Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 octobre 2009 3 21 /10 /octobre /2009 01:19
Depuis quelques temps, il m'attendait sur l'étagère et ce soir, je me suis enfin sentie d'humeur à le regarder. Il s'agit donc de l'adaptation de 2007 de Persuasion avec Rupert Penry-Jones ands le rôle du Capitaine Wentworth et Sally Hawkins dans celui d'Anne Elliot.

Dans la mesure où j'ai déjà résumé l'histoire dans mon billet sur le livre,  je ne vais pas le refaire ici. Je pense que j'ai préféré cette version même si c'est vrai que Sally Hawkins a un côté carpe dans son jeu, car elle arrive à faire l'essentiel du film avec la bouche entre-ouverte et le moment où elle nous fait un petit footing dans Bath est assez déplacé mais de l'autre côté, il y a Rupert Penry-Jones, pour lequel je n'arrive pas à trouver actuellement de mot, pour vous décrire l'effet que me fait son Capitaine Wentworth, en dehors de quelques bruits félins digne de Catwoman, car il a véritablement un charme prenant, alors que celui qui tenait le rôle dans la version 95, n'était pas du tout renversant, alors que là, c'est vraiment le beau Capitaine Wentworth, on comprend l'agitation que son arrivée provoque chez les demoiselles Musgrove.

Les reproches que je fais à cette adaptation sont d'abord le manque de subtilité du film,  à savoir Anne Elliot qui tient son journal et donc qui nos révèle ce qu'il y a à savoir, nous ôtant la possibilité d'essayer de déchiffrer le comportement de chaque personnage mais on en sait aussi trop sûr ce que ressent Wentworth avant sa demande, il n'y a plus de mystère, même s'il est choupi tout plein dans ses scènes où il se croit obligé d'épouser Maria et donc de perdre définitivement Anne. Ensuite, j'ai trouvé l'ambiance trop sombre, le ridicule de certains personnages n'a pas été très développé, même si Anthony Steward Head était pas mal en Sir Walter il incarne tout de même une version méchante de Sir Walter mais sa capacité a toujours se regarder dans le miroir rattrapait le côté trop sombre de son jeu. Après il y a aussi le traitement d'Anne Elliot qui m'a un peu déplût(en dehors de l'air de carpe hors de l'eau de Sally Hawkins) je trouve qu'on lui donne un air trop maladif, comme lors de la promenade avec la scène où ils passent sur un tronc d'arbre et qu'Anne, évidemment, se crache, puis le fait que ce sont les Croft qui ont l'idée de prendre Anne avec eux et non Wentworth, alors que je trouvais le fait qu'il s'apperçoive qu'elle est fatigué vraiment mignon, alors que là, elle boîte à moitié donc on comprend que tout le monde le remarque.

Le film prend pas mal de liberté quant au déroulement de l'intrigue amoureuse, puisque ce n'est plus lors de la fameuse scène où Wentworth essaie d'écrire une lettre tandis qu'Anne et le capitaine Harville sont en train d'échanger leur point de vue sur qui de l'homme ou de la femme oublie l'autre le premier, un bout de la discussion se déroule désormais beaucoup plus tôt entre Anne et Benwick et n'a du coup plus le même sens, vu que ce n'est plus la révélation qui permet, comme dans P&P avec le récit que fait Lady Catherine à Darcy de sa visite à Elizabeth, à Wentworth d'apprendre qu'Anne a encore des sentiments pour lui et qu'il est encore temps de faire sa demande en mariage. Alors que là, on a moins de suspens, puisque l'on apprend plus tôt les raisons du comportement de nos personnages, avec le fait que Wentworth ne peut lui pardonner, puis le fait qu'en voyant en Marie l'inconvénient d'une trop grande constance dans un jugement et la peur de perdre Anne par l'obligation d'un engagement non voulu, Wentworth découvre qu'il est toujours amoureux et prêt à pardonner, du coup le problème n'est plus vraiment de savoir si une seconde demande en mariage sera acceptée mais juste s'assurer que l'autre est encore sur le marché du mariage. Mais les scènes où Wentworth et Anne se tourne autour, chacun sachant l'autre libre mais toujours empêché par l'irruption d'un personnage d'aborder vraiment ce qui les touche, sont des scènes vraiment très agréables et qui du coup, compensent assez bien la disparition de l'épisode de la lettre.

C'est donc une adaptation que j'ai apprécié, même si c'est peut-être un peu trop froid comme esthétique ou parfois un peu trop dans l'expression de ses propres sentiments, mais tout cela ne compte pour rien face au charme de Rupert Penry-Jones.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Eric Poisson 09/02/2010 16:37


Sally Hawkins est tout simplement Anne Elliot.
Elle m'a complétement subjugué par son exceptionnelle performance d'actrice.
Du niveau de Meryl Streep et de Kate Winslet, dans leurs meilleurs rôles.
Rupert Penry-Jones, Anthony Head ( Buffy contre les Vampires  ), Alice Krige ( les chariots de feu  ) et tous les acteurs sont excellents.
Un grand merci à la BBC ! 


The Bursar 09/02/2010 17:31


J'ai trouvé les acteurs assez bien choisis, mais je n'ai pas été plus impressionnée que ça par Sally Hawkins, en même temps je ne connais pas vraiment l'actrice, je n'ai vu aucun de ses autres
films.


Cachou 23/10/2009 09:17


Je dois être la seule à être complètement insensible au charme de cet acteur (le pire étant que je ne saurais dire pourquoi, mais je ne le trouve pas beau)(pas taper ^_^).

J'ai moins aimé cette version-ci justement à cause de son manque de subtilité comme tu le dis si bien. Et puis j'avoue que j'ai en sainte horreur la scène finale de la course à travers Bath
(peut-être même encore plus que le cri de soulagement d'Eleanor à l'annonce du non-mariage de son aimé...). Mais, plus simplement (et c'est un critère déterminant à mes yeux pour une adaptation
austenienne), je n'ai pas "frémi" ni "vibré" en regardant cette adaptation. Même "Mansfield Park" 2008, même si je ne l'avais pas vraiment aimé, avait réussi à me faire vibrer à certains
moments.

Juste un petit détail: en fait, je pensais que la version de la BBC était plus fidèle quant à cette "non-beauté" des protagonistes parce qu'il en était ainsi dans ma tête aussi jusqu'à ce que je
relise cette année "Persuasion" et que je découvre qu'ils étaient censés être beaux. Mais pourquoi les ai-je donc imaginés laids (en sachant que j'ai vu la première adaptation après avoir lu le
livre et que j'ai d'ailleurs lu celui-ci plusieurs fois)???? Des fois mon imagination me surprend par les tours qu'elle me joue.


The Bursar 23/10/2009 10:57


Moi, c'est Frederick qui m'a fait frémir, c'est pas tout à fait sa beauté qui fait son charme mais ce qui émane de lui, car il a des manières plus froides, plus policées et du coup j'aime quand son
masque d'indifférence tombe et qu'il laisse voir ses sentiments mais la scène de course à pied était vraiment très ridicule.
Je les imaginais plutôt beau, enfin Wentworth... car Anne je m'en moque un peu, c'est l'Homme qui m'intéresse.


Theoma 22/10/2009 17:11


ça y est ! il me le faut absolument, je suis faite.


The Bursar 22/10/2009 17:40


Moi, c'est quand j'ai su qu'il y avait Anthony Steward Head dedans qu'il me l'a fallut et un certain manque à combler issue de l'adaptation précédente(car oui, je préfère quand l'Homme est craquant
dans un Jane Austen).


Maribel 21/10/2009 16:04


J'ai hâte de le visionner!! Je suis en train de regarder Wives and daughters, ce sera donc tout de suite après!


The Bursar 21/10/2009 18:31


Je n'ai pas encore lu Wives and daughters et il n'est pas prévu à mon agenda, j'ai déjà North and South qu'il faudrait que je lise.


Neph 21/10/2009 13:39


C'est vrai qu'il est charmant, ce capitaine.
J'ai failli commencer par me moquer par la tête niaise de la jeune dame sur la jaquette, mais tu as toi-même utilisé le mot carpe et je trouve que ça la qualifie très bien :)


The Bursar 21/10/2009 15:44


Je dois dire que le terme n'est pas de moi, j'ai dû le voir utiliser dans une discussion dans the inn at lambton mais c'est vrai qu'une fois que tu t'en aperçois, c'est flagrant tout le long du
film. Mais en fait l'actrice importe ici très peu... c'est Frederick que je veux ramener à la maison(ou plutôt je veux bien qu'il me ramène chez lui, parce que dans ma chambre d'étudiante, il
risque de fuir même s'il a l'habitude de vivre sur un bateau)


Citations : Terry Pratchett

Interesting time, p.43
*****
Interesting Time p.19
*****
Le Huitième Sortilège p.87
*****
La huitième Couleur p.91
*****
*****

*****

*****
Apes had it worked out. No ape would philosophize, "The mountains is, and is not." They would think, 'The banana is. I will eat the banana. There is no banana. I want another banana."
Unseen Academicals p.76
*****
'I would like permission to fetch a note from my mother, sir.'
Ridcully sighed. 'Rincewind, you once informed me, to my everlasting puzzlement, that you never knew your mother because she ran away before you were born. Distincly remember writing it down in my diary. Would you like another try ?'
'Permission to go and find my mother ?'
Unseen Academicals,  p.187
*****
'The knees should be covered. It is a well-known fact that a glimpse of the male knee can drive women into a frenzy of libidinousness.'
Unseen Academiacls, p.130
*****
"Lord Vetinari's rules : if it takes an Igor to bring you back, you were dead. Briefly dead, it's true, which is why the murderer will be briefly hanged. A quarter of a second usually does it."
Unseen Academicals, p. 98
*****
"I'm a wizard ! We can see things that are really there, you know,"said Ridcully. " And in the case of the Bursar, things that aren't there too."
Hogfather, p 98

Perdu Dans La Vallée ?

Malakos is here too !!!

Archives

Le mot de l'auteur

 

Bienvenue au sein de la vallée des grenouilles séchées,  blog d'une prof de lettres classiques fan de Star Trek et de Terry Pratchett.
Vous trouverez ici mes impressions sur des ouvrages que j'ai lu, des films qui ont retenu mon attention et parfois des séries.
 
Sur ce, je vous souhaite une bonne navigation mais méfiez-vous d'une chose, j'ai une tendance à m'adresser plus à ceux qui ont lu ou vu ce dont je parle, donc quand ce n'est pas votre cas, évitez de continuer votre lecture quand vous atteignez le paragraphe commençant par "dans le détail" ou voici la partie spoiler mais dans la plupart des cas, les spoilers sont en surlignés.

The Bursar

Et pour me laisser un message sans lien avec un article c'est par là :



 
 

One Challenge to rule them All

logo fondcomble

 

Pour s'inscrire, c'est par là.


Pour consulter les billets publiés par les autres membres de la Communauté ou laisser les liens de vos article, c'est ici.


Pour les logos des différents niveaux c'est là.


Pour les différents logos généraux, c'est ici et .

 


***********************


De mon côté, je vais faire le challenge Valar !

 

Jusqu'ici j'ai peu avancé.

J'ai lu :

The Hobbit

Le Silmarillion

The Fellowship of the Ring

The Two Towers

 

L'adieu au Roi, chansons pour J.R.R. Tolkien

Beowulf

 

 

Challengevalar 2

mes coups de coeur

Mes coups de coeur 2009














Mes coups de coeur 2010

sherlock-holmes-2009

Homère et Shakespeare en banlieue
seigneursOlympe
team medical 01
koi-suru-bo-kun-kaiosha-1
starship troopers
lovely_teacher.jpg
hei-sensei.jpg
rocky-horror-picture-show-posters.jpg
petits meurtres à l'anglaise
galaxy-quest-deluxe-edition-dvd
Couverture-Princesse-Soso.jpg
maurice.jpg
Mes coups de coeur 2011
gemmell legende
bowie labyrinth jim henson movie poster
grammaire
st trinian
Mes coups de coeur 2012
Crimson Spell