Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 avril 2012 6 28 /04 /avril /2012 15:05

Install.jpgAujourd'hui je vais vous parler d'Install de Wataya Risa.

 

Elève sérieuse, Asako prépare ses examens d'entrée à l'université comme le reste de sa promotion, mais un de ses camarades la convainc de sécher les cours pour prendre du repos et c'est ainsi qu'elle se retrouve à déserter la guerre des examens. En effet, à partir de cet instant, elle cesse d'aller à ses cours et fait le grand ménage dans sa vie. Elle fait alors la connaissance de Kazuyoshi, un petit génie de l'informatique de dix ans, qui lui propose un job : l'aider à tenir la chat-room d'une "sexy lady" sur un site pornographique.

 

C'est un récit très court, vu qu'il fait 109 pages, et on pourrait déplorer justement ce point, car les deux personnages sont très intéressants, en particulier par les réflexions qu'ils font sur le monde des adultes, et du coup, on aurait envie de passer plus de temps en leur compagnie.

 

Ce livre nous offre une vision désabusée du monde des adultes. Les parents sont absents ou semblent ne pas prendre intérêt aux agissements de leurs enfants, s'assurant juste qu'ils restent dans le moule. Mais c'est surtout au niveau de la sexualité que les illusions tombent : la prof chargée de la classe ferme les yeux sur l'absence d'Asako parce qu'elle couche avec un des élèves, la sexy-lady est en fait une jeune mère de famille qui veut se consacrer à son enfant, tandis que l'héroïne découvre petit à petit le jargon des chat-room et le vide qui se trouve derrière l'acte sexuel.

 

J'ai vraiment apprécié ce livre, où l'on s'interroge sur la poursuite de la réussite et sur le sens à donner à sa vie, car c'est aussi cette crise-là que l'héroïne traverse, elle ne sait plus où est sa place dans la société.

 

Pour finir deux citations qui m'ont plu :


"Des oeillades et battements de cils prétendument timides, ça peut être mignon, c'est amusant. Mais la vraie timidité, ça n'a aucun charme, c'est juste triste comme la boue, ça donne aux autres l'envie de se braquer."

 

"C'est en se familiarisant avec les ténèbres que l'homme vainc sa peur et son incompréhension. Le monde en devient plus petit et plus mince. Pour éviter de se le prendre dans la gueule en devenant adulte, autant plonger de soi-même dans l'univers du sexe avant l'âge. Après, au moins, on n'aura plus peur."

 

challenge-sur-les-pages-du-japon

Partager cet article

Repost 0
Published by The Bursar - dans In the mood for Japan
commenter cet article

commentaires

petite etoile sadique 02/05/2012 14:24


Oh il me donne bien envie celui-là. Mais je vais d'abord essayer de rattraper mon retard de lecture ;o


 


La couverture me dérange un peu en revanche mais je suis saoulante à ce sujet ^^

The Bursar 17/05/2012 18:08



Je ne fais plus beaucoup attention aux couvertures, j'ai tellement l'habitude au fait qu'elles n'ont aucun rapport avec l'oeuvre.



Lulu 29/04/2012 22:28


Oh, ça a l'air très intéressant ! Je note !

The Bursar 17/05/2012 18:08



Il est court et sympa. Dommage que l'édition soit si cher.



Ambroisie 29/04/2012 19:49


C'est un peu comme un agoraphobe ?

The Bursar 29/04/2012 21:24



Pas à ce point. C'est juste que comme ne pas avoir de travail est mal vu, rester enfermé chez soi est perçu comme une tare, c'est plutôt de la phobie scolaire.



Ambroisie 29/04/2012 17:18


Hikikomori ? Kezako ?

The Bursar 29/04/2012 18:07



C'est le grade au-dessus de Otaku. Les Hikikomori ce sont ceux qui ne sortent plus de chez eux, parce qu'ils ne supportent pas la concurrence qui règne dans la société japonaise et ont fini par
développer une sorte de phobie. L'otaku est encore sociable en comparaison. Le Hikikomori, lui, s'est fermé au monde extérieur.



Ambroisie 28/04/2012 17:09


Intéressant. Je me demande encore si un jour je le lirais comme j'ai découvert l'autre livre de l'auteur. Une lecture pas désagréable mais bizarre tout de même. Apparemment, elle aime bien
dénoncer le fonctionnement de la société japonaise à travers ses personnages.

The Bursar 28/04/2012 18:55



C'est une vision que j'ai trouvé intéressante surtout parce qu'elle montre dans ce livre comment on peut devenir un hikikomori.



Citations : Terry Pratchett

Interesting time, p.43
*****
Interesting Time p.19
*****
Le Huitième Sortilège p.87
*****
La huitième Couleur p.91
*****
*****

*****

*****
Apes had it worked out. No ape would philosophize, "The mountains is, and is not." They would think, 'The banana is. I will eat the banana. There is no banana. I want another banana."
Unseen Academicals p.76
*****
'I would like permission to fetch a note from my mother, sir.'
Ridcully sighed. 'Rincewind, you once informed me, to my everlasting puzzlement, that you never knew your mother because she ran away before you were born. Distincly remember writing it down in my diary. Would you like another try ?'
'Permission to go and find my mother ?'
Unseen Academicals,  p.187
*****
'The knees should be covered. It is a well-known fact that a glimpse of the male knee can drive women into a frenzy of libidinousness.'
Unseen Academiacls, p.130
*****
"Lord Vetinari's rules : if it takes an Igor to bring you back, you were dead. Briefly dead, it's true, which is why the murderer will be briefly hanged. A quarter of a second usually does it."
Unseen Academicals, p. 98
*****
"I'm a wizard ! We can see things that are really there, you know,"said Ridcully. " And in the case of the Bursar, things that aren't there too."
Hogfather, p 98

Perdu Dans La Vallée ?

Malakos is here too !!!

Archives

Le mot de l'auteur

 

Bienvenue au sein de la vallée des grenouilles séchées,  blog d'une prof de lettres classiques fan de Star Trek et de Terry Pratchett.
Vous trouverez ici mes impressions sur des ouvrages que j'ai lu, des films qui ont retenu mon attention et parfois des séries.
 
Sur ce, je vous souhaite une bonne navigation mais méfiez-vous d'une chose, j'ai une tendance à m'adresser plus à ceux qui ont lu ou vu ce dont je parle, donc quand ce n'est pas votre cas, évitez de continuer votre lecture quand vous atteignez le paragraphe commençant par "dans le détail" ou voici la partie spoiler mais dans la plupart des cas, les spoilers sont en surlignés.

The Bursar

Et pour me laisser un message sans lien avec un article c'est par là :



 
 

One Challenge to rule them All

logo fondcomble

 

Pour s'inscrire, c'est par là.


Pour consulter les billets publiés par les autres membres de la Communauté ou laisser les liens de vos article, c'est ici.


Pour les logos des différents niveaux c'est là.


Pour les différents logos généraux, c'est ici et .

 


***********************


De mon côté, je vais faire le challenge Valar !

 

Jusqu'ici j'ai peu avancé.

J'ai lu :

The Hobbit

Le Silmarillion

The Fellowship of the Ring

The Two Towers

 

L'adieu au Roi, chansons pour J.R.R. Tolkien

Beowulf

 

 

Challengevalar 2

mes coups de coeur

Mes coups de coeur 2009














Mes coups de coeur 2010

sherlock-holmes-2009

Homère et Shakespeare en banlieue
seigneursOlympe
team medical 01
koi-suru-bo-kun-kaiosha-1
starship troopers
lovely_teacher.jpg
hei-sensei.jpg
rocky-horror-picture-show-posters.jpg
petits meurtres à l'anglaise
galaxy-quest-deluxe-edition-dvd
Couverture-Princesse-Soso.jpg
maurice.jpg
Mes coups de coeur 2011
gemmell legende
bowie labyrinth jim henson movie poster
grammaire
st trinian
Mes coups de coeur 2012
Crimson Spell