Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juillet 2010 5 16 /07 /juillet /2010 12:33

Frankenstein-the-last.jpgComme vous vous en souvenez peut-être, j'adore les Frankenstein de la mort, mais au sein de cette série que je trouve géniale, je viens de tomber sur un film terriblement  décevant, qui me fait regretter que la série ne se soit achevée avec Frankenstein must be destroyed.

 

Un jeune chirurgien, adepte des travaux du baron Frankenstein, fait des expériences sur des cadavres, jusqu'au jour où il est dénoncé par l'homme qui le fournit en cadavre. Il est alors condamné à passer cinq ans dans un asile psychiatrique où l'autre personne qui s'est livré à de telles pratiques a aussi été envoyée. Arrivée là-bas, il découvre que le baron n'est pas aussi mort qu'on le pense et brûle de l'aider dans ses travaux.

 

J'ai trouvé que cet opus misait plus sur les effets gores que sur le scénario, la première scène, par exemple, repose sur la découverte du bocal contenant un oeil mais il n'y a pas cette tension qui s'établit où l'on s'attend à voir un meurtre. L'arrivée du baron est tout de même particulièrement réussie, car dans cette première apparition par sa seule présence il calme une salle pleine d'aliénés et se fait obéir. Cette scène met d'ailleurs bien en avant le talent de peter Cushing, puisque la réussite d'une telle scène dépend vraiment de la présence de l'acteur.

 

frankenstein-et-le-monstre-de-l-enfer-1974-06-g.jpgUn autre point qui m'a gêné, ce sont les incohérences du scénario par rapport aux précédents films de la franchise. Car on apprend d'une part que Frankenstein a été condamné par la justice à la réclusion dans un asile alors que c'est une décision qui n'est pas logique puisque le baron a été condamné à mort dans le premier et est recherché aussi pour meurtre. En plus, dans le film, le Baron dit qu'il n'est pas du genre à ôter la vie de quelqu'un, alors que c'est justement un des grands traits du personnage, de ne jamais reculer devant un meurtre ou deux au nom du progrès de la science. Autre étrangeté, alors qu'il a perdu son agilité tactile, parce que ses mains ont été brûlée, il ne cherche pas à les remplacer, alors que si l'on se souvient de la fin du deuxième film, son cerveau a été transplanté dans un autre corps(en tout cas c'est comme ça que j'ai compris la fin), donc je trouve que ça ne colle pas au personnage.

Dans cette série, le dernier point qui m'a gêné c'est le monstre, car il a un extérieur si laid que l'on se demande comment il peut être de Frankenstein, qui était un homme du grande élégance et cherchait à créer un homme parfait. Je n'ai donc pas trouvé le monstre crédible, même si l'on peut justifier sa laideur soit par le fait que Frankenstein le choisit par sa ténacité à rester en vie(mais auparavant il n'avait jamais été question de cet élément comme étant cause de l'échec de ses créatures donc il est dur d'y voir la volonté de rectifier une erreur de fabrication)soit parce que ce monstre est le premier signe de la folie du baron.

Cette folie du baron est d'ailleurs un des autres éléments qui m'a posé problème, je n'ai pas apprécié cette idée de faire basculer le baron dans la folie, car ce que j'aimais dans le personnage, c'est justement son côté brillant et dangereux, or à partir du moment où il est fou, il n'est plus dangereux, puisque son esprit n'est plus aussi vif et observateur. Le jeu de Peter Cushing est tout de même parfait et son baron est émouvant par son côté hanté par ses échecs passés et sa frustration face à son incapacité à pratiquer désormais la chirurgie.


C'est donc un film qui m'a déçue et que j'ai regardé sans ressentir la tension présente dans les précédents.

Partager cet article

Repost 0
Published by The Bursar - dans Children of the Night
commenter cet article

commentaires

louisemiches 17/07/2010 09:25



J'ai vu hier en librairie que Soleil production avait sorti une nouvelle édition illustrée du roman de Mary Shelley.


Pour les amateurs de beaux livres :


http://www.soleilprod.com/?page=Catalogue.Serie&id=703



The Bursar 17/07/2010 15:17



Elle a l'air effectivement d'être intéressante comme édition. J'ai un peu peur de retourner à l'oeuvre de Mary Shelley, après avoir vu les Hammer, car en fait je préfère le Baron tel qu'il est
dans les Hammers.



Citations : Terry Pratchett

Interesting time, p.43
*****
Interesting Time p.19
*****
Le Huitième Sortilège p.87
*****
La huitième Couleur p.91
*****
*****

*****

*****
Apes had it worked out. No ape would philosophize, "The mountains is, and is not." They would think, 'The banana is. I will eat the banana. There is no banana. I want another banana."
Unseen Academicals p.76
*****
'I would like permission to fetch a note from my mother, sir.'
Ridcully sighed. 'Rincewind, you once informed me, to my everlasting puzzlement, that you never knew your mother because she ran away before you were born. Distincly remember writing it down in my diary. Would you like another try ?'
'Permission to go and find my mother ?'
Unseen Academicals,  p.187
*****
'The knees should be covered. It is a well-known fact that a glimpse of the male knee can drive women into a frenzy of libidinousness.'
Unseen Academiacls, p.130
*****
"Lord Vetinari's rules : if it takes an Igor to bring you back, you were dead. Briefly dead, it's true, which is why the murderer will be briefly hanged. A quarter of a second usually does it."
Unseen Academicals, p. 98
*****
"I'm a wizard ! We can see things that are really there, you know,"said Ridcully. " And in the case of the Bursar, things that aren't there too."
Hogfather, p 98

Perdu Dans La Vallée ?

Malakos is here too !!!

Archives

Le mot de l'auteur

 

Bienvenue au sein de la vallée des grenouilles séchées,  blog d'une prof de lettres classiques fan de Star Trek et de Terry Pratchett.
Vous trouverez ici mes impressions sur des ouvrages que j'ai lu, des films qui ont retenu mon attention et parfois des séries.
 
Sur ce, je vous souhaite une bonne navigation mais méfiez-vous d'une chose, j'ai une tendance à m'adresser plus à ceux qui ont lu ou vu ce dont je parle, donc quand ce n'est pas votre cas, évitez de continuer votre lecture quand vous atteignez le paragraphe commençant par "dans le détail" ou voici la partie spoiler mais dans la plupart des cas, les spoilers sont en surlignés.

The Bursar

Et pour me laisser un message sans lien avec un article c'est par là :



 
 

One Challenge to rule them All

logo fondcomble

 

Pour s'inscrire, c'est par là.


Pour consulter les billets publiés par les autres membres de la Communauté ou laisser les liens de vos article, c'est ici.


Pour les logos des différents niveaux c'est là.


Pour les différents logos généraux, c'est ici et .

 


***********************


De mon côté, je vais faire le challenge Valar !

 

Jusqu'ici j'ai peu avancé.

J'ai lu :

The Hobbit

Le Silmarillion

The Fellowship of the Ring

The Two Towers

 

L'adieu au Roi, chansons pour J.R.R. Tolkien

Beowulf

 

 

Challengevalar 2

mes coups de coeur

Mes coups de coeur 2009














Mes coups de coeur 2010

sherlock-holmes-2009

Homère et Shakespeare en banlieue
seigneursOlympe
team medical 01
koi-suru-bo-kun-kaiosha-1
starship troopers
lovely_teacher.jpg
hei-sensei.jpg
rocky-horror-picture-show-posters.jpg
petits meurtres à l'anglaise
galaxy-quest-deluxe-edition-dvd
Couverture-Princesse-Soso.jpg
maurice.jpg
Mes coups de coeur 2011
gemmell legende
bowie labyrinth jim henson movie poster
grammaire
st trinian
Mes coups de coeur 2012
Crimson Spell