Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 avril 2010 1 12 /04 /avril /2010 17:32

SDC13104

 

Il y a quelques temps Casa nova lançait un non-tag des Quinze, où il s'agit de donner 15 titres qui nous ont marqué, au sens où ils font partie de nous, après avoir lu la liste de Karine :) et celle de Tortoise, j'ai eu envie de m'y mettre à mon tour et donc voici enfin mes 15 livres :

 

fool-s-fate.jpg1)Fool's fate de Robin Hobb, troisième livre de The Tawny Man trilogy car un certain passage m'a terriblement émue , ceux qui l'ont lu devineront facilement à quel moment je fais référence et ce sont surtout ces mots que j'ai retenu :

"He was dead. Nothing could change that.

But I was the Changer"


2) Toujours dans le domaine des livres émouvants Le retour du roi de J.R.R. Tolkien, mon moment préféré est la mort de Théoden :

"Salut, Roi de la Marche ! dit-il. Va maintenant à la victoire ! Fais mes adieux à Eowyn ! " Et il mourut ainsi, sans savoir qu'Eowyn gisait aurpès de lui. Et ceux qui se trouvaient là pleuraient, criant : "Théoden Roi ! Théoden Roi !"


3) The mysterious Affair at Style d'Agatha Christie,parce qu'il s'agit du premier livre en anglais que j'ai lu.


4) La Divine Comédie de Dante, je l'ai lu quand j'étais en première, j'en ai bavé pour aller jusqu'au bout parce que l'édition que j'avais emprunté en bibliothèque n'avait pas de résumé au début de chaque chant, donc ce n'était pas toujours évident de savoir à quel endroit des enfers on se trouvait. Ce livre m'a sauvé la mise au bac, parce que les pronostics me donnaient plutôt à 13-14 vu mes prouesses de l'année aux oraux blanc, et je suis montée à 17, parce que j'avais mis la Divine Comédie dans mes lectures facultatives et en voyant ça l'examinitrice a été très impressionnée, surtout après que j'ai eu confirmé le fait que je l'avais effectivement lu en entier. Donc elle était assez bien disposée envers moi et une partie de l'entretien s'est fait dessus. Du coup, je le possède maintenant en Pléiades et j'espère avoir bientôt suffisamment de temps libre pour m'y plonger.


5) De la Dignité de l'homme de Pic de la Mirandole, là c'est le prolongement du 4, car c'est sur ce texte que je suis tombée à l'oral et j'aime énormément sa manière de réécrire le mythe de Prométhée :

"Déjà Dieu, Père et architecte suprême, avait construit avec les lois d'une sagesse secrète  cette demeure du monde que nous voyons, auguste temple de sa divinité : il avait orné d'esprits la région supracéleste, il avait vivifié d'âmes éternelles les globes éthérés, il avait empli d'une foule d'êtres de tout genre les parties excrémentielles et bourbeuses du monde inférieur. Mais son oeuvre achevée, l'architecte désirait qu'il y eût quelqu'un pour peser la raison d'une telle oeuvre, pour en aimer la beauté, pour en admirer la grandeur."


"Si nous te t'avons fait ni céleste ni terrestre, ni mortel, ni immortel, c'est afin que doté pour ainsi dire du pouvoir arbitral et honorifique de te modeler et de te façonner toi-même, tu te donnes la forme qui aurait eu ta préférence. Tu pourras dégénérer en formes inférieures, qui sont bestiales ; tu pourras, par décision de ton esprit, te régénérer en formes supérieures, qui sont divines."


Phèdre6) Combray de Proust, parce que Proust me fera toujours penser à l'hypokhâgne.


7) Bouvard et Pécuchet de Flaubert, parce que lui me renvoie à mes années de khâgnes et en particulier à mes cours de littérature de l'époque.


8) le Phèdre de Platon, parce que c'est le premier texte grec que j'ai traduit intégalement(c'est d'ailleurs le seul à ce jour), puisqu'auparavant, je n'avais traduit que deux ou trois chants d'Homère et quelques discours de Lysias. C'est lo'uvrage sur lequel j'ai fait mon m1, l'un des deux ouvrages surlequel je fais mon m2.


9) Le Phédon de Platon, car c'est la mort de Socrate, donc même si je n'aime pas énormément Socrate, parce que je ne suis pas convaincu du fait que ce n'était pas un sophiste, c'est un récit tout de même émouvant.


ἥδε ἡ τελευτή, ὦ Ἐχέκρατες, τοῦ ἑταίρου ἡμῖν ἐγένετο, ἀνδρός, ὡς ἡμεῖς φαῖμεν ἄν, τῶν τότε ὧν ἐπειράθημεν ἀρίστου καὶ ἄλλως φρονιμωτάτου καὶ δικαιοτάτου.


10) l'Alceste d'Euripide, parce que j'ai eu à traduire un passage au second concours blanc de ma première khâgne et j'avais trouvé le texte magnifique, ce qui tenait de l'exploit pour l'époque puisque toutes mes versions grecques étaient de bon plantages, parce que je comprenais rarement ce qui se passait dans le texte.  C'est un passage que je trouve toujours émouvant :


Εἰ δ΄ Ὀρφέως μοι γλῶσσα καὶ μέλος παρῆν͵
ὥστ΄ ἢ κόρην Δήμητρος ἢ κείνης πόσιν
ὕμνοισι κηλήσαντά σ΄ ἐξ Ἅιδου λαβεῖν͵
κατῆλθον ἄν͵ καί μ΄ οὔθ΄ ὁ Πλούτωνος κύων 370
οὔθ΄ οὑπὶ κώπηι ψυχοπομπὸς ἂν Χάρων
ἔσχ΄ ἄν͵ πρὶν ἐς φῶς σὸν καταστῆσαι βίον.


"Ah ! si la voix mélodieuse d'Orphée m'était donnée pour enchanter de mes accents la fille de Déméter ou son époux, et l'enlever à l'Hadès, j'y descendrais ; ni le chien de Pluton, ni le rameur Charon, conducteur des âmes, ne m'arrêteraient avant d'avoir au jour ramené ta vie."

la-mort-de-Patrocle.jpg11) L'Iliade, parce que c'était le texte sur lequel on finissait souvent les cours de grec en khâgne, que j'en ai traduit au moins deux chants en entier, j'ai fini par aimé le style d'Homère, ça a été mon compagnon d'insomnie en 3ème année, quand sous la couette, armé du Bailly, je tentais de progresser dans le chant sept ou neuf pour essayer de m'endormir.


12) Le discours sur les sciences et les arts de JJR, ouvrage qui m'a le plus marqué de toute son oeuvre.


13) le Prince de Machiavel.


14) Corps et biens de Robert Desnos, parce qu'il contient "J'ai tant rêvé de toi"

"J'ai tant rêvé de toi que tu perds ta réalité.

(...)J'ai tant rêvé de toi que mes bras habitués, en étreignant ton ombre, à se croiser sur ma poitrine ne se plieraient pas au contour de ton corps, peut-être."

15) Le rivage des syrtes de Julien Gracq :

"A cette minute, et à cette minute seulement, je comprenais tout ; à la lueur qui étoilait soudain toutes ces prunelles lointaines je voyais enfin ce que j'avais fait."

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Cachou 15/04/2010 00:15



Je n'ai lu que L'enfer, ça ne compte pas je suppose...


Et non, pas L'Illiade non plus (je ne sais pas pourquoi d'ailleurs)


 


(bon, c'est pas tout ça, maiis dodo quand même là!)



The Bursar 15/04/2010 00:20



"Chante, déesse, la colère du fils de Pélée..."


L'enfer compte, je me rappelle que ce n'était pas si facile que ça à lire et c'est très beau aussi. J'aime surtout la rencontre avec les auteurs Grecs.


 


Bonne nuit, moi, ce n'est pas pour maintenant, je suis encore dans une de mes périodes de décallage, donc ce sera plutôt vers 3-4h. J'espère que je n'oublierais pas Thumper demain.



Cachou 15/04/2010 00:04



Je n'en ai lu qu'un seul dans le tas! (LOTR)


 


(The Changer, c'est Fitz? Parce que ça ressemble au surnom français que lui donne le loup...)



The Bursar 15/04/2010 00:10



Oui, Changeur, c'est la traduction de Changer. mais tu n'en es pas encore au moment où les choses vont te permettre de comprendre le sens de Changer.


Oh tu n'as pas lu Dante ? ni l'Iliade ?



Lord Orkan Von Deck 14/04/2010 22:45



Je suis d'accord pour Robin Hobb. Un moment de tristesse et de bataille contre l'impossible. Une de mes plus grosses émotion littéraires



The Bursar 14/04/2010 22:48



Moi aussi, c'est un moment tellement désespéré, l'hsitoire s'élève au niveau de la tragédie, où malgré leurs efforts rien ne semble pouvoir être fait pour changer le cours du destin.



choupynette 14/04/2010 09:59



Non, non, même pas Le retour du roi. Je n'ai pas lu Tolkien...:)))



The Bursar 14/04/2010 20:07



Méfie-toi, car en ce moment, il ne fait pas bon de trop attirer mon attention sur ce point, car je pourrais m'en souvenir le moment venu : avec resmiranda nous songeons à lancer un (re)-reading Tolkien(ou aidons petite étoile à aller au bout du Seigneur des
Anneaux)après Hp. Donc je suis tout à fait capable de chercher à te convertir le moment venu ^^



Mea 13/04/2010 20:57



Quel éclectisme ! Je suis contente de voir Corps et biens ici. Moi aussi j'adore A la mystérieuse !


 



The Bursar 13/04/2010 21:26



Et encore, j'ai pas parlé d'Ovide. J'aime beaucoup la poésie de Desnos.



Citations : Terry Pratchett

Interesting time, p.43
*****
Interesting Time p.19
*****
Le Huitième Sortilège p.87
*****
La huitième Couleur p.91
*****
*****

*****

*****
Apes had it worked out. No ape would philosophize, "The mountains is, and is not." They would think, 'The banana is. I will eat the banana. There is no banana. I want another banana."
Unseen Academicals p.76
*****
'I would like permission to fetch a note from my mother, sir.'
Ridcully sighed. 'Rincewind, you once informed me, to my everlasting puzzlement, that you never knew your mother because she ran away before you were born. Distincly remember writing it down in my diary. Would you like another try ?'
'Permission to go and find my mother ?'
Unseen Academicals,  p.187
*****
'The knees should be covered. It is a well-known fact that a glimpse of the male knee can drive women into a frenzy of libidinousness.'
Unseen Academiacls, p.130
*****
"Lord Vetinari's rules : if it takes an Igor to bring you back, you were dead. Briefly dead, it's true, which is why the murderer will be briefly hanged. A quarter of a second usually does it."
Unseen Academicals, p. 98
*****
"I'm a wizard ! We can see things that are really there, you know,"said Ridcully. " And in the case of the Bursar, things that aren't there too."
Hogfather, p 98

Perdu Dans La Vallée ?

Malakos is here too !!!

Archives

Le mot de l'auteur

 

Bienvenue au sein de la vallée des grenouilles séchées,  blog d'une prof de lettres classiques fan de Star Trek et de Terry Pratchett.
Vous trouverez ici mes impressions sur des ouvrages que j'ai lu, des films qui ont retenu mon attention et parfois des séries.
 
Sur ce, je vous souhaite une bonne navigation mais méfiez-vous d'une chose, j'ai une tendance à m'adresser plus à ceux qui ont lu ou vu ce dont je parle, donc quand ce n'est pas votre cas, évitez de continuer votre lecture quand vous atteignez le paragraphe commençant par "dans le détail" ou voici la partie spoiler mais dans la plupart des cas, les spoilers sont en surlignés.

The Bursar

Et pour me laisser un message sans lien avec un article c'est par là :



 
 

One Challenge to rule them All

logo fondcomble

 

Pour s'inscrire, c'est par là.


Pour consulter les billets publiés par les autres membres de la Communauté ou laisser les liens de vos article, c'est ici.


Pour les logos des différents niveaux c'est là.


Pour les différents logos généraux, c'est ici et .

 


***********************


De mon côté, je vais faire le challenge Valar !

 

Jusqu'ici j'ai peu avancé.

J'ai lu :

The Hobbit

Le Silmarillion

The Fellowship of the Ring

The Two Towers

 

L'adieu au Roi, chansons pour J.R.R. Tolkien

Beowulf

 

 

Challengevalar 2

mes coups de coeur

Mes coups de coeur 2009














Mes coups de coeur 2010

sherlock-holmes-2009

Homère et Shakespeare en banlieue
seigneursOlympe
team medical 01
koi-suru-bo-kun-kaiosha-1
starship troopers
lovely_teacher.jpg
hei-sensei.jpg
rocky-horror-picture-show-posters.jpg
petits meurtres à l'anglaise
galaxy-quest-deluxe-edition-dvd
Couverture-Princesse-Soso.jpg
maurice.jpg
Mes coups de coeur 2011
gemmell legende
bowie labyrinth jim henson movie poster
grammaire
st trinian
Mes coups de coeur 2012
Crimson Spell