


Intéressante analogie, vu que quand j'achète du chocolat, je ne peux pas m'empêcher de tout manger d'un coup (du coup, je n'en achète pas, ou plutôt j'achète du 80% qui écoeure pus vite). Je suis
très faible, je n'ai pas de volonté de ce côté-là!


The Bursar 08/11/2009 00:01


Je parlais pas des tablettes de chocolat mais des chocolats de noël, parce que j'ai un faible pour la quantité, donc j'achète les boîtes de 1Kg de boules pralinés et là inévitablement, il y a un
point où l'on est obligé de s'arrêter.


Citations : Terry Pratchett

Interesting time, p.43
*****
Interesting Time p.19
*****
Le Huitième Sortilège p.87
*****
La huitième Couleur p.91
*****
*****

*****

*****
Apes had it worked out. No ape would philosophize, "The mountains is, and is not." They would think, 'The banana is. I will eat the banana. There is no banana. I want another banana."
Unseen Academicals p.76
*****
'I would like permission to fetch a note from my mother, sir.'
Ridcully sighed. 'Rincewind, you once informed me, to my everlasting puzzlement, that you never knew your mother because she ran away before you were born. Distincly remember writing it down in my diary. Would you like another try ?'
'Permission to go and find my mother ?'
Unseen Academicals,  p.187
*****
'The knees should be covered. It is a well-known fact that a glimpse of the male knee can drive women into a frenzy of libidinousness.'
Unseen Academiacls, p.130
*****
"Lord Vetinari's rules : if it takes an Igor to bring you back, you were dead. Briefly dead, it's true, which is why the murderer will be briefly hanged. A quarter of a second usually does it."
Unseen Academicals, p. 98
*****
"I'm a wizard ! We can see things that are really there, you know,"said Ridcully. " And in the case of the Bursar, things that aren't there too."
Hogfather, p 98

Perdu Dans La Vallée ?

Malakos is here too !!!

Archives

Le mot de l'auteur

 

Bienvenue au sein de la vallée des grenouilles séchées,  blog d'une prof de lettres classiques fan de Star Trek et de Terry Pratchett.
Vous trouverez ici mes impressions sur des ouvrages que j'ai lu, des films qui ont retenu mon attention et parfois des séries.
 
Sur ce, je vous souhaite une bonne navigation mais méfiez-vous d'une chose, j'ai une tendance à m'adresser plus à ceux qui ont lu ou vu ce dont je parle, donc quand ce n'est pas votre cas, évitez de continuer votre lecture quand vous atteignez le paragraphe commençant par "dans le détail" ou voici la partie spoiler mais dans la plupart des cas, les spoilers sont en surlignés.

The Bursar

Et pour me laisser un message sans lien avec un article c'est par là :



 
 

One Challenge to rule them All

logo fondcomble

 

Pour s'inscrire, c'est par là.


Pour consulter les billets publiés par les autres membres de la Communauté ou laisser les liens de vos article, c'est ici.


Pour les logos des différents niveaux c'est là.


Pour les différents logos généraux, c'est ici et .

 


***********************


De mon côté, je vais faire le challenge Valar !

 

Jusqu'ici j'ai peu avancé.

J'ai lu :

The Hobbit

Le Silmarillion

The Fellowship of the Ring

The Two Towers

 

L'adieu au Roi, chansons pour J.R.R. Tolkien

Beowulf

 

 

Challengevalar 2

mes coups de coeur

Mes coups de coeur 2009














Mes coups de coeur 2010

sherlock-holmes-2009

Homère et Shakespeare en banlieue
seigneursOlympe
team medical 01
koi-suru-bo-kun-kaiosha-1
starship troopers
lovely_teacher.jpg
hei-sensei.jpg
rocky-horror-picture-show-posters.jpg
petits meurtres à l'anglaise
galaxy-quest-deluxe-edition-dvd
Couverture-Princesse-Soso.jpg
maurice.jpg
Mes coups de coeur 2011
gemmell legende
bowie labyrinth jim henson movie poster
grammaire
st trinian
Mes coups de coeur 2012
Crimson Spell