Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 septembre 2011 6 03 /09 /septembre /2011 23:31

Evangelion-222-You-Can-Not-Advance.jpgAujourd'hui, je vais vous parler d'Evangelion : 2.22, YOU CAN (NOT) ADVANCE, suite d'Evangelion 1.11, YOU ARE (NOT) ALONE(ben, non, je n'étais pas morte, j'ai juste passé mes autres soirées à jouer aux Sims 2, Animaux & Cie).

 

Tandis qu'une série de catastrophe semble frapper les programmes Evas d'autres pays, Asuka Shikinami Langley, la pilote de l'Eva 02, arrive au Japon. Le combat contre les Anges s'amplifie et pousse Shinji à s'interroger sur ses raisons de piloter l'Eva.

 

Une certaine personne s'était moquée de moi à la Japan Expo parce que j'étais restée rivée devant un passage du film, mais elle ne sait pas ce qu'elle manque, car ce film est vraiment une pure merveille. Le graphisme est un vrai chef d'oeuvre, je n'ai jamais rien vu d'aussi réussi. Les scènes de combat sont époustouflantes du début à la fin, le combat contre le 9ème Ange arrive même à être émouvant(lorsque Shinji est déconnecté de l'Eva et remplacé par la Dummy Plug qui va déchiqueter l'Ange)et celui contre le 10ème est un moment unique qui nous amène à un point qui n'était pas dans l'animé. Je pense que je vais restée longtemps marquée par ce combat, car ce qui se passe à ce moment-là est absolument fantastique.

 

Mais ce qui fait que c'est un chef d'oeuvre, c'est que même les scènes de la vie quotidienne sont d'une grande beauté, avec une foule de détail, une musique parfaitement choisie et surtout on assiste à un approfondissement des personnages, en particulier de la relation entre Shinji et Rei. On a aussi une scène très intéressante entre Rei et Gendo Ikari. On comprend beaucoup plus de choses de Rei et Gendo devient un peu plus humain d'une certaine manière, car le lien entre Yui et l'Eva01 est bien plus évident.

 

L'histoire change par rapport à l'animé, car on a l'apparition d'un 4ème pilote, Mari Makinami, dont on ne sait pas grand chose et qui ne fait pas partie de la nerv, tandis qu'Asuka est choisie pour piloter l'Eva 03, et non Toji, ce qui crée un effet encore plus dramatique.

 

Ce film est vraiment à voir, car il apporte énormément à l'histoire et surtout les scènes de combat et les Anges n'ont rien de comparables avec ce que l'on a dans l'animé. Les Anges ont vraiment un design qui vaut la peine d'être vu. Je suis complètement fan de ce film. Dommage qu'il faille attendre au moins fin 2012 pour voir le troisième volet de cette tétralogie(sans compter que la fin du 2 laisse beaucoup de choses en suspend).

Repost 0
Published by The Bursar - dans J'aime les méchas
commenter cet article
27 août 2011 6 27 /08 /août /2011 12:11

La-premiere-enquete-de-Maigret.jpgAujourd'hui je vais vous parler de La Première Enquête de Maigret de Simenon.

 

Nous sommes en 1913 et la plupart des forces de police sont mobilisées par la visite d'un monarque étranger. Dans le commisariat du quartier de Saint-Georges, seulement un agent et le secrétaire du commissaire sont de service par cette nuit d'avril, où tout était tranquille jusqu'à l'arrivée d'un flûtiste qui déclare avoir tenté de porter secours à une femme qui appelait à l'aide, sauf que l'appel venait de l'hôtel particulier d'une famille riche et influente et qu'aucune trace ne subsiste sur les lieux. Mais le jeune secrétaire, Jules Maigret, est persuadé qu'il s'est bien passé quelque chose, mais comment le prouver ?

 

Je n'avais jamais lu de Maigret et quand je suis tombée sur ce livre dans une brocante, j'ai été tentée, ignorant qu'il ne s'agissait pas du premier tome de la série, puisque l'on sent que l'auteur s'adresse à un public qui a suivi les aventures précédentes du commissaire Maigret et les entraîne dans un temps où il n'était qu'un petit secrétaire à la Belle Epoque; Il y a souvent des remarques sur le futur de Maigret, ce qui n'est pas désagréable, car cela permet de souligner la jeunesse et la faible situation du personnage.

 

J'ai bien aimé cette enquête, où le détective est un débutant et se heurte au système, parce qu'il n'est qu'un petit secrétaire et qu'il s'attaque à une famille qui évolue dans des cercles où il n'a pas le droit de pénétrer, le tout dans le Paris de la Belle-Epoque.

 

J'ai été séduite par le personnage de Maigret, donc je pense que je testerai d'autres titres de la série.

Repost 0
25 août 2011 4 25 /08 /août /2011 14:21

evangelion-gakuen-datenroku-tonkam-big.jpgAujourd'hui je vais vous parler des deux premiers tomes de Neon Genesis Evangelion : Gakuen Datenroku, la dernière série dérivée de Neon Genesis Evangelion.

 

Shinji est un lycéen sans histoire mais un soir, il découvre une sphère rouge qui va changer sa vie, et l'embarquer dans une lutte contre les "Anges", des êtres humanoïdes qui veulent détruire l'humanité.

 

Dans cette version pas d'Evangelion(dommage, je ne me lasse pas du mode Berserk de l'Eva 01), ou d'Anges tels que nous les connaissons, les Evas sont des armes qui apparaissent par la volonté de leur détenteur et qui prennent la forme que leur détenteur veut leur donner, tandis que les Anges sont des créatures humanoïdes, plus ou moins étranges, mais portant les mêmes noms.

 

L'ambiance est sombre, puisqu'il y a des combats et des disparitions. C'est un univers violent mais qui a parfois des moments comiques comme lorsque la classe de Shinji se retrouve en charge du spectacle de Noël et que l'on retrouve une Rei complètement décallée comme celle que l'on trouve dans les Petit Eva.

 

Les dessins sont plutôt simples mais pas désagréables, ils conviennent assez bien à l'ambiance. Dans cette version, Misato est prof dans l'académie Nerv, Risako est l'infirmière, Kaji est le tuteur de Shinji, tandis que Gendo Ikari est plus ou moins porté disparu. Kaoru est là dès le départ et je continue d'espérer qu'il se passe quelque chose entre lui et Shinji, en tous cas j'aime beaucoup le tour que les choses prennent dans le 2.

 

C'est une série intéressante, mais que je ne vais pas forcément continuer tout de suite, vu que j'aimerai d'abord aller au bout de la série Plan de complémentarité : Shinji Ikari.

Repost 0
Published by The Bursar - dans J'aime les méchas
commenter cet article
24 août 2011 3 24 /08 /août /2011 11:19

ilium.jpgAujourd'hui je vais vous parler d'un livre qui dort depuis plus d'un an dans ma bibliothèque et que j'avais emmené avec moi en Angleterre(ce qui a eu une certaine influence sur mes achats par la suite...), il s'agit d'Ilium de Dan Simmons.

 

"Chante, ô Muse, la rage d'Achille, le fils de Pelée, meurtrier, tueur d'hommes, promis à la mort, chante la rage qui aux Achéens coûta tant de braves et jeta en pâture à Hadès tant d'âmes pleines de joie et de vie. Et tant que tu y es, ô Muse, chante la rage des dieux eux-mêmes, si capricieux et si puissants sur leur nouvel Olympe, et la rage des posthumains, bien qu'ils aient été emportés par la mort, et la rage des quelques vrais humains qui subsistent, bien qu'ils soient devenus vains et inutiles"

 

La guerre de Troie fait rage pour le plus grand divertissement des dieux et l'Iliade est sur le point de commencer. Thomas Hockenberry attend ce moment depuis neuf ans mais il n'en a plus rien à foutre, car Thomas Hockenberry, est un scoliaste, un spécialiste d'Homère de la fin du XXème siècle que les dieux ont réssucité pour qu'il surveille le déroulement du conflit et on ne peut pas dire que servir les dieux de l'Olympe soit une joie, surtout quand Aphrodite décide de lui confier une mission...

Pendant ce temps-là, dans un futur lointain, les derniers humains vivent dans l'oisiveté et l'ignorance, des serviteurs répondant à tous leurs besoins tandis que de mystérieuses créatures veillent à leur sécurité. Leur vie s'écoule paisiblement, mais un petit groupe va partir en quête de réponses, tandis qu'à Conamara Central, deux Moravecs se voient envoyé sur Mars pour découvrir la source de mystérieuses émissions quantique.

 

simmons-ilium.jpgComme vous l'avez certainement déjà deviné, Ilium est un livre à l'intrigue très complexe suivant trois groupes qui ne semblent avoir aucun rapport entre eux et beaucoup de choses sont laissées dans l'ombre, donc il faut bien suivre durant les 870 pages que compte cet ouvrage. C'est une réécriture de l'Iliade de très bonne qualité, on sent que l'auteur connaît son sujet et les pérégrinations d'Hockenberry donnent vraiment envie de se replonger dans l'Iliade. J'ai aussi beaucoup aimé les deux Moravecs et leurs discussions sur l'interprétation des Sonnets de Shakespeare et sur la recherche du temps perdu de Proust.

 

La rencontre entre épopée homérique et science-fiction se déroule à merveille, car l'Iliade se déroule relativement de la même manière que chez Homère, mais on s'aperçoit que les pouvoirs des dieux sont en fait dû à des gadgets technologiques. C'est vraiment très intéressants de suivre Hockenberry au gré des grandes scènes de l'Iliade et d'avoir sa vision sur le texte homérique. J'ai bien aimé son explication pour la durée de la guerre.

 

C'est un très bon livre. Mon seul petit bémol est au niveau de la traduction de la première page, car normalement c'est Chante, déesse, la colère du  fils de Pelée, et là, la colère est remplacé par le mot rage et ça aurait mérité d'être accompagné d'une note de traduction, afin de savoir si c'est Dan Simmons qui a mis l'accent sur la rage, ou si c'est un choix du traducteur.

Repost 0
Published by The Bursar - dans Chante - déesse...
commenter cet article
19 août 2011 5 19 /08 /août /2011 12:50

g002-035.jpgAujourd'hui je vais vous parler de la saison 2 de Mobile Suit Gundam 00 et il y a bien sûr des spoilers sur la première saison.

 

Quatre ans ont passé depuis la bataille finale entre Celestial Being et les forces terrestres, mais l'idéal de paix d'Aeolia Schenberg ne s'est pas réalisé. Les différentes factions terrestres se sont effectivement unies pour former the Earth Sphere Federation, mais celle-ci utilise les A-Laws pour mener une terrible répression envers quiconque s'opposer au nouveau régime établi et ne recule devant rien pour asseoir son pouvoir.

Le moment est venu pour Celestial Being de se reformer.

 

Dans cette saison, le nouvel ennemi sera un groupe appelé the Innovators, dont le chef est Ribbons Almark, l'ancien assistant d'Alejandro Corner, et qui ont détourné le plan original d'Aeolia. C'est aussi l'occasion de découvrir quel était le véritable plan d'Aeolia, puisque dans la première saison on ignorait quelle était l'étape qui suivait l'établissement de la paix dans le monde. On va ainsi en apprendre plus sur Tieria et sur le système Trans-Am sur lequel repose la puissance des Gundams de Celestial Beings.

 

Cette seconde saison est aussi bonne que la précédente, on a une intrigue complexe, des personnages qui évoluent et surtout l'aboutissement de certaines trames commencées dans la première saison. Les inimités entre certains personnages prennent de nouvelles proportions, Graham Aker, par exemple, est devenu Mr Bushido et ne vit plus que pour affronter Setsuna dans un ultime combat tandis que Louise Halévy s'est engagée dans les A-Laws. On a aussi un nouveau groupe d'allié avec la résistance qui s'est constituée pour lutter contre le gouvernement en place. Une des questions intéressantes qui s'est d'ailleurs posée est la part de responsabilité des innocents citoyens qui se laissent porter par les événements et ont cessé de choisir leur voie.

 

Mobile Suit Gundam 00 est un animé que j'ai énormément apprécié et qui vaut vraiment le détour, car son message n'a rien de simpliste et propose un univers bien construit. En plus, les génériques sont magnifiques, même si j'aime moins le dernier générique de fin, car je préférai le précédent dont la tonalité était plus désespérée.

 

J'espère que le film A Wakening of the Trailblazer sera bientôt disponible, car j'aimerai vraiment le voir(et surtout savoir si Tieria va resté dans Veda ou s'incarner dans un nouveau corps). Pour ce qui est de la série en elle-même, je vais devoir prendre mon mal en patience car je doute qu'il y ait bientôt une sortie en deux coffrets vu que la série sort seulement(avec ses saisons en plusieurs coffrets qui coûtent bien cher).

 

 

 
Ma préférence va au second générique, mais je suis assez contente car j'ai trouvé l'album du groupe l'Arc-en-ciel sur lequel se trouve une de ces chansons.
Cet animé sera un de mes coups de coeur de l'année.
Repost 0
Published by The Bursar - dans J'aime les méchas
commenter cet article
18 août 2011 4 18 /08 /août /2011 01:43

no-money-asuka-5.jpgAujourd'hui je vais vous parler des tomes 5, 6 et 7 de No Money.

 

Dans le tome 5(et le début du 6), Ayase voudrait un petit boulot et se voit proposer une place d'aide-cuisinier dans l'host-club de Someya, qui a pour particularité de n'avoir que des travestis pour hôtesses. Face à cette compagnie excentrique, Ayase va-t-il changer d'opinion sur les homosexuels ?

Dans le tome 7 et la fin du tome 6, Ayase convaint Kâno d'héberger pour une nuit le fils d'un de ses amis, mais celui-ci semble cacher quelque chose.

 

Je ne me lasse toujours pas de cette série, qui contient une bonne dose de dérision, le tome 6 nous offrant deux chapitres parodiques racontant l'histoire "je ne suis pas un esclave", une sorte de réécriture de no money version jeu vidéo/jeu de rôle.

 

Les choses évoluent un peu entre Ayase et Kâno, même si elles restent compliquées. En tous cas, le tour qu'elles prennent est assez drôle, puisque Kâno, notre gros mafieux 100% hétéro et que les gays dégoûtent, doit bien se rendre à l'évidence que son amour pour Ayase fait de lui un gay, tandis qu'Ayase a toujours du mal à réaliser quels sont les sentiments de Kâno a son égard. Ce que je trouve aussi extrêmement drôle c'est ce qui arrive à chaque fois à ce pauvre Misao Kuba, qui a d'ailleurs droit à une histoire courte à la fin du 5 tandis que son petit frère est à l'honneur à la fin du 7 où l'on a aussi droit à une apparition de notre styliste au complexe lolita.

 

Un autre point que j'ai aimé a été la visite au parc d'attraction dans le tome 6, car ce n'est pas du tout un endroit fait pour Kâno(du coup, je suis en train d'imaginer ce que donnerait une telle situation dans The Tyrant...). L'ambiance dans le club de Someya m'a aussi plu, car j'aime le personnage et l'endroit lui-même a un bon potentiel comique.

 

Je ne me lasse pas du tout de cette série, j'adore les différents costumes d'Ayase et en plus, dans ces tomes, nous avons droits à quelques anecdotes sur la jeunesse de Kâno.

Repost 0
Published by The Bursar - dans Boy's love
commenter cet article
17 août 2011 3 17 /08 /août /2011 16:41

twice-bitten-a-chicagoland-vampires-novel.jpgAujourd'hui je vais vous parler de Twice Bitten, troisième livres de la série des vampires de Chicago de Chloe Neill.

 

Les Changeurs ont choisi Chicago pour tenir leur grand rassemblement afin de décider s'ils vont rester parmi les humains et affronter les troubles à venir ou fuir en abandonnant une fois de plus les vampires à leur sort.

Leur Apex a demandé l'aide d'Ethan et  de Merit pour assurer la sécurité. La situation promet d'être explosive, car la rancoeur est encore forte entre vampires et changeurs.

 

J'ai été énormément déçu par ce livre, que j'ai abandonné à la moitié tant l'héroïne m'agaçait ainsi que le cours que semblait prendre l'histoire. Il m'a fallu deux mois avant de reprendre la lecture et j'ai dû me forcer pour réussir à arriver au bout car la situation ne s'améliore que très tardivement(et en plus, la couverture est moche). Mon problème a été que j'aimais beaucoup le tour pris par l'histoire dans le second tome, car c'était assez original, car pour une fois, on s'écartait du cliché "best friend forever" et aussi de la traditionnelle histoire "je sais que c'est mal que l'on soit ensemble donc je vais m'incliner devant les pressions extérieurs", or dans le tome 3, il ne fallait pas rêvé, tout rentre dans l'ordre, nous sommes de retour dans le pur cliché, tant au niveau de la relation entre Ethan et Merit(amateurs de spoiler, voilà ce qui m'a agacée : ils couchent enfin ensemble, c'est l'alchimie parfaite comme on s'en doutait mais Ethan, s'apercevant que ses sentiments l'empêchent d'assurer correctement ses fonctions et porter préjudices à la maison Cadogan, décide de quitter Merit, qui va nous faire un drame, car oui, le bon fonctionnement de la maison Cadogan et la sûreté de ses vampires sont franchement moins importants que le fait de pouvoir vivre une liaison torride avec son boss...mais Ethan reviendra sur sa décision, comme ça, on peut continuer sur des tomes et des tomes), qu'au niveau de l'amitié entre Merit et Mallory.

 

Le premier tome bénéficiait de l'aspect nouveauté, le second d'une intrigue acceptable, mais ce tome révèle le fait que l'on est dans du pur livre de consommation : l'humour s'est essouflé, l'intrigue est tellement mal exploitée que les lamentations amoureuses de Merit servent de remplissage et la plupart des moments où il se passe quelque chose sont bâclés, le pire étant la bataille finale, où quelques efforts de description n'auraient pas été du luxe.

 

Je ne suis pas certaine de continuer cette série dont le principal moyen usé pour amener le lecteur à lire la suite est de laisser des points en supend. C'est d'ailleurs ce qui avait fait que j'ai lu ce tome, car on découvre dès le premier chapitre quelle est la raison des mystérieux messages reçus par Merit. Je suis effectivement curieuse quant à certains points mais je suspecte que la lecture des résumés suffira à apaiser ma curiosité.

 

C'est une série qui a mal exploitée son potentiel pour se rabattre sur des procédés faciles avec un message des plus basics : socialiser c'est bien, s'enfermer avec un livre, ça craint. En plus, on n'a plus le droit aux références à Jane Austen ou à Buffy.

Repost 0
Published by The Bursar - dans Sexy Undead
commenter cet article
16 août 2011 2 16 /08 /août /2011 03:00

ds9-season1-235x300Aujourd'hui je vais vous parler de la première saison de Star Trek : Deep Space Nine.

 

Star Trek : Deep Space Nine, à la différence de toutes les autres séries de la franchise, raconte le quotidien de la station spatiale DS9, qui se trouve à proximité d'un vortex stable qui mène au Gamma Quadrant ainsi que de la planète Bajor, qui sort de plusieurs années de colonisation par les Cardassiens. C'est un point important politiquement, car la présence du Vortex en fait un lieu important pour le commerce et l'exploration spatiale.

 

Dans cette première saison, les intrigues tournent pour la plupart soit autour des problèmes causés par l'arrivée d'entitées inconnues ou par une combine de Quark, soit autour de Bajor, qui essaie de se reconstruire après des années de domination cardassiennes.

 

Les personnages sont :

- Benjamin Sisko, qui est à la tête de DS9 et qui s'est retrouvé désigné comme l'Emissaire des Prophètes à son arrivée, ce qui est un titre important aux yeux du peuple de Bajor. Sisko a une tendance à ne pas se laisser marcher sur les pieds et sait élaborer des stratagèmes efficaces et pas toujours en accord avec the Prime Directive.

- Jake Sisko, le fils de Benjamin, qui a pour meilleur ami un ferengi et se comporte comme un ado normal(ce qui fait que lui on n'a pas envie de le téléporter au milieu du vide sidéral comme ça pouvait être le cas avec Wesley Crusher dans TNG).

- le major Kira Nerys, qui s'est battu dans la résistance durant la domination cardassienne et qui est à présent la liaison entre DS9 et Bajor, c'est le bras droit de Sisko. Elle est prompt à la colère et il vaut mieux être de ses alliés.

- Odo, le chef de la sécurité, qui est l'unique représentant de sa race et a pour aptitude de changer de forme à son gré. Il est plutôt grincheux mais est très rationnel.

- le docteur Bashir, le beau gosse qui n'a pas forcément le succès qu'il voudrait auprès des femmes et qui court vainement après Jadzia Dax. Il se retrouve sur DS9 par envie de pratiquer la médecine dans des conditions extrêmes.

- Jadzia Dax, qui est un trill, c'est-à-dire qu'elle héberge une entité qui survit en passant d'hôtes et hôtes et dont l'hôte précédent était un très bon ami de Sisko. Elle est l'officier scientifique de la station et a un bon sens de l'humour.

- le chef O'Brian, qui s'occupe de tous les problèmes techniques de la station et qui a par moment des problèmes avec sa femme;

- Quark, un ferengi, qui possède le bar de la station et qui trempe dans la plupart des combines louches qui s'y déroule, puisque tout profit est bon. Il est souvent au prise avec Odo, qui rêve de le mettre derrière les barreaux. Il est d'ailleurs joué par Armin Shimmerman que l'on retrouvera dans Buffy dans le rôle du principal Snyder.

 

Quark-star-trek-deep-space-nine-8476342-579-729.jpgAu début, j'ai eu mes réserves vu que le casting impliquait un ado et qu'il y avait pas mal de lien avec TNG, puisque la femme de Sisko a été tuée par une attaque des Borgs menée par Jean-Luc Picard(ne me demandez pas d'explications, je ne suis pas allée aussi loin dans TNG) et que Picard est présent dans le pilote, qu'on avait en plus le chef O'Brian dans les personnages principaux et qu'en prime, on avait droit à une apparition de Lwaxana Troy et de Q.

 

Finalement, le courant est passé dès le premier épisode, car la série se démarque énormément de TNG : il n'y a pas d'épisodes se déroulant dans les holodecks et il n'y a pas non plus de Conseiller, ce qui permet de ne pas avoir de casse-pied venant se mêler des problèmes psychologiques d'autrui et de ne pas avoir d'intrigues pleines de bons sentiments(non, je ne me suis toujours pas remise des épisodes sur les problèmes de Worf avec son rejeton). Ensuite, l'épisode avec Q marque bien la différence entre les deux séries et permet de montrer à quel point Sisko n'est pas Picard.

 

L'autre point qui fait qu'elle se démarque de TNG et ne m'a donné l'impression d'avoir une version fade de TOS(comme c'était le cas pour TNG) est lié aux personnages.

Sisko est du genre énergique et souvent quand il a son air souriant c'est qu'il prépare en fait un coup bien pourri pour coincer son adversaire. J'ai beaucoup accroché à Bashir, Odo et Quark. Cependant il n'y aucun personnage que je n'apprécie pas(à part peut-être la femme d'O'Brian), chacun a un trait qui le rend intéressant et surtout il n'y a pas de véritable Don Juan, car, Bashir est certes un peu vain mais c'est ce qui le rend attachant, car la plupart de ses efforts ne mènent à rien.

 

Les intrigues sont assez diverses et Quark apporte souvent une bonne pointe d'humour par ses efforts pour tirer profit de n'importe quelle situation. Certaines intrigues sont assez sombres et j'aime beaucoup le fait qu'on ne cherche pas à nous faire la leçon. Suivre la vie de la station est intéressant surtout que les scénaristes exploitent assez bien la diversité qu'une station comme DS9 rend possible et ne font pas trop dans les grandes séquences émotions larmoyantes. En plus, j'adore le design de DS9.

 

C'est une première saison très satisfaite et qui du coup fait de DS9, ma série préférée de la franchise après TOS(car rien ne peut détrôner TOS).

ds9station.jpg

Repost 0
Published by The Bursar - dans Live Long and Prosper
commenter cet article
15 août 2011 1 15 /08 /août /2011 11:08

meurtres-vulcain.jpgAujourd'hui je vais vous parler de Meurtres sur Vulcain de Jean Lorrah dans le cadre de Summer Star Wars.

 

Suite à une attaque de klingon, un des membres de l'équipage a été gravement blessé et son seul espoir de guérison réside dans une technique expérimentale développée sur Vulcain. Amanda, la mère de Spock, bénéficie également de ce traitement, ce qui amène Kirk, Spock et McCoy à faire un séjour sur Vulcain, mais ça ne sera pas de tout repos car un assassin rôde dans l'Académie des Sciences de Vulcain.

 

Ce livre se passe avant les films et contient quelques références à the Amok Time et à Journey to Babel ainsi qu'à un des livres précédents que je n'ai pas lu. La couverture ne montre pas une scène qui a lieu dans le film, ce qui est dommage car je n'aurais rien eu contre un combat entre Spock et une créature féroce.

 

C'est un livre qui est centré sur les Vulcains et le lien mental qui unit des époux, ainsi que sur Spock et sa relation avec son père(thème avec lequel j'ai toujours du mal puisque j'ai toujours eu l'impression que leur relation ne s'améliore véritablement qu'à partir de Star Trek IV).

 

Je n'ai pas été conquise par ce livre, car, comme pour Sarek, je n'arrive pas à accrocher aux livres sur les Vulcains mais je pense que le problème est dû à la focalisation, car on suit à chaque fois les pensées d'un personnage et je n'aime pas suivre les pensées des Vulcains, car c'est souvent trop clichés et tournés vers la démonstration du "voyez les vulcains ont des sentiments", or dans la série, c'est quelque chose qui est laissé à l'interprétation du spectateur, donc avoir les pensées de Sarek ou de Spock me prive de mon jeu préféré qui est d'essayer de deviner leurs vrais sentiments, ce qui est mieux que d'y avoir accès car ça laisse beaucoup plus à l'imagination, sans compter qu'il y a trop de bons sentiments.

 

Au niveau de l'intrigue, je l'ai trouvé décevante, car j'ai très vite trouvé le mobile et l'identité du tueur, l'auteur ayant donné beaucoup trop tôt certains éléments, car la simple présentation du personnage suffit pour comprendre qu'il y a quelque chose de louche.

 

Ce n'est pas un livre complètement mauvais, mais on ne peut pas dire qu'il m'a passionnée.

 

summer star wars V

Repost 0
Published by The Bursar - dans Live Long and Prosper
commenter cet article
12 août 2011 5 12 /08 /août /2011 10:31

jane-austens-guide-good-manners-webb-henrietta-paperback-co.jpgAujourd'hui je vais encore vous parler d'un des livres que j'ai acheté en Angleterre avec the Jane'Austen's guide to good manners ; compliments, charades and horrible blunders by Josephine Ross, illustrated by Henrietta Webb qui fut un compagnon tout à fait approprié pour ma découverte du Peak District.

 

Comme son nom l'indique, il s'agit d'un guide des bonnes manières à l'époque de Jane Austen et qui s'attache à montrer les différents enseignements que son oeuvre nous donne. Les différents chapitres sont :

 

1. Manners Makyth Man- and Woman

2 The Forms of Introduction

3. Calling and Conversation

4. Dancing and Dining

5 Dress and Taste

6 The Subject of Matrimony

7 The Family Circle

8 The Assistance of Servants

 

good-manners.jpgC'est un guide qui se lit très bien et la présentation est très agréable. Les illustrations sont jolies et apportent parfois une pointe d'humour au contenu.

 

Ce n'est pas un guide qui vous expliquera comment vous comporter en société par le biais de principes intemporels dissimulés dans l'oeuvre de Jane Austen. C'est au contraire un guide qui a défaut de vous aider pour gérer vos relations sociales, vous aidera à mieux comprendre le comportement des personnages de Jane Austen, car il ne se fonde pas uniquement sur les romans mais aussi sur les lettres qu'elle a écrite.

 

C'est un livre qui montre l'importance jouée par les bonnes manières dans l'oeuvre d'Austen et permet d'éclaircir certains points(car on sent que l'auteur ne s'est pas contentée de lire Jane Austen pour composer ce guide). J'ai particulièrement aimé le chapitre qui expliquait le système des introductions ainsi que celui sur le système des visites, surtout que c'est un élément qui joue un grand rôle dans les Anne Perry et que je ne connaissais effectivement pas les règles sur le sujet(ou à quels horaires cela correspondait).

 

C'est un petit livre qui a été à la hauteur de mes espérances et avec lequel j'ai passé un bon moment, donc si le sujet vous intéresse, je vous le recommande.

Repost 0

Citations : Terry Pratchett

Interesting time, p.43
*****
Interesting Time p.19
*****
Le Huitième Sortilège p.87
*****
La huitième Couleur p.91
*****
*****

*****

*****
Apes had it worked out. No ape would philosophize, "The mountains is, and is not." They would think, 'The banana is. I will eat the banana. There is no banana. I want another banana."
Unseen Academicals p.76
*****
'I would like permission to fetch a note from my mother, sir.'
Ridcully sighed. 'Rincewind, you once informed me, to my everlasting puzzlement, that you never knew your mother because she ran away before you were born. Distincly remember writing it down in my diary. Would you like another try ?'
'Permission to go and find my mother ?'
Unseen Academicals,  p.187
*****
'The knees should be covered. It is a well-known fact that a glimpse of the male knee can drive women into a frenzy of libidinousness.'
Unseen Academiacls, p.130
*****
"Lord Vetinari's rules : if it takes an Igor to bring you back, you were dead. Briefly dead, it's true, which is why the murderer will be briefly hanged. A quarter of a second usually does it."
Unseen Academicals, p. 98
*****
"I'm a wizard ! We can see things that are really there, you know,"said Ridcully. " And in the case of the Bursar, things that aren't there too."
Hogfather, p 98

Perdu Dans La Vallée ?

Malakos is here too !!!

Archives

Le mot de l'auteur

 

Bienvenue au sein de la vallée des grenouilles séchées,  blog d'une prof de lettres classiques fan de Star Trek et de Terry Pratchett.
Vous trouverez ici mes impressions sur des ouvrages que j'ai lu, des films qui ont retenu mon attention et parfois des séries.
 
Sur ce, je vous souhaite une bonne navigation mais méfiez-vous d'une chose, j'ai une tendance à m'adresser plus à ceux qui ont lu ou vu ce dont je parle, donc quand ce n'est pas votre cas, évitez de continuer votre lecture quand vous atteignez le paragraphe commençant par "dans le détail" ou voici la partie spoiler mais dans la plupart des cas, les spoilers sont en surlignés.

The Bursar

Et pour me laisser un message sans lien avec un article c'est par là :



 
 

One Challenge to rule them All

logo fondcomble

 

Pour s'inscrire, c'est par là.


Pour consulter les billets publiés par les autres membres de la Communauté ou laisser les liens de vos article, c'est ici.


Pour les logos des différents niveaux c'est là.


Pour les différents logos généraux, c'est ici et .

 


***********************


De mon côté, je vais faire le challenge Valar !

 

Jusqu'ici j'ai peu avancé.

J'ai lu :

The Hobbit

Le Silmarillion

The Fellowship of the Ring

The Two Towers

 

L'adieu au Roi, chansons pour J.R.R. Tolkien

Beowulf

 

 

Challengevalar 2

mes coups de coeur

Mes coups de coeur 2009














Mes coups de coeur 2010

sherlock-holmes-2009

Homère et Shakespeare en banlieue
seigneursOlympe
team medical 01
koi-suru-bo-kun-kaiosha-1
starship troopers
lovely_teacher.jpg
hei-sensei.jpg
rocky-horror-picture-show-posters.jpg
petits meurtres à l'anglaise
galaxy-quest-deluxe-edition-dvd
Couverture-Princesse-Soso.jpg
maurice.jpg
Mes coups de coeur 2011
gemmell legende
bowie labyrinth jim henson movie poster
grammaire
st trinian
Mes coups de coeur 2012
Crimson Spell