Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 avril 2011 1 18 /04 /avril /2011 10:48

profes14.jpgAujourd'hui je vais vous parler des deux premiers tomes de Professeur Eiji d'Akiko Monden, manga que j'ai découvert à l'occasion d'une offre promotionnelle des éditions Kana.

 

Eiji est un ex-reporter qui a été témoin de nombreux conflits à travers le monde. De retour au Japon, il se fait embaucher comme professeur d'anglais dans un lycée, où le directeur, qui vient du secteur privé, a tenté de mettre en place un nouveau système pour encourager la productivité au sein de l'établissement et qui passe par la notation des enseignants par leurs élèves. L'établissement est loin d'être paradisiaque, les élèves pensent faire la loi par leur pouvoir sur la carrière de leurs enseignants, tandis qu'en salle des profs, le climat est assez glacial, la plupart des enseignants étant assez peu enclin à s'ouvrir à de nouvelles méthodes. Eiji va rapidement se retrouver entraîné par les problèmes personnels de ses élèves et va essayer de tout faire pour les résoudre.

 

Je ne sais pas si c'est parce que je sortais de deux journées de formation consacrées à la question de la gestion des élèves à problèmes ou si c'est simplement parce que le sujet n'est pas si éloigné de mes propres problèmes, mais j'ai énormément accroché à ce manga, ce qui mérite d'être signalé, vu que je ne suis pas toujours très fan des mangas pour adultes qui portent sur la vie quotidienne.

 

prof-eiji.jpgOn suit l'histoire plutôt du côté enseignant(bien qu'on ne voit pas beaucoup Eiji faire cours ou préparer ses cours). Le héros a décidé de se mêler des problèmes de ses élèves, ce qui ne va pas aller sans lui causer des problèmes, puisqu'il va sortir du lot, mais il y a un côté réconfortant, car ses efforts pourront mener à de petits succès.

 

Les différents personnages secondaires sont intéressants, je suis surtout fan du professeur Mitsukura qui est très idéaliste et assez froid, je me demande comment il va évoluer. Le professeur Kaji est assez mystérieux, il a l'air de tirer du plaisir des problèmes des autres, il fait un peu sournois, je me demande comment les choses vont tourner dans le tome 3 où il apparaît sur la couverture. Le cousin d'Eiji est intéressant par la relation qui existe entre les deux, mais aussi par sa bienveillance.

 

C'est une série qui pose différents problèmes. Le premier problème est d'abord celui de l'éducation : de quelle manière convient-il de traiter les élèves ? De quoi faut-il les protéger ? quelles expériences faut-il les laisser expérimenter pour leur permettre de vivre dans nos sociétés ? Quel rôle l'enseignant doit-il jouer ? Ensuite, on a la question de l'autorité et du rapport parents/enfant, avec les problèmes liées au fait que les parents cessent de jouer leur rôle d'autorité dans le développement de leur enfant.

 

C'est un manga très riche, qui aborde différents problèmes et présente des personnages qui ne manquent pas de profondeur. J'espère que la suite sera aussi bonne. L'ambiance est assez sombre mais en même temps, il y a des moments où une touche de lumière apparaît et fait voir qu'il est toujours possible de garder espoir dans notre société.

Repost 0
Published by The Bursar - dans In the mood for Japan
commenter cet article
17 avril 2011 7 17 /04 /avril /2011 10:50

sushis-3.gifAujourd'hui je vais vous parler des tomes 3 et 4 de J'aime les sushis d'Ayumi Komura.

 

Le moment est venu  pour Hanayu de réaliser son rêve : le père d'Hayato lui a proposé de devenir apprentie dans son restaurant. Mais comment va-t-elle pouvoir annoncer à son père qu'elle ne veut pas devenir pâtissière ? Si elle veut poursuivre dans cette voie, il va lui falloir petre forte et affronter les réactions de son entourage.

 

Ces deux tomes sont axés sur les difficultés que l'on rencontre lorsque l'on veut poursuivre son rêve et sur la souffrance que cela provoque car on doit s'opposer à ceux que l'on respecte.

 

L'histoire n'a rien perdu de son intérêt, on découvre le restaurant Sushi Hyûga, les parents d'Hayato étant assez drôles et j'ai trouvé que l'histoire qui concernait Saki était passionnante, j'espère qu'on en verrai davantge dans les prochaines tomes. L'ambiance est sympathique, même si le ton est un peu plus sérieux.

 

L'histoire d'amour est très intéressante puisque Hanayu a réalisé quels étaient ses sentiments mais pense que ceux-ci ne sont pas partagés, ce qui fait qu'elle souffre en silence et s'efforce d'aider Hayato à réaliser son rêve, même si cela signifie l'aider à s'éloigner d'elle de plus en plus.

 

Je ne me lasse de ce manga, qui est intéressant même si on ne s'intéresse pas à la cuisine, le graphisme est agréable et dans le tome 4, on peut jouer à repérer les différentes boucles d'oreilles d'Hanayu.

Repost 0
Published by The Bursar - dans In the mood for Japan
commenter cet article
16 avril 2011 6 16 /04 /avril /2011 12:04

guide-de-survie-en-territoire-zombie---brooks.gifAujourd'hui je vais vous parler du Guide de survie en territoire zombie de Max Brooks, livre qui me faisait de l'oeil depuis quelques temps.

 

présentation de l'éditeur :

Ne prenez pas à la légère votre bien le plus précieux : votre vie. Ce livre contient toutes les clés pour survivre aux hordes de morts-vivants qui s’approchent de vous en ce moment même. Proposant des exemples précis et des astuces reconnues par des experts de renommée internationale, le Guide de survie en territoire zombie vous donne la conduite à tenir en toutes circonstances pour vous tirer d’affaire, vous et vos proches.

Ce lire peut vous sauver la vie.

 

Max Brooks propose ici un guide de survie à destination des individus et le tout en prenant en compte des contraintes de base comme la législation, car il faut rester discret et éviter d'avoir des problèmes avec les autorités. Ce livre se découpe en plusieurs grandes parties :

- Les morts-vivants : mythes et réalités, qui identifie le virus à la base de l'épidémie, présente les différentes aptitudes des zombies et revient sur quelques idées reçues.

- Armes et techniques de combat, qui fait le tour de ce qu'il faut éviter et de ce qui est efficace, en prenant en compte les aptitudes de chacun.

- Défense, qui explique comment transformer sa maison en abri  anti-zombies et quels lieux sont à rechercher et à éviter en cas d'épidémie.

- Fuite/Déplacements, qui donne les grands principes, détaille les véhicules à disposition et propose une analyse des différents terrains.

survie-zombie.jpg- Chasse/nettoyage, pour le cas des épidémies de longue durée, qui reprend des parties du chapitre précédent mais avec en prime les différentes stratégies pour éliminer en masse des zombies.

- Vivre dans un monde envahi par les zombies, qui traite de l'éventualité d'une épidémie qui aurait frappé toute la planète et échappé à tout contrôle et explique de quelles manières s'organiser et se créer un havre à l'écart du monde.

- Épidémies recensées, qui analyse les différents incidents recensés à travers les siècles.

Ce livre propose aussi un modèle de journal de bord en cas d'épidémie, afin de suivre les signes avant-coureur et de se tenir prêt à fuir.

 

J'ai trouvé ce livre très intéressant. Il aborde le sujet avec sérieux et pragmatisme, et nous change des films hollywoodiens où l'on a droit à des solutions tout à fait absurdes. Dans ce livre, il apparaît que les légions romaines étaient d'une grande efficacité en cas d'épidémie, ce qui était déjà ma grande conviction personnelle. Cependant je déplore le fait que ce livre de propose pas de creuser des tranchées, car en cas de petites épidémies cela peut permettre de ralentir les zombies, puisqu'il faudra un peu de temps avant qu'ils ne comblent la tranchée de leurs corps et il y a toujours la possibilité de profiter de leur immobilisation pour les arroser d'essence et les faire brûler, une tranchée bien creusée permettant de maîtriser la propagation du feu. En plus, creuser une tranchée est une manière de se maintenir en forme tout en restant occupé.

 

C'est donc un guide indispensable, qui se lit assez bien si on le lit par petits morceaux et qui contient des illustrations agréables.

 

CLAP-Donnie

C'est un livre qui a pas mal voyager, je l'ai acheté à Chambéry, j'en ai lu des bouts dans le train et dans le bus en allant en formation, il est allé à Grenoble et à Romans sur Isère. J'en ai lu des bouts pendant le Rat, au soleil dans le parc à côté de chez moi, j'en ai lu une page ou deux au cinéma en attendant le début de Rango et aussi un peu au Code, en attendant le début d'une nouvelle série.

Repost 0
Published by The Bursar - dans Children of the Night
commenter cet article
12 avril 2011 2 12 /04 /avril /2011 09:25

st-trinian.jpgAujourd'hui, dans le cadre du challenge Colin Firth, je vais vous parler de St Trinian's.

 

En ce moment, les temps sont durs pour le pensionnat St Trinian's, la pire école d'Angleterre :  le nouveau ministre de l'éducation a décidé d'en faire un exemple dans le cadre de sa lutte contre le laxisme et l'école doit de grandes quantités d'argent. Si la directrice ne parvient à payer ses dettes, l'école devra fermer. Pour préserver leur mode de vie anarchique, les élèves décident de prendre les choses en main.

 

Quand j'ai commandé ce dvd, je dois dire que je n'étais pas très convaincu, m'attendant à trouver un truc kitsch ou dans le genre de Dr Who, et finalement, j'ai été très surprise, car je me suis retrouvée devant une comédie tout à fait géniale, par ses multiples clin d'oeil à la filmographie de Colin Firth et en particulier à Orgueil et Préjugés.

 

L'école en elle-même est un endroit génial, entre les différents groupes au sein des élèves, les activités pédagogiques et les professeurs... la découverte des lieux fut un moment très intéressant, avec quelques parodies d'Harry Potter. J'adore les différentes activités plus ou moins légales dans lesquelles trempent les élèves(en particulier le coup du téléphone rose).

 

Au niveau de l'intrigue et des personnages, le duo Colin Firth/Rupert Everett est vraiment hilarant. J'adore le personnage de Miss Fritton avec son hideuse garde-robe et son chien(Mr Darcy). Il n'y a pas vraiment de personnage que je n'ai pas aimé, car tous ont quelque  chose d'extrêmement drôle. Un autre point positif est que l'on retrouve aussi Stephen Fry dans ce film.

 

St-Trinians-Movie.jpg

 

C'est un film devant lequel on ne peut s'ennuyer, qui est d'une grande richesse au niveau des clin d'oeil et qui m'a vraiment fait rire. Mon gag préféré sera l'épisode de la chemise mouillée.

Je pense que je vais rapidement commander la suite ainsi que la bd qui en est à l'origine.

 

challenge colin firth

Repost 0
Published by The Bursar - dans My tailor is rich
commenter cet article
10 avril 2011 7 10 /04 /avril /2011 15:34

SDC14636.JPG

Alors qu'actuellement je ne rêve que de me terrer sous ma couette pour continuer d'essayer de dormir, je vais tenter de vous raconter les dernières heures du RAT et de faire un bilan de ces 24h.

 

Je vous avais laissé à 5h du matin après avoir fini Willoughby's return(le manque de sommeil fait que je ne cesse de penser au colonel Brandon à présent surtout en liaison avec la chanson How we operate...). J'ai dû lire un article de The Magical Worlds of Harry Potter, car je n'arrivais pas à me décider quant à ce que j'allais lire ensuite, car bizarrement je n'avais pas envie de suivre les aventures du vampire en kilt que j'avais en réserve : le livre était écrit petit et je ne me sentais pas l'énergie de suivre l'histoire. J'ai du coup opté pour Friday Night Bites second tome de la série des Chicagoland Vampires, car les efforts de Merit pour s'adapter au monde des vampires et pour ne pas s'engueuler avec le chef de sa maison me tentaient plus, je voulais quelque chose de léger. J'ai alterné avec les tomes 3 et 4 de Love Pistols, histoire de gonfler un peu mon total de pages lues(etj'avais envie de connaître la suite des aventures de Norio).

 

SDC14638.JPG

Bilan de cette édition d'avril 2011, j'ai battu mon record, puisque j'ai lu 1338 pages(heureusement que les mangas étaient là), je n'ai pas trop chanté de génériques pourris, à peut-être Capitaine Flam(non, le générique des bisounours ne compte pas), il fut encore question de Pikachu et j'ai encore passé trop de temps sur facebook. D'ailleurs, heureusement que les autres Big-Raters étaient là, en particulier Merquin et Azilis, car ils m'ont permis de rester motivée toute la nuit.

J'ai lu :

- The Importance of Being Earnest, que j'ai trouvé extrêmement drôle, bien que la fin soit très convenue.

- Beowulf, ce qui est dans ma tradition des livres médiévaux que l'on ne devrait pas choisir car ils prennent plus de temps à lire.

- Willoughby's return, qui m'a passionnée une partie de la nuit(mais bon, à 3h du matin, imaginer le colonel Brandon rejoindre Marianne dans sa chambre...), malgré un début assez lent.

- The Tales of Beedle the Bard qui m'ont agréablement surprise.

- le tome 3 de Love Pistols.

Niveau livres entamés avant le RAT, j'ai fini :

-le tome 5 de Vampire Chronicles

- le tome 2 de My Demon and Me

- le tome 1 de Pure Heart

J'ai continué ma lecture du guide de survie en territoire zombie.

J'ai commencé :

- le tome 4 de love Pistols(que j'ai fini dans l'après-midi)

- Friday Night Bites, dans lequel je vais me remettre quand j'aurais fini ce billet.

 

Chose assez exceptionnelle, je n'ai eu un vrai coup de barre qu'à 8h du mat et finalement je suis parvenue à dormir un peu après l'arrêt du RAT. Une fois de plus, ce fut une expérience très satisfaisante, je suis très contente des livres que j'ai lu cette fois-ci(vu que pour une fois, je n'ai lu aucun livre utile, uniquement des choses qui me faisaient envie et je pense que je vais intégrer le gentleman austénien à ma liste des ingrédients nécessaires pour une nuit réussie).

 

rat 2

PS : concernant les résultats des quizz, je les publierai demain, car là, je n'ai plus assez de neurones et je préfère me tenir éloignée du générique des bisounours pour ne pas me mettre à chanter "je veux un bisounours !"

Repost 0
10 avril 2011 7 10 /04 /avril /2011 02:42

Depuis 1h du matin, je n'ai pas grand chose à raconter, vu que durant tout ce temps j'ai lu Willoughby's return. Finalement, le colonel Brandon est parvenu sans mal à me maintenir éveillée. La nuit est finalement passée vite.

 

Cette nuit a été marquées par une chanson : How we operate, que je me suis mise à associer au colonel Brandon à cause de ses problèmes de couple.

 

Je vais donc maintenant choisir un nouveau livre : vais-je me mettre au vampire en kilt ? On se retrouve à 10h pour le bilan(si je ne décide pas de m'enfuir sous ma couette dès la fin du RAT).

 

Repost 0
10 avril 2011 7 10 /04 /avril /2011 01:00

SDC14633.JPG

21h25, j'ai fini Vampire Chronicles et je me rappelle que le tome 2 de my demon and me traîne sur mon étagère et que je ne l'ai toujours pas fini.

21h45, j'ai fini My demon and me, je passe à The Tales of Beedle the Bard.

23h10, j'ai fini Beedle, ce qui m'amène à un total de 728 pages(vive les mangas !)

 01h00, j'ai repris la lecture de Willoughby's return, ça me passionne un peu plus que cette après-midi, peut-être parce que l'intrigue est maintenant en place mais en même temps, je me demande si tout n'est pas un peu trop prévisible.

 

Je fonctionne désormais à l'ice-tea(et j'en profite pour tester mes glaçons-scream, j'ai mis les écouteurs sur mon ordi pour ne pas déranger les voisins et écouter The Rocky Horror Picture show aussi fort que je le veux. Je tiens encore bien mais je passe un peu trop de temps sur facebook ^^.

Repost 0
9 avril 2011 6 09 /04 /avril /2011 21:00

SDC14630.JPG

Bilan de ces cinq dernières heures : Thumper se prend pour Beowulf et Malakos s'est mis à la bière avec un ami.

De mon côté, j'ai lu Beowulf, que j'ai bien aimé bien qu'il y ait trop de digression. Du coup je n'ai pas beaucoup avancé puisque je l'ai fini, il y a une demi-heure. Du coup, pour rattraper un peu mon retard, je suis en train de lire le volume 5 de Vampire Chronicles que j'avais commencé avant le RAT et je suis aussi dans The Tales of Beedle the Bard.

Après cela, je ferais peut-être une nouvelle tentative sur Willoughby's return mais ce n'est pas garanti.

 

Je suis toujours très en forme et j'écoute AC/DC(la bo d'Iron Man 2).

Repost 0
9 avril 2011 6 09 /04 /avril /2011 17:00

SDC14624.JPG

13h, départ pour le parc afin de profiter du soleil, par contre, un point capital est apparu : la crème solaire, c'est beurk et j'ai été obligée de me débarbouillée en rentrant tant j'en avais marre d'avoir le visage graisseux.

 

SDC14625.JPG

Le cadre est finalement tout à fait paradisiaque.

SDC14627.JPG

j'ai d'ailleurs une très belle vue de mon banc.

SDC14628.JPG

Le parc est très paisible en début d'après-midi mais il fut vite envahi par une succession de hordes de jeune s'exprimant tels des zombies par des cris inarticulés(non, je n'avais d'instruments contendants à proximité pour pouvoir les renvoyer dans leurs tombes).

 

SDC14626.JPG SDC14629.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bilan de l'après-midi, j'ai passé mon temps à alterner les chapitres de Willoughby's Return avec le guide de survie en territoire Zombie, car malheureusement je n'accroche pas plus que ça à Willoughby. J'ai aussi grignoté quelques Dinosaurus, car dans un accès de nostalgie au rayon gâteau, je m'en suis achetée un paquet.

Comme pour chaque RAT, je ne suis pas hyper productive et donc je n'ai lu jusqu'ici que 293 pages.

 

Vers 16h40 j'ai décidé de rentrer histoire de boire un petit café viennois et de changer de lectures.

Repost 0
9 avril 2011 6 09 /04 /avril /2011 13:00

SDC14615.JPG

10h, le top départ, je bois mon café en lisant The Importance of Being Earnest.

 

SDC14619.JPG

11h39, j'ai fini Earnest que j'ai adoré, mais c'est un bilan faible puisque cela fait que je n'ai lu que 54pages en 1h30, cependant je rattrape vite mon retard, puisqu'à 11h50, j'en suis à 84 pages ayant attrapé sur mon étagère un manga qui traînait et que je n'avais pas fini. C'est désormais chose faite(pour les curieuses, il s'agissait du tome 1 de Pure Heart auquel je n'ai pas accroché plus que ça, d'autant que les graphismes ne font pas rêver).

 

SDC14620.JPG

12h30 Thumper repousse une attaque de Mort-vivants, tandis que je poursuis ma lecture du guide de survie en territoire zombie de Max Brooks, livre commencé avant le RAT et qui ici me sert à passer le temps entre deux livres, car j'ai décidé d'attendre ma sortie au parc pour attaquer un nouveau livre.

 

13h, je vous laisse, après avoir fini ma fougasse aux lardons et mis de la crème solaire, pour aller lire Whilloughby's return au soleil. Prochain bilan à mon retour !

 

Repost 0

Citations : Terry Pratchett

Interesting time, p.43
*****
Interesting Time p.19
*****
Le Huitième Sortilège p.87
*****
La huitième Couleur p.91
*****
*****

*****

*****
Apes had it worked out. No ape would philosophize, "The mountains is, and is not." They would think, 'The banana is. I will eat the banana. There is no banana. I want another banana."
Unseen Academicals p.76
*****
'I would like permission to fetch a note from my mother, sir.'
Ridcully sighed. 'Rincewind, you once informed me, to my everlasting puzzlement, that you never knew your mother because she ran away before you were born. Distincly remember writing it down in my diary. Would you like another try ?'
'Permission to go and find my mother ?'
Unseen Academicals,  p.187
*****
'The knees should be covered. It is a well-known fact that a glimpse of the male knee can drive women into a frenzy of libidinousness.'
Unseen Academiacls, p.130
*****
"Lord Vetinari's rules : if it takes an Igor to bring you back, you were dead. Briefly dead, it's true, which is why the murderer will be briefly hanged. A quarter of a second usually does it."
Unseen Academicals, p. 98
*****
"I'm a wizard ! We can see things that are really there, you know,"said Ridcully. " And in the case of the Bursar, things that aren't there too."
Hogfather, p 98

Perdu Dans La Vallée ?

Malakos is here too !!!

Archives

Le mot de l'auteur

 

Bienvenue au sein de la vallée des grenouilles séchées,  blog d'une prof de lettres classiques fan de Star Trek et de Terry Pratchett.
Vous trouverez ici mes impressions sur des ouvrages que j'ai lu, des films qui ont retenu mon attention et parfois des séries.
 
Sur ce, je vous souhaite une bonne navigation mais méfiez-vous d'une chose, j'ai une tendance à m'adresser plus à ceux qui ont lu ou vu ce dont je parle, donc quand ce n'est pas votre cas, évitez de continuer votre lecture quand vous atteignez le paragraphe commençant par "dans le détail" ou voici la partie spoiler mais dans la plupart des cas, les spoilers sont en surlignés.

The Bursar

Et pour me laisser un message sans lien avec un article c'est par là :



 
 

One Challenge to rule them All

logo fondcomble

 

Pour s'inscrire, c'est par là.


Pour consulter les billets publiés par les autres membres de la Communauté ou laisser les liens de vos article, c'est ici.


Pour les logos des différents niveaux c'est là.


Pour les différents logos généraux, c'est ici et .

 


***********************


De mon côté, je vais faire le challenge Valar !

 

Jusqu'ici j'ai peu avancé.

J'ai lu :

The Hobbit

Le Silmarillion

The Fellowship of the Ring

The Two Towers

 

L'adieu au Roi, chansons pour J.R.R. Tolkien

Beowulf

 

 

Challengevalar 2

mes coups de coeur

Mes coups de coeur 2009














Mes coups de coeur 2010

sherlock-holmes-2009

Homère et Shakespeare en banlieue
seigneursOlympe
team medical 01
koi-suru-bo-kun-kaiosha-1
starship troopers
lovely_teacher.jpg
hei-sensei.jpg
rocky-horror-picture-show-posters.jpg
petits meurtres à l'anglaise
galaxy-quest-deluxe-edition-dvd
Couverture-Princesse-Soso.jpg
maurice.jpg
Mes coups de coeur 2011
gemmell legende
bowie labyrinth jim henson movie poster
grammaire
st trinian
Mes coups de coeur 2012
Crimson Spell