Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2011 6 12 /03 /mars /2011 09:10

one-day-in-the-forest-copie-1.jpgComme vous l'aurez sûrement remarqué depuis hier, je suis en ce moment obsédée par the Tyrant, car le nouveau chapitre doit être disponible dans les jours qui viennent(ou aurait déjà dû l'être...)et les spéculations vont bon train à son sujet, car il pourrait être soit une grande source de soulagement soit de frustration, car il s'agit du dernier chapitre du volume, donc on peut s'attendre au dénouement de la situation actuelle, sauf que l'histoire a pris un tour tel qu'on voit mal comment ils vont pouvoir se réconciler dans ce tome. Du coup, en ce moment, je fais ce que je peux pour rendre l'atteinte moins pénible(enfin, je dois commencer à être pénible pour quelqu'un)et c'est ainsi que je suis tombée sur le Doujinshi dont je vais vous parler aujourd'hui. Il s'agit de Aru  hi, mori no naka, One day in the Forest d'Hinako Takanaga.

 

Pour commencer, un Doujinshi est une sorte de fanfiction mais version manga. Ce sont des histoires non officielles qui reprennent des personnages connus mais qui, comme les fanfictions, peuvent raconter des choses qui ne sont pas dans le manga original, c'est ainsi que dans Otaku Girls, les héroïnes créent leur propre Doujinshi où elles mettent en scène l'histoire d'amour entre deux héros de Full metal Prince. Un Doujinshi peut aussi bien être fait par des fans que par des auteurs reconnus comme c'est ici le cas, puisque ce doujinshi de the Tyrant est d'Hinako Takanaga herself, ce qui en augmente encore plus l'intérêt. L'histoire n'a pas vraiment de rapport avec le manga original, c'est simplement que l'on retrouve certains des personnages sous la forme d'animaux et je dois dire que je suis très fan de sempai avec des oreilles et une queue(oui, je pense que je vire Otaku en prenant de l'âge).

 

day-forest.JPGL'histoire : Dans la forêt, Kuma(l'ours) rêve d'approcher Ookami-san(Mr le loup), mais c'est parfaitement impossible, jusqu'au jour où il retrouve celui-ci grièvement blessé après une lutte de pouvoir au sein de sa meute. Il prend alors soin de lui et c'est ainsi qu'un lien va se créer entre l'ours et le loup.

 

J'ai adoré ce doujinshi et c'est d'ailleurs la toute première fois que j'en lis un(je suis d'ailleurs extrêmement heureuse d'être tombée dessus car je rêvais de voir à quoi cela pouvait ressembler depuis que je me suis mise à Otaku Girls). Il y a un certain nombre de passage hilarant, j'ai particulièrement aimé le fait que l'on retrouvait Tomoé dans toute sa naïveté.

Certains des dessins sont un plaisir pour les yeux, je ne me lasse pas de la version loup de Sô-Ichi. J'ai aussi adoré toutes les apparitions de Kanako et Tomoé, ainsi que celle des autres personnages de Rien n'est impossible.

Ensuite, j'ai adoré les différentes préfaces et postfaces de l'auteur qui fait preuve d'un grand humour, la meilleure étant la postface du premier où elle tente d'expliquer que non, dans la vraie vie les loups ne fabriquent pas de couvertures en peau de lapin. Elles permettent en plus de découvrir le processus créatif de l'auteur ou comment on est passé d'une histoire toute mignonne à des scènes très explicites. En plus, ça permet d'avoir des news, car je dois dire que les postfaces sont en général pour moi la seule source d'information sur un mangaka et sur la réception de son travail(ce qui est pourtant d'une importance capitale puisque c'est ce qui détermine la longévité d'une série).

 

Sans être The Tyrant, on en reste très proche, car même sous forme animale, Mori et Sô-ichi ne changent pas, j'ai d'ailleurs été particulièrement marquée par cette réplique : "Are you telling me that you'd force yourself on someone you love ?" qui met finalement le doigt sur le coeur du problème.

 

C'est une lecture que j'ai vraiment apprécié et je regrette le fait que l'on ne puisse pas le trouver en version papier, d'autant plus qu'il n'y a aucune chance que cela soit publié un jour en France.

Partager cet article

Repost 0
Published by The Bursar - dans Senpai !!!!!!!!!!!!!
commenter cet article

commentaires

Lulu 11/04/2011 23:55



Je crois me souvenir que le mange est sorti bien après (pour la France en tous cas, car au Japon oui ils ne sont pas loin en effet)(et puis, faut dire que jusqu'à il y a quelques années on ne
licenciait pas à tour de bras comme aujourd'hui, on mettait parfois un bon bout de temps pour avoir certaines séries). Mais le manga et l'anime prennent un chemin indépendant dès le début (bien
que l'univers et les perso' principaux soient les mêmes). Alors que pour FMA, c'est suite au succès fulgurent du manga qu'on a décidé très vite d'en faire un anime (puis Canal+ a eu la bonne idée
de diffuser la série sur nos chaines et il s'en est suivit dans nos librairies le déroulement que nous connaissons ^^).


Cependant, pour le manga d'Escaflowne, ce qui m'a rebuté aussi et surtout c'est le graphisme. L'auteur ici (que ce soit pour le dessin ou le scénario du manga) est Katsu Aki, plutôt connu (chez
nous en tous cas) pour ces séries hentai ("Step up love story" pour ne citer qu'elle). Le style a très mal vieilli, c'est rigide... et puis je me suis ennuyée. Bref, je crois que j'ai du aller
jusqu'au 5-6 avant de me résoudre à jeter l'éponge car ça ne vallait vraiment pas l'anime (je continuais plus de le lire par respect pour l'animé que pour l'histoire du manga en fait). Donc bon.
^^'



The Bursar 16/04/2011 22:00



J'ai aussi énormément de mal avec le graphisme et Burn/Van a une mentalité de gamin. Je suis aussi dessus plus par curiosité à cause de l'animé, que parce qu'il s'agit d'une bonne série.



Lulu 11/04/2011 22:16



Le manga est nul de chez nul (c'est une adapation de l'animé)(ceci explique sans doute cela), tu peux le laisser tomber. 



The Bursar 11/04/2011 22:18



J'ai les quatre premiers tomes dans ma pal. je pensais que c'était sorti en même temps que la série, un peu comme avec le premier animé de FMA.



Lulu 10/04/2011 18:34



Ah, Escaflowne ça c'était une super série (et le film était très bien aussi)! 



The Bursar 11/04/2011 22:12



Le manga me branche moins par contre.



Lulu 05/04/2011 22:47



Je me souviens avoir suivi un moment Gundam Seed et Gundam 00. Mais je n'ai pas accroché. Le premier car c'était le schéma classique du héros "destiné" qui aura
l'amour de la princesse, et le second je crois que c'est parce qu'on voyait trop qu'ils voulaient reprendre le concept de Wing (avec le team de beaux gosses) en ciblant
explicitement les filles cette fois (le chara-design des personnages est d'ailleurs signé Kouga Yun, l'auteure de "Loveless"). Le mecha pour le mecha ce n'est pas vraiment mon truc,
et Wing avait l'avantage d'avoir certaines missions annexes se passant sur Terre ou ce genre de chose. Du coup, j'accroche plus à des séries comme Code
Geass ou Full Metal Panic, qui intègrent humour et légèreté à un fond d'histoire sérieuse, qu'à des Evangelion ou autres titres de la franchise Gundam.


 


Du coup, j'avoue également ne plus trop me souvenir comment se finit Wing... Je crois que le monde fini par ne plus avoir besoin des Gundam, donc le groupe se sépare pour vivre
chacun leur vie (je crois que Duo reste avec Heero et Trowa avec Quatre, tandis que Wufei ira de son côté, ou un truc comme ça)(comme il y a eu des OAV en plus je mélange un peu tout).


Toujours est-il que dans les Doji de Wing, toutes les combinaisons de couples possible y passent, ahahah! (en même temps, ils sont 5, donc ça laisse du choix) Après c'est
chacun selon ses préférences, mais on note quand même une plus grande proportion de HeeroxDuo dans l'ensemble. J'avoue que le potentiel yaoiste de Wing m'a toujours paru évident (oui la
passion des hommes qui aiment les hommes m'a prise tôt)(et si il a bien UNE -vieille- série à méga potentiel sans même le faire exprès, c'est bien elle), donc je ne me suis jamais vraiment posée
la question de scènes plus propices ou non à la chose.  Et puis, les DJ ont aussi l'art d'inventer des passages
propices pour nous, hinhinhin.



The Bursar 10/04/2011 18:28



Faut vraiment que je m'y mette, mais c'est mieux de connaître d'abord l'original, pour mieux savourer le détournement opérer dans le DJ.


J'aimais beaucoup Escaflowne, même si l'héroïne était parfois trop mièvre pour moi. J'ai un bon souvenir de Gundam Wing, mais plus à cause du méchant parce qu'on ne voit pas son visage.
J'accroche vraiment bien à Evangelion, à cause de la complexité de l'histoire.



Lulu 04/04/2011 00:09



Ahahahah, des DJ sur Gundam, tu vas avoir de quoi faire, il y en a une palanquée (surtout pour Gundum Wing, hihi)! Et puis pour FMA aussi remarque... 



The Bursar 05/04/2011 21:28



C'est surtout sur Hawkeyes et Mustang que j'ai envie d'en lire ^^


Je pense aussi qu'il y a de quoi faire. Tu as vu les différents Gundam ? Je n'ai vu que Gundam Wing et je n'ai pas vu comment ça se finissait lorsque l'action migre vers les colonies. Par le
biais de mes souvenirs, je n'arrive pas à voir sur qui on pourrait faire un Doji(ou plus exactement entre quels pilotes on va imaginer une romance digne d'un yaoi).



Citations : Terry Pratchett

Interesting time, p.43
*****
Interesting Time p.19
*****
Le Huitième Sortilège p.87
*****
La huitième Couleur p.91
*****
*****

*****

*****
Apes had it worked out. No ape would philosophize, "The mountains is, and is not." They would think, 'The banana is. I will eat the banana. There is no banana. I want another banana."
Unseen Academicals p.76
*****
'I would like permission to fetch a note from my mother, sir.'
Ridcully sighed. 'Rincewind, you once informed me, to my everlasting puzzlement, that you never knew your mother because she ran away before you were born. Distincly remember writing it down in my diary. Would you like another try ?'
'Permission to go and find my mother ?'
Unseen Academicals,  p.187
*****
'The knees should be covered. It is a well-known fact that a glimpse of the male knee can drive women into a frenzy of libidinousness.'
Unseen Academiacls, p.130
*****
"Lord Vetinari's rules : if it takes an Igor to bring you back, you were dead. Briefly dead, it's true, which is why the murderer will be briefly hanged. A quarter of a second usually does it."
Unseen Academicals, p. 98
*****
"I'm a wizard ! We can see things that are really there, you know,"said Ridcully. " And in the case of the Bursar, things that aren't there too."
Hogfather, p 98

Perdu Dans La Vallée ?

Malakos is here too !!!

Archives

Le mot de l'auteur

 

Bienvenue au sein de la vallée des grenouilles séchées,  blog d'une prof de lettres classiques fan de Star Trek et de Terry Pratchett.
Vous trouverez ici mes impressions sur des ouvrages que j'ai lu, des films qui ont retenu mon attention et parfois des séries.
 
Sur ce, je vous souhaite une bonne navigation mais méfiez-vous d'une chose, j'ai une tendance à m'adresser plus à ceux qui ont lu ou vu ce dont je parle, donc quand ce n'est pas votre cas, évitez de continuer votre lecture quand vous atteignez le paragraphe commençant par "dans le détail" ou voici la partie spoiler mais dans la plupart des cas, les spoilers sont en surlignés.

The Bursar

Et pour me laisser un message sans lien avec un article c'est par là :



 
 

One Challenge to rule them All

logo fondcomble

 

Pour s'inscrire, c'est par là.


Pour consulter les billets publiés par les autres membres de la Communauté ou laisser les liens de vos article, c'est ici.


Pour les logos des différents niveaux c'est là.


Pour les différents logos généraux, c'est ici et .

 


***********************


De mon côté, je vais faire le challenge Valar !

 

Jusqu'ici j'ai peu avancé.

J'ai lu :

The Hobbit

Le Silmarillion

The Fellowship of the Ring

The Two Towers

 

L'adieu au Roi, chansons pour J.R.R. Tolkien

Beowulf

 

 

Challengevalar 2

mes coups de coeur

Mes coups de coeur 2009














Mes coups de coeur 2010

sherlock-holmes-2009

Homère et Shakespeare en banlieue
seigneursOlympe
team medical 01
koi-suru-bo-kun-kaiosha-1
starship troopers
lovely_teacher.jpg
hei-sensei.jpg
rocky-horror-picture-show-posters.jpg
petits meurtres à l'anglaise
galaxy-quest-deluxe-edition-dvd
Couverture-Princesse-Soso.jpg
maurice.jpg
Mes coups de coeur 2011
gemmell legende
bowie labyrinth jim henson movie poster
grammaire
st trinian
Mes coups de coeur 2012
Crimson Spell