Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 janvier 2010 6 09 /01 /janvier /2010 21:03
le secret du chevalier d eonIl y a quelques temps, à l'occasion du tag cinéma, je vous parlais de ce film très peu connu, que je rêvais de revoir depuis longtemps : le secret du chevalier d'Eon. C'est à présent chose faite, car ce film vient de resortir en dvd et je me suis donc empressée de mettre la main dessus.

Nous sommes sous le règne de Louis XV. Le Comte d'Eon a déjà sept fille et sa femme est sur le point de donner naissance à un nouvel enfant, il faut que cet enfant soit un fils, car toute la fortune de la famille repose sur le bon vouloir du riche oncle Antoine qui est déterminé à léguer sa fortune à l'héritier mâle du Comte d'Eon. Mais c'est encore une fille, alors le Comte d'Eon décide que ce sera son fils jusqu'à ce qu'un héritier mâle naisse. Ainsi la petite Geneviève est élevée comme un garçon et répond au nom de Charles.
Vingt ans plus tard, alors qu'un escadron s'arrête au château, Charles est repéré par l'officier à leur tête et rejoint l'escadron pour sa plus grande joie et la plus grande inquiétude de ses parents. En route, il aide une espionne du roi de France à rejoindre Versailles et attire ainsi l'attention du roi sur lui-même et se voit aussitôt confié une mission délicate : il doit se rendre en Russie, travestie en femme, pour apporter une lettre à la Tsarine de façon à la convaincre de s'allier avec la France. Se faisant passer pour mlle de Beaumont, Charles se met en route pour la Russie en compagnie de Bernard, un des autres dragons, qui ne tarde pas à découvrir le secret du chevalier...


le_secret_du_chevalier_d_eon_02.jpgJ'ai donc pris énormément de plaisirs à revoir ce film, car ce que j'aime dans ce film, c'est le fait que tout le monde croit que le chevalier est un homme, ce qui n'est pas le cas dans Lady Oscar
où tout le monde sait qu'Oscar est une femme - à part Fersen qui est un peu lent à la détente...- ce qui m'avait agacé parce que c'est tout à fait absu
rde, aucun de nos Rois n'auraient accepté de femmes travesties dans leur gardes(le vrai chevalier d'Eon était vraiment un homme).
Ici personne n'est sensé le savoir et Bernard ne le sait que parce qu'il aperçoit la poitrine de Charles à travers un jour dans la porte de l'auberge où ils sont arrêtés alors que Charles se change, mais Bernard ne dit rien et s'amuse ensuite à faire tourner Charles en bourrique, lui faisant croire que la roue du carosse est abîmée pour le forcer à marcher dans la neige avec sa robe, lui volant un baiser en prétextant que c'est la mode russe de s'embrasser comme ça ou se moquant d'Eon dès qu'il ne se comporte pas tout à fait comme un dragon, ce qui est assez plaisant à voir.

Le jeu sur les identités fictives est tout à fait passionnant, j'adore le fait que tout le monde croit que le chevalier d'Eon habillé en femme est un homme(ce qui est moyennement crédible vu son décolleté) tandis que le chevalier croit que Bernard le prend pour un homme, alors que Bernard sait mais fait semblant.

L'histoire d'amour est aussi très bien, parce qu'elle se fait attendre, le moment de la révélation étant un assez beau moment, assez drôle d'ailleurs quand l'ambassadeur revient et surprend Bernard en train d'embrasser Charles...

le_secret_du_chevalier_d_eon_03.jpgLes personnages secondaires sont aussi très savoureux, la tsarine à l'humeur très changeante ou Bernard Blier en agent du roi de prusse.
Le personnage d'Eon est aussi très intéressant, parce qu'Eon est en fait très content de rejoindre les dragons, la seule chose qui va faire basculer son identité du côté féminin, c'est son amour pour Bernard, qui ne peut être vécu que si elle est femme, mais en même temps, c'est son côté masculin qui a séduit Bernard donc accepter la relation ne va pas entraîner la destruction de leur amour comme c'est le cas dans Mademoiselle de Maupin où celle-ci préfère rester homme, parce qu'en épousant le narrateur, elle aurait dû inévitablement assumer à nouveau sa condition féminine, car ce n'est pas Théodore qui attire le narrateur mais sa beauté, donc le narrateur aurait fini par se révéler être comme tous les hommes, alors qu'entre Charles et Bernard, il y a un vrai respect qui naît, parce que Charles n'est pas juste une faible femme, j'adore d'ailleurs quand il jure en se prenant les pieds dans sa robe et qu'on sent bien que la tentation est grande de tout envoyer promener pour repasser le confortable uniforme des dragons(et pour posséder moi-même plusieurs jupes assez longue, je compatis assez facilement à sa situation).

En plus c'est un film de cape et d'épée donc on a de très jolies scènes de combat dont une avec le chevalier d'Eon en robe. Mais une des choses que je préfère reste quand même les moments où Charles essaye de fuir les attentions des dames, alors que celle-ci sont toujours à deux doigt de l'embrasser, il est tellement doué pour ça, parce qu'il parle avec charme et arrive à trouver de bonnes excuses pour remettre à plus tard le moment d'obtenir sa récompense.

C'est donc un film que je ne regrette pas d'avoir acheté et qui fait certainement parti de mes films préférés.

Partager cet article

Repost 0
Published by The Bursar - dans Sweet transvestite
commenter cet article

commentaires

Neph 10/01/2010 17:49


Je suis née dans la même ville que le chevalier d'Eon, et la rue dans laquelle j'habitais portait même son nom :) En revanche, dans la vraie histoire, c'est un homme qui se déguise en femme !


The Bursar 10/01/2010 17:51


Oui, pour le vrai chevalier d'Eon, je le savais(je le mentionne d'ailleurs à un moment), j'ai lu une biographie du chevalier d'Eon, il y a des années... mais bon je préfère la version du film, ça
fait plus rêver^^


petite étoile sadique 10/01/2010 15:39


Effectivement quand on se tient au seul début de ton résumé on se dit tout de suite qu'il s'agit d'un Lady Oscar cinématographique. En fait ça a l'air deaucoup mieux! je me demande si je ne vais
pas le chercher celui-là...


The Bursar 10/01/2010 15:58


Le fait est que c'est antérieur à Lady Oscar car le film date de la fin des années 50. Je préfère à Lady Oscar, parce que Lady Oscar est insatisfaisant vu qu'il n'y a pas de happy end, qu'André
c'est un gentil toutou, alors que Bernard est marrant, un peu rustre mais qui ne traite jamais Eon pour une gentille demoiselle.


Citations : Terry Pratchett

Interesting time, p.43
*****
Interesting Time p.19
*****
Le Huitième Sortilège p.87
*****
La huitième Couleur p.91
*****
*****

*****

*****
Apes had it worked out. No ape would philosophize, "The mountains is, and is not." They would think, 'The banana is. I will eat the banana. There is no banana. I want another banana."
Unseen Academicals p.76
*****
'I would like permission to fetch a note from my mother, sir.'
Ridcully sighed. 'Rincewind, you once informed me, to my everlasting puzzlement, that you never knew your mother because she ran away before you were born. Distincly remember writing it down in my diary. Would you like another try ?'
'Permission to go and find my mother ?'
Unseen Academicals,  p.187
*****
'The knees should be covered. It is a well-known fact that a glimpse of the male knee can drive women into a frenzy of libidinousness.'
Unseen Academiacls, p.130
*****
"Lord Vetinari's rules : if it takes an Igor to bring you back, you were dead. Briefly dead, it's true, which is why the murderer will be briefly hanged. A quarter of a second usually does it."
Unseen Academicals, p. 98
*****
"I'm a wizard ! We can see things that are really there, you know,"said Ridcully. " And in the case of the Bursar, things that aren't there too."
Hogfather, p 98

Perdu Dans La Vallée ?

Malakos is here too !!!

Archives

Le mot de l'auteur

 

Bienvenue au sein de la vallée des grenouilles séchées,  blog d'une prof de lettres classiques fan de Star Trek et de Terry Pratchett.
Vous trouverez ici mes impressions sur des ouvrages que j'ai lu, des films qui ont retenu mon attention et parfois des séries.
 
Sur ce, je vous souhaite une bonne navigation mais méfiez-vous d'une chose, j'ai une tendance à m'adresser plus à ceux qui ont lu ou vu ce dont je parle, donc quand ce n'est pas votre cas, évitez de continuer votre lecture quand vous atteignez le paragraphe commençant par "dans le détail" ou voici la partie spoiler mais dans la plupart des cas, les spoilers sont en surlignés.

The Bursar

Et pour me laisser un message sans lien avec un article c'est par là :



 
 

One Challenge to rule them All

logo fondcomble

 

Pour s'inscrire, c'est par là.


Pour consulter les billets publiés par les autres membres de la Communauté ou laisser les liens de vos article, c'est ici.


Pour les logos des différents niveaux c'est là.


Pour les différents logos généraux, c'est ici et .

 


***********************


De mon côté, je vais faire le challenge Valar !

 

Jusqu'ici j'ai peu avancé.

J'ai lu :

The Hobbit

Le Silmarillion

The Fellowship of the Ring

The Two Towers

 

L'adieu au Roi, chansons pour J.R.R. Tolkien

Beowulf

 

 

Challengevalar 2

mes coups de coeur

Mes coups de coeur 2009














Mes coups de coeur 2010

sherlock-holmes-2009

Homère et Shakespeare en banlieue
seigneursOlympe
team medical 01
koi-suru-bo-kun-kaiosha-1
starship troopers
lovely_teacher.jpg
hei-sensei.jpg
rocky-horror-picture-show-posters.jpg
petits meurtres à l'anglaise
galaxy-quest-deluxe-edition-dvd
Couverture-Princesse-Soso.jpg
maurice.jpg
Mes coups de coeur 2011
gemmell legende
bowie labyrinth jim henson movie poster
grammaire
st trinian
Mes coups de coeur 2012
Crimson Spell