Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 avril 2011 6 30 /04 /avril /2011 15:13

dr-faustus-christopher-marlowe-paperback-cover-art.jpgAujourd'hui, sur l'idée d'Isil et de Cryssilda, c'est lecture commune dans le cadre du challenge Elisabethain, avec le Dr Faustus de Christopher Marlowe, que j'ai lu dans la version de 1604.

 

Faust est un érudit qui ne croit plus dans aucune sorte de sciences et décide de se tourner vers la nécromancie pour obtenir puissance et connaissance et se faire l'égal d'un dieu. Mais le pouvoir a un prix et  pour s'attacher un démon, Faust doit renier Dieu et vendre son âme au diable.

 

Cette pièce repose sur la question du salut de l'âme de Faust, Faust parviendra-t-il à échapper à la damnation éternelle ? Tout au long de la pièce, il lui sera donné des occasions de se repentir mais Faust est victime de son propre hybris(sa démesure) et ne comprendra que trop tard son erreur. Comme les pièces de Shakespeare, cette pièce mêle scènes comiques et scènes sérieuses, avec les laquais qui tentent d'imiter Faust et d'obtenir les satisfactions de leurs désirs médiocres.

 

J'ai aimé cette pièce, certaines tirades sont  d'une grande beauté mais le héros en lui-même ne me marquera pas plus que ça, car je le trouve plus faible que maléfique, il se tourne vers la nécromancie car c'est ce qui est le plus facile et il refuse de faire machine arrière, quand il comprend que bien qu'ayant accès à tous les savoirs, les splendeurs du ciel ne lui seront jamais accessibles, car il craint les châtiments de Mephistopheles.

Je lui préfère la démesure de Don Juan, qui reste égal à lui-même du début à la fin et n'hésite pas à se cacher sous le masque de la dévoterie pour continuer, ou le désespoir de Frollo; qui est allé au bout de tous les savoirs possibles et n'a plus rien à rechercher.

La situation de Faust ne m'a pas émue plus que ça, même si les moments où il cherche à échapper à sa condition sont très intéressants. En effet,  je trouve que c'est un personnage qui manque d'ambition et n'est pas si différent de son laquais, car il se sert de ses pouvoirs pour satisfaire ses caprices et ses désirs sont les mêmes, seule l'échelle est différente.

 

Par contre, j'ai particulièrement aimé la première scène, où Faust s'exprime par moment en latin.

 

C'est une lecture intéressante qui nous entraîne dans le mythe de Faust et qui fut aussi l'occasion pour moi de découvrir Christopher Marlowe.

challenge-elisabethain-1

Je vous invite à aller faire un tour chez les autres lectrices de Faustus : Cryssilda,  Fashion, Emma, IsilIsleene, Lou, Martial, Sabbio, Stéphie, Titine, Yueyin et Céline.

Partager cet article

Repost 0
Published by The Bursar - dans My tailor is rich
commenter cet article

commentaires

LouI 15/05/2011 20:34



Je ne l'ai toujours pas lu mais je ne désespère pas :p



The Bursar 15/05/2011 22:53



Il se lit plutôt vite en plus.



Sabbio 11/05/2011 06:29



Oui, c'est de la couverture que je parlais ;)



The Bursar 12/05/2011 20:06



Elle n'est pas extra, mais j'ai vu plus moche.



Céline 01/05/2011 16:06



Je suis totalement d'accord avec toi sur l'hubris : c'est le gros défaut de Faust. Il m'a assez touché, vers la fin, quand il se rend compte que sa punition sera la damnation éternelle ...
J'ai beaucoup aimé le personnage de Mephistophélès, qui semble parfois agir à contre-coeur, et garder une forme d'humanité.



The Bursar 12/05/2011 20:01



Mephistophélès ne m'a pas marqué plus que ça.


Faust m'a émue au milieu quand il réalise qu'il ne pourrait pas connaître le paradis alors qu'il croyait avoir accès à tous les savoirs par son pacte.



Isil 01/05/2011 11:56



Moi j'ai beaucoup aimé justement ce côté "médiocre" de Faust, surtout que c'est en décalage avec ses aspirations du début. Je trouve que c'est très intéressant (parce que assez humain en somme).


Excellent billet qui me fait découvrir un terme, "hybris" 



The Bursar 12/05/2011 19:58



Je préfère les personnages vraiment maléfiques, qui vont au bout de leur logique.


 


Ma prof de français en hypokhâgne était une grande utilisatrice de l'hybris, mais on le trouve plus dans l'analyse des pièces antiques.



Cryssilda 01/05/2011 09:53



Oui j'ai trouvé Faustus un peu faible c'est vrai, mais je le vois plus comme une figure, un concept emblématique des peurs de l'époque que comme un personnage à part entière.



The Bursar 10/05/2011 23:55



Je l'ai trouvé un peu terne, car il n'était pas assez complexe à mon goût, j'adore quand il gémit sur le fait de ne jamais voir les splendeurs du paradis mais il n'y avait pas assez de moments
comme ça.



Citations : Terry Pratchett

Interesting time, p.43
*****
Interesting Time p.19
*****
Le Huitième Sortilège p.87
*****
La huitième Couleur p.91
*****
*****

*****

*****
Apes had it worked out. No ape would philosophize, "The mountains is, and is not." They would think, 'The banana is. I will eat the banana. There is no banana. I want another banana."
Unseen Academicals p.76
*****
'I would like permission to fetch a note from my mother, sir.'
Ridcully sighed. 'Rincewind, you once informed me, to my everlasting puzzlement, that you never knew your mother because she ran away before you were born. Distincly remember writing it down in my diary. Would you like another try ?'
'Permission to go and find my mother ?'
Unseen Academicals,  p.187
*****
'The knees should be covered. It is a well-known fact that a glimpse of the male knee can drive women into a frenzy of libidinousness.'
Unseen Academiacls, p.130
*****
"Lord Vetinari's rules : if it takes an Igor to bring you back, you were dead. Briefly dead, it's true, which is why the murderer will be briefly hanged. A quarter of a second usually does it."
Unseen Academicals, p. 98
*****
"I'm a wizard ! We can see things that are really there, you know,"said Ridcully. " And in the case of the Bursar, things that aren't there too."
Hogfather, p 98

Perdu Dans La Vallée ?

Malakos is here too !!!

Archives

Le mot de l'auteur

 

Bienvenue au sein de la vallée des grenouilles séchées,  blog d'une prof de lettres classiques fan de Star Trek et de Terry Pratchett.
Vous trouverez ici mes impressions sur des ouvrages que j'ai lu, des films qui ont retenu mon attention et parfois des séries.
 
Sur ce, je vous souhaite une bonne navigation mais méfiez-vous d'une chose, j'ai une tendance à m'adresser plus à ceux qui ont lu ou vu ce dont je parle, donc quand ce n'est pas votre cas, évitez de continuer votre lecture quand vous atteignez le paragraphe commençant par "dans le détail" ou voici la partie spoiler mais dans la plupart des cas, les spoilers sont en surlignés.

The Bursar

Et pour me laisser un message sans lien avec un article c'est par là :



 
 

One Challenge to rule them All

logo fondcomble

 

Pour s'inscrire, c'est par là.


Pour consulter les billets publiés par les autres membres de la Communauté ou laisser les liens de vos article, c'est ici.


Pour les logos des différents niveaux c'est là.


Pour les différents logos généraux, c'est ici et .

 


***********************


De mon côté, je vais faire le challenge Valar !

 

Jusqu'ici j'ai peu avancé.

J'ai lu :

The Hobbit

Le Silmarillion

The Fellowship of the Ring

The Two Towers

 

L'adieu au Roi, chansons pour J.R.R. Tolkien

Beowulf

 

 

Challengevalar 2

mes coups de coeur

Mes coups de coeur 2009














Mes coups de coeur 2010

sherlock-holmes-2009

Homère et Shakespeare en banlieue
seigneursOlympe
team medical 01
koi-suru-bo-kun-kaiosha-1
starship troopers
lovely_teacher.jpg
hei-sensei.jpg
rocky-horror-picture-show-posters.jpg
petits meurtres à l'anglaise
galaxy-quest-deluxe-edition-dvd
Couverture-Princesse-Soso.jpg
maurice.jpg
Mes coups de coeur 2011
gemmell legende
bowie labyrinth jim henson movie poster
grammaire
st trinian
Mes coups de coeur 2012
Crimson Spell