Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 février 2010 4 04 /02 /février /2010 14:09
sherlock-holmes novels 1Aujourd'hui nous allons parler d'un Scandale en Bohème, première nouvelle du recueil les aventures de Sherlock Holmes de Sir Arthur Conan Doyle.

Nous sommes quelques temps après le mariage de Watson. Watson a un peu perdu le contact avec Holmes suite à sa vie de jeune marié, d'autant qu'il exerce à nouveau la médecine. Un jour qu'il passe par Baker Street, il décide de s'arrêter saluer Holmes et se retrouve aussitôt embarqué dans une nouvelle enquête où Holmes doit réussir à reprendre des documents pouvant menacer le futur mariage du roi de Bohème.

L'intérêt de cette nouvelle, en dehors des stratagèmes de Holmes pour découvrir l'emplacement des documents à retrouver est le personnage d'Irene Adler, qui est le véritable objet de cette nouvelle, car elle s'ouvre sur ces mots :

"To Sherlock Holmes she is always the woman. I have seldom heard him mention her under any other name. In his eyes she eclipses and predominates the whole of her sex. It was not that he felt any emotion akin to love for Irene Adler. All emotions, and that one particularly, were abhorrent to his cold, precise but admirably balanced mind. (...) And yet there was but one woman to him, and that woman was the late Irene Adler, of dubious and questionable memory."


Pourquoi est-ce que je vous parle de ça ? Simplement parce que dans le film qui vient de sortir nous retrouvons le personnage d'Irene Adler et que je vais maintenant relever  les écarts entre le film et le livre.
irene-adler-2009.jpgCette relecture m'a fait voir que le film prenait de grandes libertés avec la chronologie, car l'histoire se passe avant le mariage de Watson, or l'aventure avec Irene Adler a lieu après celui-ci et l'histoire du film ne peut se passer qu'après un scandale en Bohème, puisque ni Holmes ni Watson ne connaisse Irene avant cela, bien que Holmes ait un dossier sur elle, mais comme il a un dossier sur tout le monde ou presque, il n'y a rien de spécial, et c'est à la fin de l'histoire que Holmes obtient la photo d'Irene que l'on retrouve dans le film. Le film ne suit donc pas forcément le canon, je crois qu'il y a une référence au mariage d'Irene, mais celui-ci n'est plus qu'une escroquerie parmi d'autres exploits d'Irene.
Pour ce qui est de la relation entre les deux, le film insiste sur l'intérêt particulier qu'Holmes lui porte, ce qui n'est pas vraiment contradictoire avec le livre, car ce que l'on sait de l'estime qu'il lui porte, c'est tout à fait possible.
Le personnage d'Irene Adler est un brin modifié pour en faire une arnaqueuse professionnelle. Ce n'est pas contraire au livre, même si le livre nous donne l'impression qu'à la fin elle se range mais là encore, l'idée que se soit une nouvelle ruse est possible ou un amour passager est possible, donc le changement que le film apporte n'est pas énorme.

Les quelques libertés prises par le film que j'ai relevé ici, ne changent pas mon avis sur le film, car j'aime les changements flagrants, car au moins il n'y a pas de risque de confondre les éléments propres au film et ceux du livre et j'ai trouvé assez drôle de voir Holmes rivalisé avec Irene pour savoir qui aurait le dessus sur l'autre, car nous avons là, l'illustration même de la mauvaise influence des sentiments sur la raison ou sur les facultés déductives.

C'est une relecture agréable et que j'ai fait dans le cadre de lunettes noires sur pages blanches.

challenge lunettes noires

Partager cet article

Repost 0
Published by The Bursar - dans Science of deduction
commenter cet article

commentaires

Cachou 15/02/2010 20:13


En même temps, je suppose que l'absorption de substances illicites n'aide pas du point de vue hygiène... ^_^


The Bursar 15/02/2010 20:16


Non, en même temps, c'est de la cocaïne qu'il prend, pas des hallucinogènes donc on peut espérer un peu plus de propreté, je pense que c'est plus dû à ses expériences de chimie, celle sur les
cendres de cigarettes ou ses entraînements au tir.


Cachou 15/02/2010 19:54


En plus, si ça se trouve, je verrais Robert Downey Jr plein de boue, je le trouverais encore frais et pimpant! Donc il est vraiment crado (et pas très propre?). Brrrr, j'aime beaucoup moins ça!


The Bursar 15/02/2010 20:01


Je ne l'ai pas trouvé crados, juste négligé mais faut que je vois si c'est effectivement le cas dans les livres, je crois qu'il a juste une capacité à se laisser aller à certains moments mais pas
continuellement.


Cachou 15/02/2010 09:15


Il m'a dit que son intérieur était plutôt crasseux et qu'il était en effet très négligé (même s'il a utilisé un terme un peu moins "flatteur" ^_^). Ca m'avait étonnée sur le coup, parce que
justement ça ne se voit pas vraiment dans le film (bordélique, oui, mais crado, pas vraiment).


The Bursar 15/02/2010 19:26


Si dans le film, ça apparait quand il est dans l'appartemment, c'est juste que tu n'y as pas fait attention vu que ça fait partie des petits détails que l'on relève uniquement si on connait, je
m'en suis apperçue, parce que j'ai plus retenu l'image traditionnelle où Holmes est élégant mais je pense que ça dépend des moments.


Cachou 15/02/2010 00:11


Un petit peu hors sujet, mais je discutais hier du film avec un ami qui a lu les livres et qui me disait (alors qu'on parlait du problème des héritiers n'appréciant pas l'éventuelle homosexualité
de Holmes) qu'il trouvait ça logique comme choix de la part du scénariste parce qu'il s'était justement posé la question en lisant les livres et avait déjà interprété les choses comme ça en les
lisant. Tu en dis quoi?
(il m'a aussi parlé du fait que Holmes n'est pas très propre sur lui, en plus d'être un drogué. C'est vrai? o_O)


The Bursar 15/02/2010 00:53


Je ne suis pas avancée dans ma relecture pour te dire, je n'ai jamais noté que Holmes puisse avoir des penchants homosexuels mais je ne suis pas opposée à ceux qui le pensent. Pour propre sur lui,
tu entends quoi ? je peux dire qu'il a un côté négligé si c'est ta question.


La plume et la page 08/02/2010 00:41


Pour ma part, j'ai trouvé le film bien mauvais comparé à la série réalisée par GRANADA Television. J'en parle demain sur mon blog (le billet sera en ligne dans l'après-midi).


The Bursar 08/02/2010 12:50


Je lirai ça avec intérêt, car je suis curieuse de voir les reproches que tu peux lui faire, vu que je ne me souviens plus très bien de la série, mis à part qu'elle était bien faite.
Je suis assez tolérante envers le film parce que ce n'est pas une adaptation d'un des livres donc je le place un peu dans la même catégorie que le film de Billy Wilder.


Citations : Terry Pratchett

Interesting time, p.43
*****
Interesting Time p.19
*****
Le Huitième Sortilège p.87
*****
La huitième Couleur p.91
*****
*****

*****

*****
Apes had it worked out. No ape would philosophize, "The mountains is, and is not." They would think, 'The banana is. I will eat the banana. There is no banana. I want another banana."
Unseen Academicals p.76
*****
'I would like permission to fetch a note from my mother, sir.'
Ridcully sighed. 'Rincewind, you once informed me, to my everlasting puzzlement, that you never knew your mother because she ran away before you were born. Distincly remember writing it down in my diary. Would you like another try ?'
'Permission to go and find my mother ?'
Unseen Academicals,  p.187
*****
'The knees should be covered. It is a well-known fact that a glimpse of the male knee can drive women into a frenzy of libidinousness.'
Unseen Academiacls, p.130
*****
"Lord Vetinari's rules : if it takes an Igor to bring you back, you were dead. Briefly dead, it's true, which is why the murderer will be briefly hanged. A quarter of a second usually does it."
Unseen Academicals, p. 98
*****
"I'm a wizard ! We can see things that are really there, you know,"said Ridcully. " And in the case of the Bursar, things that aren't there too."
Hogfather, p 98

Perdu Dans La Vallée ?

Malakos is here too !!!

Archives

Le mot de l'auteur

 

Bienvenue au sein de la vallée des grenouilles séchées,  blog d'une prof de lettres classiques fan de Star Trek et de Terry Pratchett.
Vous trouverez ici mes impressions sur des ouvrages que j'ai lu, des films qui ont retenu mon attention et parfois des séries.
 
Sur ce, je vous souhaite une bonne navigation mais méfiez-vous d'une chose, j'ai une tendance à m'adresser plus à ceux qui ont lu ou vu ce dont je parle, donc quand ce n'est pas votre cas, évitez de continuer votre lecture quand vous atteignez le paragraphe commençant par "dans le détail" ou voici la partie spoiler mais dans la plupart des cas, les spoilers sont en surlignés.

The Bursar

Et pour me laisser un message sans lien avec un article c'est par là :



 
 

One Challenge to rule them All

logo fondcomble

 

Pour s'inscrire, c'est par là.


Pour consulter les billets publiés par les autres membres de la Communauté ou laisser les liens de vos article, c'est ici.


Pour les logos des différents niveaux c'est là.


Pour les différents logos généraux, c'est ici et .

 


***********************


De mon côté, je vais faire le challenge Valar !

 

Jusqu'ici j'ai peu avancé.

J'ai lu :

The Hobbit

Le Silmarillion

The Fellowship of the Ring

The Two Towers

 

L'adieu au Roi, chansons pour J.R.R. Tolkien

Beowulf

 

 

Challengevalar 2

mes coups de coeur

Mes coups de coeur 2009














Mes coups de coeur 2010

sherlock-holmes-2009

Homère et Shakespeare en banlieue
seigneursOlympe
team medical 01
koi-suru-bo-kun-kaiosha-1
starship troopers
lovely_teacher.jpg
hei-sensei.jpg
rocky-horror-picture-show-posters.jpg
petits meurtres à l'anglaise
galaxy-quest-deluxe-edition-dvd
Couverture-Princesse-Soso.jpg
maurice.jpg
Mes coups de coeur 2011
gemmell legende
bowie labyrinth jim henson movie poster
grammaire
st trinian
Mes coups de coeur 2012
Crimson Spell