Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 octobre 2011 6 01 /10 /octobre /2011 19:27

sundayswithvlad.jpgAujourd'hui, histoire d'inaugurer ma participation au challenge Halloween(et avant de retourner tenter de transformer un de mes sims en loup-gaou) je vais vous parler de Sundays with Vald, from Pennsylvania to Transylvaia, One Man's Quest to mess with the World of the Undead de Paul Bibeau.

 

Pour son voyage de noce, Paul Bibeau décide de partir visiter le château de Vald l'Empaleur... ce qui s'avère vite être une erreur, car le lieu n'a rien de touristique, mais de ce premier voyage, une question jaillit : pourquoi la Roumanie n'a-t-elle pas exploité le filon touristique que représente Dracula ? Paul Bibeau va donc se lancer dans une quête pour comprendre comment un dirigeant du moyen-âge est devenu une image connue internationalement.

 

Quand j'ai acheté ce livre, je m'attendais à un récit fictif racontant les aventures loufoques d'un fan de vampire et j'ai eu la bonne surprise de découvrir que ce n'est pas du tout ça. Il s'agit d'une véritable enquête sur l'image du vampire et l'exploitation commerciale de Dracula. Il y a des touches d'humour mais c'est un ouvrage sérieux qui s'intéresse à une question qui a le mérite de sortir de l'ordinaire.

 

L'auteur aborde différent point, le prologue raconte son voyage de noces catastrophique, le premier chapitre s'intéresse à la tentative avortée pour créer un parc d'attraction sur le thème de Dracula en Roumanie, le second s'intéresse aux liens entre Bram Stoker et Vlad l'Empaleur, dans le troisième, Bibeau part sur le site de Dracula Castle, un parc d'attraction du New Jersey qui a été détruit par un incendie. Dans le 4ème, Bibeau s'intéresse au cinéma, en particulier au Nosferatu de Murnau, au Dracula de Coppola, à Bela Lugosi et au film Van Helsing. J'ai trouvé dommage qu'il ne m'aborde absolument pas Christopher Lee et les films de la Hammer. Dans le cinquième, nous partons dans l'univers des jeux de rôles grandeur nature et dans le sixième, dans celui des Vampires de New York, c'est-à-dire les fameux groupes qui se prennent pour des vampires. Dans le septimèe, Bibeau s'interesse à Jonathon Sharkey qui tenta de devenir gouverneur du Minnessota pour le Vampyres, Witches and Pagans Party et avait promis de faire empaler les terroristes, les violeurs, les dealers et les pédophiles. Dans le huitième, on s'intéresse aux vampires qui boivent du sang(parce que tous ne le font pas) et dans le neuvième, aux spécialistes du Dracula littéraire. Ensuite, on passe à la question du marketing et des produits se servant de l'image du vampire pour vendre pour finir sur un nouveau voyage de l'auteur en Roumanie, cette fois en Transylvanie, là où se trouve le chateau du comte dans le livre.

 

sundays-with-vlad-from-pennsylvania-transylvania-one-mans-p.jpgA mon avis, ce qui fait l'un des grands intérêts de ce livre est qu'il nous entraîne dans la vision américaine du tourisme et de cette capacité à faire de l'argent avec n'importe quoi, ce qui est frappant lorsque l'auteur explique qu'il est étonné de ne trouver aucune boutique souvenir au château de Vlad. Par son étude, j'ai découvert pas mal de choses car je ne connais pas l'univers des GN américains ou n'ai eu des aperçus des sectes de vampire que par le biais des séries tv. Cela permet de découvrir l'importance du mythe du vampire aux USA, non pas au sens des superstitions mais des différentes manières dont il a pu être utilisé commercialement et se retrouver présent dans la vie d'êtres humains normaux.

 

C'est un livre que je recommande, car il apporte un bol d'air dans notre univers plein de vampires brillants ou d'histoires d'amour  pleine de guimauves avec des vampires. En effet, il ne sera nullement question de savoir si les vampires existent vraiment ou de partir en quête de récits surnaturels ou de faire un catalogue des attributs du vampire ou de la manière de la tuer. L'auteur étudie simplement comment son image à évoluer et s'est adapté. On revient à Dracula et cela m'a redonné envie de me plonger dans le livre, ce qui fait que je suis en train de le relire par petit bout sur internet via Dracula Blogged, qui repose sur une démarche intéressante : publier les chapitres de Dracula selon leur chronologie. Découvrir le livre sous forme de blog est une expérience intéressante, surtout qu'il y a des cartes. Je ne l'aurais pas découvert si Bibeau n'en avait pas parlé.

 

Une bonne lecture, qui permet de bien commencer le mois Halloween.

halloween 2011

Partager cet article

Repost 0
Published by The Bursar - dans Children of the Night
commenter cet article

commentaires

Neph 02/10/2011 12:47



Mais oui, ça a l'air vachement bien ! Comme Lou, l'aspect commercial du vampire me plaît bien... Tu démarres le challenge en fanfare !



The Bursar 03/10/2011 16:38



Si jamais il t'intéresse, je peux te le passer, mais sinon, essaie Dracula Blogged, ça vaut la peine comme expérience... je mange devant en salle des profs.



Lou 02/10/2011 10:29



Merci pour ce premier billet :) Je ne connaissais absolument pas ce livre, en voyant la couverture je m'attendais à une sorte de "roman nanar" et après avoir lu ton billet je vais m'empresser de
le chercher en ligne car il m'intéresse beaucoup... j'ai déjà lu des essais sur les vampires mais aucun ne traitait le côté commercial de la chose, et aucun n'abordtait des thèmes aussi divers
(comme les vampires de NY à côté du tourisme et des films...).



The Bursar 03/10/2011 16:36



Par contre, ce n'est pas un essai, du style critique littéraire, c'est plutôt comme The men who Stare at Goat, c'est une enquête, c'est ce qui fait que c'est sympa, car c'est léger et ce sont
beaucoup d'anecdotes. Il ne traite pas non plus de la bit-litt car il se limite à Dracula.



Citations : Terry Pratchett

Interesting time, p.43
*****
Interesting Time p.19
*****
Le Huitième Sortilège p.87
*****
La huitième Couleur p.91
*****
*****

*****

*****
Apes had it worked out. No ape would philosophize, "The mountains is, and is not." They would think, 'The banana is. I will eat the banana. There is no banana. I want another banana."
Unseen Academicals p.76
*****
'I would like permission to fetch a note from my mother, sir.'
Ridcully sighed. 'Rincewind, you once informed me, to my everlasting puzzlement, that you never knew your mother because she ran away before you were born. Distincly remember writing it down in my diary. Would you like another try ?'
'Permission to go and find my mother ?'
Unseen Academicals,  p.187
*****
'The knees should be covered. It is a well-known fact that a glimpse of the male knee can drive women into a frenzy of libidinousness.'
Unseen Academiacls, p.130
*****
"Lord Vetinari's rules : if it takes an Igor to bring you back, you were dead. Briefly dead, it's true, which is why the murderer will be briefly hanged. A quarter of a second usually does it."
Unseen Academicals, p. 98
*****
"I'm a wizard ! We can see things that are really there, you know,"said Ridcully. " And in the case of the Bursar, things that aren't there too."
Hogfather, p 98

Perdu Dans La Vallée ?

Malakos is here too !!!

Archives

Le mot de l'auteur

 

Bienvenue au sein de la vallée des grenouilles séchées,  blog d'une prof de lettres classiques fan de Star Trek et de Terry Pratchett.
Vous trouverez ici mes impressions sur des ouvrages que j'ai lu, des films qui ont retenu mon attention et parfois des séries.
 
Sur ce, je vous souhaite une bonne navigation mais méfiez-vous d'une chose, j'ai une tendance à m'adresser plus à ceux qui ont lu ou vu ce dont je parle, donc quand ce n'est pas votre cas, évitez de continuer votre lecture quand vous atteignez le paragraphe commençant par "dans le détail" ou voici la partie spoiler mais dans la plupart des cas, les spoilers sont en surlignés.

The Bursar

Et pour me laisser un message sans lien avec un article c'est par là :



 
 

One Challenge to rule them All

logo fondcomble

 

Pour s'inscrire, c'est par là.


Pour consulter les billets publiés par les autres membres de la Communauté ou laisser les liens de vos article, c'est ici.


Pour les logos des différents niveaux c'est là.


Pour les différents logos généraux, c'est ici et .

 


***********************


De mon côté, je vais faire le challenge Valar !

 

Jusqu'ici j'ai peu avancé.

J'ai lu :

The Hobbit

Le Silmarillion

The Fellowship of the Ring

The Two Towers

 

L'adieu au Roi, chansons pour J.R.R. Tolkien

Beowulf

 

 

Challengevalar 2

mes coups de coeur

Mes coups de coeur 2009














Mes coups de coeur 2010

sherlock-holmes-2009

Homère et Shakespeare en banlieue
seigneursOlympe
team medical 01
koi-suru-bo-kun-kaiosha-1
starship troopers
lovely_teacher.jpg
hei-sensei.jpg
rocky-horror-picture-show-posters.jpg
petits meurtres à l'anglaise
galaxy-quest-deluxe-edition-dvd
Couverture-Princesse-Soso.jpg
maurice.jpg
Mes coups de coeur 2011
gemmell legende
bowie labyrinth jim henson movie poster
grammaire
st trinian
Mes coups de coeur 2012
Crimson Spell