Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 octobre 2009 7 11 /10 /octobre /2009 00:49
Après m'être abondamment plainte de ce livre sur mon blog et ceux d'autrui, il est temps que je vous en parle.

J'ai voulu lire ce livre afin de découvrir la source d'inspiration de Jane Austen, j'ai choisi the Romance of the Forest plutôt qu'Udolpho, parce qu'il s'agit du livre qu'Harriet Smith recommande à Mr Martin dans Emma et que ce pauvre Mr Martin n'a d'abord pas eu le temps de lire. Quand j'avais lu Emma, je ne pensais pas du tout qu'un tel livre pouvait être un roman gothique, ce qui a piqué ma curiosité quand j'ai découvert que c'était un Ann Radcliffe. Le livre compte 26 chapitres et dans mon édition 380pages, j'en suis au chapitre XII, page 198 et je suis incapable d'aller plus loin tant ce livre m'ennuie. J'ai donc décidé de l'abandonner, même s'il n'est pas dans mes habitudes d'abandonner un livre(ce qui explique pourquoi je choisis rarement un livre sans être sûre qu'il a de quoi me plaire, c'est-à-dire au minimun un mage ou des épées), j'entame beaucoup de livres, que je suis capable de ne pas rouvrir pendant longtemps mais qui ne rentre pas dans la catégorie abandon, car j'ai toujours l'espoir d'y revenir à un moment, mais cela s'applique plutôt à des livres historiques ou de poésie.

L'histoire, la voici
: Adeline est une malheureuse jeune fille, très dévote, très vertueuse(la Justine de Sade avec une constitution beaucoup plus fragile), toujours à essayer de se comporter de façon irréprochable, mais dont le père n'est pas aimant et se révèle peu gracieux quand sa fille refuse de prendre le voile, allant jusqu'à employer des bandits pour se débarasser d'elle mais ceux-ci changent d'avis et décident de la refiler au premier voyageur venu qui se trouve être Monsieur de La Motte, qui pour échapper à la justice, a fuis Paris avec son épouse. Les La Motte se prennent d'affection pour Adeline et donc l'emmène avec eux dans leur exil. Leur route finit par les amener à une abbaye en ruine au coeur d'une forêt où La Motte décide de s'intaller. Mais l'abbaye cache de terribles secrets et la beauté d'Adeline attire sur elle l'attention du Marquis de Montalt, propriétaire de l'abbaye, bien décidé à la mettre dans son lit.

Le mystère qui plane sur l'abbaye ne m'a pas du tout captivé et les déboires de notre héroïne encore moins, peut-être ais-je été perverti par Sade... franchement je préfère Justine ou les infortunes de la vertu, au moins il se passe des choses dans les bois et Sade nous donne de vrai raison de nous inquiéter pour l'héroïne, alors que là, il ne se passe jamais rien, les tentatives contre la vertu de la jeune femme n'aboutissent pas et elle est d'une gentillesse affligeante.

Voici un petit extrait où l'héroïne est malheureuse parce que Mme de La motte fait preuve de froideur envers elle, pour que vous compreniez pourquoi je n'en peux plus :

"Adeline had retired to her chamber to weep. When her first agitations subsided, she took an ample view of her conduct; and perceiving nothing of which she could accuse herself, she became more satisfied, deriving her best comfort from the integrity of her intentions. In the moment of accusation, innocence may sometimes be oppressed with the punishment due only to guilt; but reflection dissolves the illusion of terror, and brings to the aching bosom the consolations of virtue."

Cependant, ce livre présente un intérêt relativement à Northanger Abbey de Jane Austen, car la scène où Catherine part en quête d'un manuscrit mystérieux est une parodie d'un des épisodes de The Romance, si vous voulez jeter un coup d'oeil à la scène originale, c'est dans le chapitre VIII et la lecture du manuscrit s'étend jusqu'au chapitre IX où se déroule l'épisode où l'héroïne a peur de regarder dans le mirroir.

The Romance of the Forest
est donc un livre dont l'histoire ne m'a pas du tout passionné et dont j'ai trouvé l'héroïne extrêment fade.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

petite étoile sadique 16/10/2009 11:02


Moi pour m'ahérer les neurones j'avais pris un bon vieux truc d'ados de base à savoir Stoneheart mais... C'était drôle tellement s'en était ridicule. Les gargouilles qui s'appellent Gentille et
Pas-Gentille par exemple ou bien les fautes de traductions faciles à repérer même quand on à pas lu la version originale... Un grand moment...


The Bursar 16/10/2009 16:59


Non, je préfère l'harlequin que j'ai fraîchement découvert ou le truc du dessus niveau qualité, la romance avec des vampires dedans(des vampires qui ont une vie sexuelle, qui ne courre pas après
des adolescentes et surtout qui ne brille pas à la lumière du jour) je trouve ça sympa, j'aime les clichés, avec les questions comme le vampire français va-t-il s'appeler Jean-Luc ou Jean-Claude et
va-t-il être dans la mode ? c'est vrai que tout le monde travaille dans la mode à Paris...


petite étoile sadique 15/10/2009 14:09


aie aie aie, je HAIS les personnages comme ça. Ca fait parti de cette liste de persos à éviter comme: Le jeune élu qui doit sauver le monde et qui se prend au sérieux, la fille malheureuse en plein
complex de l'adolescence et qui se créée des problèmes etc... ma pauvre, comme tu as du souffrir lol. Je compatie à ton malheur.


The Bursar 15/10/2009 14:15


Mon malheur aurait été à son comble si j'avais décidé d'aller jusqu'au bout. En ce moment je suis en manque de jeune élu qui doit sauver le monde et qui est prêt à endosser sa responsabilité sous
rechigner... finalement dans la plupart des histoires, l'élu en général a pas envie d'être élu et serait bien resté  cultiver son jardin... du coup j'ai envie à nouveau de trouver un livre
avec un élu heureux del'être.


petite etoile sadique 14/10/2009 13:29


 mais cette enfant aurait-elle 6 ans pour réagir ainsi? oO


The Bursar 14/10/2009 19:40


même pas, en gros l'essentiel de ses problèmes tient au fait qu'elle refuse de se faire sauter par le libertin d'à côté, alors que le-dit libertin est en mesure de faire du tord à ses protecteurs
et qu'en plus comme elle n'a pas de dote, elle ne pourra pas se marier, donc ça ne sert à rien de préserver sa vertu dans de telles conditions. C'est très le pays des bisounours l'héroïne, en gros
c'est le type même de la demoiselle en détresse, parce qu'à part rester dans une tour avec sa broderie et attendre qu'on vienne la délivrer, elle sert pas à grand chose(non, il n'y a pas de
princesse enfermée dans une tour dans ce livre mais je l'imagine bien dans le rôle et être heureuse de son sort).


Cachou 11/10/2009 21:43


Moi aussi j'avais cru qu'il s'agissait de tout autre chose en entendant le titre de ce roman dans Emma (je voyais un roman américain du style "retour à la vie sauvage", comme il en a été fait après
l'époque d'Austen).
Si je devais lire un roman gothique, ce seraot plutôt "Le Moine", qui dort dans ma bibli depuis quelque temps. Mais je n'ai pas l'inspiration pour le moment. Et si je l'avais, te lire m'aurait
certainement oté un peu l'envie de me plonger dans ce style, parce que tu confirmes mes craintes à son sujet!


The Bursar 11/10/2009 22:51


Non, moi je pensais qu'il s'agissait de l'harlequin de l'époque. En même temps, il semble que je sois tombée sur un cas dans le genre, car les billets sur Udolpho n'ont pas l'air aussi négatif. Le
mien est un peu trop dévot, trop gentillet(et je doute fort qu'il y ait la moindre scène osée, à la différence du moine si l'on en croit l'adaptation de Northanger Abbey d'itv)


Pando 11/10/2009 11:27


J'aime beaucoup ton critère mage et épées XD ça me fait penser qu'il y a une éternité que je ne me suis pas lancée dans une nouvelle série de fantasy ^^
Sinon j'ai l'impression que ce genre de roman gothique, pour nous maintenant, ils sont tous assez chiant... il en faut beaucoup plus pour arriver à nous "choquer" :p cela dit je tenterai peut-être
Udolpho un jour mais ... pas maintenant


The Bursar 11/10/2009 11:55


Pour les romans gothiques, c'est aussi la conclusion à laquelle je suis arrivée. Pour Udolpho, je pense qu'il faut attendre que j'ai oublié l'impression laissée par The Romance pour m'y
engager?
ça fait aussi longtemps que je n'en ai pas essayé, l'année dernière je me suis replongée dans les héraults de Valdemar de Mercedes Lackey et là j'ai déjà tellement de choses à lire que je ne suis
pas prête de découvrir une nouvelle. J'aimerai bien essayer de lire les Conan le barbare.


Citations : Terry Pratchett

Interesting time, p.43
*****
Interesting Time p.19
*****
Le Huitième Sortilège p.87
*****
La huitième Couleur p.91
*****
*****

*****

*****
Apes had it worked out. No ape would philosophize, "The mountains is, and is not." They would think, 'The banana is. I will eat the banana. There is no banana. I want another banana."
Unseen Academicals p.76
*****
'I would like permission to fetch a note from my mother, sir.'
Ridcully sighed. 'Rincewind, you once informed me, to my everlasting puzzlement, that you never knew your mother because she ran away before you were born. Distincly remember writing it down in my diary. Would you like another try ?'
'Permission to go and find my mother ?'
Unseen Academicals,  p.187
*****
'The knees should be covered. It is a well-known fact that a glimpse of the male knee can drive women into a frenzy of libidinousness.'
Unseen Academiacls, p.130
*****
"Lord Vetinari's rules : if it takes an Igor to bring you back, you were dead. Briefly dead, it's true, which is why the murderer will be briefly hanged. A quarter of a second usually does it."
Unseen Academicals, p. 98
*****
"I'm a wizard ! We can see things that are really there, you know,"said Ridcully. " And in the case of the Bursar, things that aren't there too."
Hogfather, p 98

Perdu Dans La Vallée ?

Malakos is here too !!!

Archives

Le mot de l'auteur

 

Bienvenue au sein de la vallée des grenouilles séchées,  blog d'une prof de lettres classiques fan de Star Trek et de Terry Pratchett.
Vous trouverez ici mes impressions sur des ouvrages que j'ai lu, des films qui ont retenu mon attention et parfois des séries.
 
Sur ce, je vous souhaite une bonne navigation mais méfiez-vous d'une chose, j'ai une tendance à m'adresser plus à ceux qui ont lu ou vu ce dont je parle, donc quand ce n'est pas votre cas, évitez de continuer votre lecture quand vous atteignez le paragraphe commençant par "dans le détail" ou voici la partie spoiler mais dans la plupart des cas, les spoilers sont en surlignés.

The Bursar

Et pour me laisser un message sans lien avec un article c'est par là :



 
 

One Challenge to rule them All

logo fondcomble

 

Pour s'inscrire, c'est par là.


Pour consulter les billets publiés par les autres membres de la Communauté ou laisser les liens de vos article, c'est ici.


Pour les logos des différents niveaux c'est là.


Pour les différents logos généraux, c'est ici et .

 


***********************


De mon côté, je vais faire le challenge Valar !

 

Jusqu'ici j'ai peu avancé.

J'ai lu :

The Hobbit

Le Silmarillion

The Fellowship of the Ring

The Two Towers

 

L'adieu au Roi, chansons pour J.R.R. Tolkien

Beowulf

 

 

Challengevalar 2

mes coups de coeur

Mes coups de coeur 2009














Mes coups de coeur 2010

sherlock-holmes-2009

Homère et Shakespeare en banlieue
seigneursOlympe
team medical 01
koi-suru-bo-kun-kaiosha-1
starship troopers
lovely_teacher.jpg
hei-sensei.jpg
rocky-horror-picture-show-posters.jpg
petits meurtres à l'anglaise
galaxy-quest-deluxe-edition-dvd
Couverture-Princesse-Soso.jpg
maurice.jpg
Mes coups de coeur 2011
gemmell legende
bowie labyrinth jim henson movie poster
grammaire
st trinian
Mes coups de coeur 2012
Crimson Spell