Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2010 1 08 /03 /mars /2010 17:49
remains-of-the-day.jpgAujourd'hui nous allons parler de The Remains of the Day de Kazuo Ishiguro, livre que j'ai voulu lire après avoir vu la magnifique adaptation avec Anthony Hopkins et Emma Thompson.

L'histoire se déroule sur six jours et raconte le voyage qu'entreprend Mr Stevens, le majordome de Darlington Hall dans le but de revoir celle qui vingt ans plus tôt en était l'intendante, dans l'espoir que celle-ci veuille revenir à Darlington Hall. Mais à mesure que son trajet avance, Mr Stevens se retrouve plongé dans ses souvenirs du temps de la splendeur de Darlington Hall, sous son précédent employeur Lord Darlington, avant que celui-ci ne tombe dans la disgrâce, et quand Miss Keaton travaillait à ses côtés...

Ce livre mélange d'un côté le récit du voyage où notre majordome prend pour une fois le temps d'apprécier les choses et de l'autre des souvenirs derrière lesquels on perçoit autre chose, car derrière l'apparence du parfait majordome, il y a certains conflits ou plutôt des remises en question de ses choix, comme le fait de ne pas avoir dit les mots qui auraient empêché Miss Keaton de se marier avec un autre, ou sa foi en Lord Darlington, qui s'est avéré ne pas être si digne du dévouement de Stevens, mais ces doutes, Stevens ne les expose jamais vraiment, Ishiguro nous laisse deviner ce qui se cache derrière les paroles du narrateur qui a un moment où sa vie perd son sens, cherche à lui redonner sa cohérence en insistant sur le caractère professionnel de sa relation avec Miss Keaton ou sur les nobles intentions de Lord Darlington.

L'usage du "on" est très intéressant dans ce texte, car on a l'impression d'un effacement du narrateur, qui cherche à éliminer ce qu'il y a d'individuel dans son récit, il s'efface, comme il s'efface quand il s'adresse à son employeur, les mécanismes de son fonction rejaillisse dans la structure narrative. C'est un texte qui est très agréable à lire par son style.

J'ai énormément aimé le personnage de Mr Stevens, qui n'a vécu que pour être un bon majordome et qui nous explique ce qui fait la valeur d'un majordome.

Certainly it is observable that figures like Mr Marshall and Mr Lane have served only gentlemen of indisputable moral stature - Lord Wakeling, Lord Camberley, Sir Leonard Gray - and one cannot help get the impression that they simply would not have offered their talents to gentlemen of lesser calibre. Indeed, the more one considers it, the more obvious it seems : association with a truly distinguished household is a prerequisite of 'greatness'. A 'great' butler can only be, surely, one who can point to his years of service and say that he has applied his talents to serving a great gentleman - and through the latter, to serving humanity.


Je n'ai pu m'empêcher me le représenter sous les traits et avec la voix d'Anthony Hopkins.

Donc c'est un livre que j'ai vraiment apprécié et je l'ai lu dans le cadre du challenge Abc 2010.

challenge-Abc-2010.jpg

CLAP-Donnie.jpgEt sinon, pour une fois que j'y pense, j'ai lu un bout de ce livre au réveil pendant le rat, puis dans le bus 57 menant à Arcueil avec mon tumbler dans l'autre main en essayant d'éviter de me retrouver avec du café partout à chaque secousse, puis dans la cour de la maison des examens le jour de la dissertation pour le capes de lettres classiques. Et après j'ai dû en lire un tout petit bout avant the Wolfman.


Partager cet article

Repost 0
Published by The Bursar - dans My tailor is rich
commenter cet article

commentaires

Karine :) 27/03/2010 11:40


J'ai vraiment été touchée par ces personnages... j'ai aussi beaucoup apprécié que l'auteur ne nous prenne pas par la main et nous laisse deviner les choses.  Beau et triste, voilà!


The Bursar 27/03/2010 13:18


J'ai été très touché par le personnage principal, rien qu'avec ses efforts pour maîtriser l'art de l'ironie, alors que c'est contraire à sa nature mais il doit s'adapter.


Manu 14/03/2010 09:31


Un magnifique roman ! Un énorme coup de coeur pour moi. Et une bonne adaptation pour une fois (même si le fait que je l'ai vue longtemps après a pu jouer en sa faveur ! )


The Bursar 14/03/2010 11:41


Je l'ai trouvé aussi très bonne, parce qu'elle rendait bien l'ambiance, même si elle laisse de côté les aspects plus profond de l'histoire, comme la perte de repère de Stevens.


Cachou 11/03/2010 12:31


Sacré interlude clapesque (moi je n'en ai plus pour les prochains livres, vu que je les ai lus sur dos dans mon divant, à part ceux qui sont allés avec moi chez le kiné...). Au fait, j'ai souvent
vu ce mot sans savoir ce que c'est: un tumblr, c'est quoi???

Bien mais pas renversant, ou complètement incroyable, comme livre?


The Bursar 11/03/2010 12:40


J'ai déjà oublié plusieurs livres... Mon prochain interlude sera sûrement pour Barry Trotter.

un tumbler, c'est un thermos à café starbucks, c'est le grand goblet que l'on voit dans les séries américaines. Le mien est en photo dans le dernier article du rat.


Ofelia 10/03/2010 22:36


Pfffff, ce livre... Je l'ai découvert à la fac lors de mon année de licence. Je l'ai lu 3 fois en autant de semaines je crois. Il est crayonné et anoté de partout. Beaucoup plus complexe qu'il n'y
parait et asbolument magnifique. Je n'ai pas aimé les libertés que prenait le film sur la fin et je l'ai trouvé bon mais je n'ai pas retrouvé la profondeur du livre.


The Bursar 10/03/2010 23:53


J'ai vu le film, il y a quelques mois, donc la différence sur la fin m'a moins dérangé vu que mon souvenir n'est pas très net. J'aime beaucoup la manière dont est rendu l'ambiance et l'esthétique
du film. C'est vrai qu'une fois à la fin du livre, ça donne envie de relire pour voir comment la perception change après l'épisode sur la digue.


Petite etoile sadique 09/03/2010 23:03


Rooo démasquée!!! lol
Moi j'étais en section économie à Carnot et comment dire... J'en ai bien souffert mais je ne le regrette pas car la formation y est de réelle qualité.
Je sais... la BU et ses longues étagères ainsi que ses bibliothécaires souriantes (Cof Cof je m'étouffe ^^) sont prenantes. Mais je suis  loin du bâtiment donc j'y vais peu souvent.
Concernant tes études il est vrai que la faculté Dijonnaise est réputé pour son Droit et quelques branches scientifiques mais pas trop pour le reste. En tout cas cette nouvelle me met en liesse
allé savoir pourquoi... ^^


The Bursar 09/03/2010 23:18


En même temps, je fais pas la conversation aux bibliothècaires donc moi du moment qu'on me laisse venir et embarquer une pile de livre, je m'en moque, parce que la bibliothèque de la Sorbonne,
c'est un truc monstrueux, il faut sa carte de bibliothèque pour y entrer car il y a un tourniquet comme dans le métro ou presque. Ensuite dans la salle de lecture, il n'y a que des usuels, donc il
faut faire venir de la réserve à chaque fois qu'on en veut un, et il faut les attendre une demi-heure, puis on a le droit d'en emprunter deux ou trois, je ne sais plus exactement, pour deux
semaines... donc ça décourage un brin. Heureusement que cette année j'ai découvert les bibliothèques municipales.
Pour la bu de Dijon, j'avais moins de mal à y aller, vu que je logeais à Montmuzard, c'était sympa, la dernière année, j'ai fini avec une plaque chauffante et un mini-four de plaquer dans mon
9m2.

J'aimais bien le cadre de Carnot, c'était agréable, avec les grands escaliers, la machine à café qui était périodiquement en panne et la neige...

Je ne pensais pas que tu étais de Carnot aussi, la blogosphère est petite ^^


Citations : Terry Pratchett

Interesting time, p.43
*****
Interesting Time p.19
*****
Le Huitième Sortilège p.87
*****
La huitième Couleur p.91
*****
*****

*****

*****
Apes had it worked out. No ape would philosophize, "The mountains is, and is not." They would think, 'The banana is. I will eat the banana. There is no banana. I want another banana."
Unseen Academicals p.76
*****
'I would like permission to fetch a note from my mother, sir.'
Ridcully sighed. 'Rincewind, you once informed me, to my everlasting puzzlement, that you never knew your mother because she ran away before you were born. Distincly remember writing it down in my diary. Would you like another try ?'
'Permission to go and find my mother ?'
Unseen Academicals,  p.187
*****
'The knees should be covered. It is a well-known fact that a glimpse of the male knee can drive women into a frenzy of libidinousness.'
Unseen Academiacls, p.130
*****
"Lord Vetinari's rules : if it takes an Igor to bring you back, you were dead. Briefly dead, it's true, which is why the murderer will be briefly hanged. A quarter of a second usually does it."
Unseen Academicals, p. 98
*****
"I'm a wizard ! We can see things that are really there, you know,"said Ridcully. " And in the case of the Bursar, things that aren't there too."
Hogfather, p 98

Perdu Dans La Vallée ?

Malakos is here too !!!

Archives

Le mot de l'auteur

 

Bienvenue au sein de la vallée des grenouilles séchées,  blog d'une prof de lettres classiques fan de Star Trek et de Terry Pratchett.
Vous trouverez ici mes impressions sur des ouvrages que j'ai lu, des films qui ont retenu mon attention et parfois des séries.
 
Sur ce, je vous souhaite une bonne navigation mais méfiez-vous d'une chose, j'ai une tendance à m'adresser plus à ceux qui ont lu ou vu ce dont je parle, donc quand ce n'est pas votre cas, évitez de continuer votre lecture quand vous atteignez le paragraphe commençant par "dans le détail" ou voici la partie spoiler mais dans la plupart des cas, les spoilers sont en surlignés.

The Bursar

Et pour me laisser un message sans lien avec un article c'est par là :



 
 

One Challenge to rule them All

logo fondcomble

 

Pour s'inscrire, c'est par là.


Pour consulter les billets publiés par les autres membres de la Communauté ou laisser les liens de vos article, c'est ici.


Pour les logos des différents niveaux c'est là.


Pour les différents logos généraux, c'est ici et .

 


***********************


De mon côté, je vais faire le challenge Valar !

 

Jusqu'ici j'ai peu avancé.

J'ai lu :

The Hobbit

Le Silmarillion

The Fellowship of the Ring

The Two Towers

 

L'adieu au Roi, chansons pour J.R.R. Tolkien

Beowulf

 

 

Challengevalar 2

mes coups de coeur

Mes coups de coeur 2009














Mes coups de coeur 2010

sherlock-holmes-2009

Homère et Shakespeare en banlieue
seigneursOlympe
team medical 01
koi-suru-bo-kun-kaiosha-1
starship troopers
lovely_teacher.jpg
hei-sensei.jpg
rocky-horror-picture-show-posters.jpg
petits meurtres à l'anglaise
galaxy-quest-deluxe-edition-dvd
Couverture-Princesse-Soso.jpg
maurice.jpg
Mes coups de coeur 2011
gemmell legende
bowie labyrinth jim henson movie poster
grammaire
st trinian
Mes coups de coeur 2012
Crimson Spell