Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 juin 2011 3 22 /06 /juin /2011 09:54

No-money-tome-3.jpg

La quinzaine nippone se poursuit avec aujourd'hui les tomes 3 et 4 de No Money.

 

Kâno a autorisé Ayase à retourner à l'université, mais Ayase n'a aucune idée des passions qui couvent dans le coeur de ses camarades de classe. Mais quand un micro est découvert chez lui, il va vite devenir impossible pour lui de continuer à ignorer la vérité.

 

Je ne me lasse toujours pas, mais j'ai cependant quelques réserves au niveau d'Ayase, car s'il n'évolue pas, je me demande s'il ne va pas finir par me lasser, car c'est un personnage qui semble être d'une pureté à toute épreuve, et je crains qu'à la longue ça ne finisse par être agaçant. Pour le moment, en tous cas, ça ne me dérange pas, car ça donne lieu à de jolies déclarations et à des scènes assez comiques, vu qu'il ne réalise pas toujours l'impact de ses paroles sur le pauvre Kâno qui ne veut qu'une chose : une preuve qu'il est spécial pour Ayase.

 

Dans cette histoire est posé le fait qu'Ayase est  une sorte d'aimant qui fait tourner les têtes sur son passage, ce qui était presque excessif, bien que j'aime beaucoup les troubles que cela procure du côté de Homare Kuba. C'est un thème qui n'est pas d'une grande originalité, puisque cela correspond à une idée que l'on trouve aussi dans The Tyrant, c'est-à-dire qu'il y a un type physique qui attire les gays et qui explique pourquoi un personnage hétéro ne cesse de se faire courtiser. Par contre, dans Love Pistols on a une exploitation très pertinente de cette idée, car elle vient s'incrire dans le cadre du mode de reproduction des thériantropes.

 

Niveau bonus, le tome 3 propose quelques gags assez sympatiques tandis que le 4 offre une réécriture du tome 1 car Gion a inventé une machine à remonter dans le temps qui est l'occasion pour les personnages d'essayer de changer leur passé, en particulier Kâno qui voudrait bien changer sa première nuit avec Ayase(je dois dire que la tentative vaut le détour). Dans les différents gags, j'ai aussi apprécier les moments où l'on voit Homare Kuba confronter des choix et qu'on suit son analyse des différentes situations possibles ou comment ne pas se faire massacrer par Kâno tout en gardant l'estime d'Ayase.

 

Ces deux tomes sont plutôt bons, rendez-vous très bientôt pour mon avis sur les deux suivants(j'ai effectivement acheté les six premiers tomes en même temps, mais ils étaient en occasion chez Gibert...).

 

quinzaine-nippone

Partager cet article

Repost 0
Published by The Bursar - dans Boy's love
commenter cet article

commentaires

Ambroisie 01/07/2011 08:56


Je me souviens que j'avais commencer à lire les scans mais que j'ai finalement laissé tomber à la moitié du premier volume car je n'accrochais pas l'histoire. J'ai préféré regarder les OAV même si
là encore, j'ai trouvé l'histoire encore trop légère pour apprécier totalement. Pour une histoire qui évolue au milieu de la mafia et etc, je trouve que l'univers fait trop bisounours. Pas assez
travaillé, trop facile, pas assez dangeureux pour ce qu'il devrait être.


The Bursar 01/07/2011 11:10



C'est la légèreté que j'aime, car si l'ambiance était plus sombre, on ne pourrait pas avoir autant de situations ridicules. Je ne suis pas allée trop loin dans l'oav donc je ne peux pas trop dire
si le manga est plus sombre que l'animé ou pas. C'est justement parce que c'est un peu bisounours que j'aime bien.



Citations : Terry Pratchett

Interesting time, p.43
*****
Interesting Time p.19
*****
Le Huitième Sortilège p.87
*****
La huitième Couleur p.91
*****
*****

*****

*****
Apes had it worked out. No ape would philosophize, "The mountains is, and is not." They would think, 'The banana is. I will eat the banana. There is no banana. I want another banana."
Unseen Academicals p.76
*****
'I would like permission to fetch a note from my mother, sir.'
Ridcully sighed. 'Rincewind, you once informed me, to my everlasting puzzlement, that you never knew your mother because she ran away before you were born. Distincly remember writing it down in my diary. Would you like another try ?'
'Permission to go and find my mother ?'
Unseen Academicals,  p.187
*****
'The knees should be covered. It is a well-known fact that a glimpse of the male knee can drive women into a frenzy of libidinousness.'
Unseen Academiacls, p.130
*****
"Lord Vetinari's rules : if it takes an Igor to bring you back, you were dead. Briefly dead, it's true, which is why the murderer will be briefly hanged. A quarter of a second usually does it."
Unseen Academicals, p. 98
*****
"I'm a wizard ! We can see things that are really there, you know,"said Ridcully. " And in the case of the Bursar, things that aren't there too."
Hogfather, p 98

Perdu Dans La Vallée ?

Malakos is here too !!!

Archives

Le mot de l'auteur

 

Bienvenue au sein de la vallée des grenouilles séchées,  blog d'une prof de lettres classiques fan de Star Trek et de Terry Pratchett.
Vous trouverez ici mes impressions sur des ouvrages que j'ai lu, des films qui ont retenu mon attention et parfois des séries.
 
Sur ce, je vous souhaite une bonne navigation mais méfiez-vous d'une chose, j'ai une tendance à m'adresser plus à ceux qui ont lu ou vu ce dont je parle, donc quand ce n'est pas votre cas, évitez de continuer votre lecture quand vous atteignez le paragraphe commençant par "dans le détail" ou voici la partie spoiler mais dans la plupart des cas, les spoilers sont en surlignés.

The Bursar

Et pour me laisser un message sans lien avec un article c'est par là :



 
 

One Challenge to rule them All

logo fondcomble

 

Pour s'inscrire, c'est par là.


Pour consulter les billets publiés par les autres membres de la Communauté ou laisser les liens de vos article, c'est ici.


Pour les logos des différents niveaux c'est là.


Pour les différents logos généraux, c'est ici et .

 


***********************


De mon côté, je vais faire le challenge Valar !

 

Jusqu'ici j'ai peu avancé.

J'ai lu :

The Hobbit

Le Silmarillion

The Fellowship of the Ring

The Two Towers

 

L'adieu au Roi, chansons pour J.R.R. Tolkien

Beowulf

 

 

Challengevalar 2

mes coups de coeur

Mes coups de coeur 2009














Mes coups de coeur 2010

sherlock-holmes-2009

Homère et Shakespeare en banlieue
seigneursOlympe
team medical 01
koi-suru-bo-kun-kaiosha-1
starship troopers
lovely_teacher.jpg
hei-sensei.jpg
rocky-horror-picture-show-posters.jpg
petits meurtres à l'anglaise
galaxy-quest-deluxe-edition-dvd
Couverture-Princesse-Soso.jpg
maurice.jpg
Mes coups de coeur 2011
gemmell legende
bowie labyrinth jim henson movie poster
grammaire
st trinian
Mes coups de coeur 2012
Crimson Spell