Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mai 2010 5 14 /05 /mai /2010 15:24

baskervilles_000.jpgAujourd'hui, nous allons parler du chien des Baskervilles de Sir Arthur Conan Doyle, que je viens de finir de relire et qui est le premier Conan Doyle que j'ai lu et  qui reste mon Sherlock préféré(et le fait que Peter Cushing a interprété Holmes dans l'adaptation Hammer n'a rien à voir avec ce fait).


Est-il vraiment utile de résumer le chien des Baskervilles ? Brièvement, Sherlock Holmes est appelé à la rescousse par un certain Dr Mortimer, qui se demande s'il convient de laisser Sir Henry Baskervilles s'installer à Baskervilles Hall, après l'étrange mort de Sir Charles, trois mois plus tôt, mort que le médecin ne peut s'empêcher de rapprocher de la légende familiale, selon laquelle les descendants des Baskervilles doivent éviter la lande la nuit, car une présence maléfique y rôde, prête à s'attaquer aux descendants du vil Sir Hugo.


J'aime énormément la manière dont les récits sont enchassés, car l'histoire est racontée par le biais de différents témoignages, nous avons d'abord la narration de Watson, puis les deux rapports qu'il envoie à Holmes et finalement des extraits de son journal, ce qui nous permet d'en apprendre pas mal sur Watson et sa relation à Holmes. Car, la partie où Watson raconte les événements à son lecteur nous plonge dans l'univers habituel des enquêtes de Sherlock Holmes, où perce l'admiration de Watson mais surtout sa volonté de faire comprendre Holmes et ses méthodes à son lecteur, tandis que les deux rapports, nous montre Watson s'adressant à Holmes, ce qui nous donne un aperçu de leur intimité, et nous donne une image de Watson dans l'intimité, puisque là, le récit se centre sur ses actions et permet de deviner certains aspects de son caractère. Dans son journal, nous suivons également les doutes de Watson face à l'affaire mais surtout face aux responsabilités que Holmes a mis sur ses épaules.

Mais dans tous ces récits c'est la figure de Holmes qui domine, même quand il n'est pas présent, car Watson cherche sans arrêt à se montrer digne de la tâche que le détective lui a confié et nous suivons ses incertitudes face à la conduite à suivre, car Holmes ne lui donne pas beaucoup d'indication, donc Watson est obligé de se fier à son propre jugement pour savoir si tel est ce que voudrait Holmes, mais toujours il semble agir en pensant à Holmes. Le récit est très marqué par la quête de reconnaissance de Watson, son envie d'obtenir l'approbation de Holmes, ce qui n'est pas évident vu que Holmes a des exigences élevées et n'est pas très expansif. Dans cette perspective, il est intéressant de noter la manière dont Watson parle de Lestrade, on sent que Watson, par son rôle d'observateur de Holmes(voir de disciple, car il essaie lui aussi de mener l'enquête et d'interpréter les indices selon les méthodes de Holmes), se sent supérieur à Lestrade.


baskervilles-hound.jpgL'ambiance est aussi très intéressante, il y a la lande déserte et ses dangers, et le fait que finalement on ne voit que très peu le chien, tout est dans l'attente et dans les superstitions qui entourent la bête.

Ce que j'ai aimé dans la manière de rapporter cette enquête, c'est qu'elle est réellement axé sur l'énigme, et non sur les causes du crime, ce que je trouve être un défaut des autres romans, en particulier d'une étude en rouge et du signe des quatre(je ne me rappelle plus de la vallée de la peur) où une grande partie du roman est consacré à la biographie du criminel, alors que là le tout est traité en quelque page, ce qui permet de concentrer l'attention uniquement sur le chien des Baskervilles.


Un des points que j'avais complètement oublié est le fait que le Dr Mortimer était un mordu de phrénologie, j'ai trouvé assez drôle la manière dont il se met soudain à inspecter le crâne de Holmes...

J'aime aussi beaucoup le début du roman où Watson essaie d'appliquer les méthodes de Holmes pour en apprendre davantage sur le mystérieux visiteur qui a laissé sa cane chez eux.


Bref, j'ai pris énormément de plaisirs à relire ce livre, d'autant plus que je ne l'avais jamais lu en anglais auparavant et j'aime beaucoup plus le style de Conan Doyle en vo.

 

EnglishClassicsMaxi-copie-1.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by The Bursar - dans Science of deduction
commenter cet article

commentaires

Soie 21/07/2010 09:06



Bonjour,


Pour moi aussi c'était une relecture, mais en français.


J'adore l'ambiance de ce livre, c'est le seul Conan Doyle que j'ai lu.



The Bursar 30/07/2010 10:41



Les autres livres sont sympas aussi, même si les trois autres romas peuvent comporter des longueurs.



Anne-Laure 20/06/2010 21:47



Je parcours ton blog et j'ai été obligé de m'arrêter sur ce billet. Je suis depuis peu de temp complétement fan de Sherlock Holmes !!


Et j'ai adoré cette enquête ! Je te rejoins sur beaucoup de point !! Cette enquête est passionnante et on est vraiment plongé dans ce pays... J'adore !!



The Bursar 21/06/2010 12:57



L'ambiance du chien des Baskervilles est vraiment géniale, c'est dommage qu'on ne la retrouve pas dans les autres romans.



La plume et la page 19/05/2010 23:04



Il est dans ma PAL et j'ai hâte de le lire!



The Bursar 19/05/2010 23:10



Il est vraiment extra en plus, et le roman est uniquement consacré à l'enquête.



Lou 15/05/2010 19:13



ça me fait penser que je voulais lire un Sherlock dans le cadre du swap (auquel je ne participe pas, mais je voulais suivre le swap à ma façon :))... il faudrait que je m'y mette !!



The Bursar 15/05/2010 19:20



Il faudrait effectivement que tu t'y mettes si tu veux le suivre à ta façon, vu que la date limite d'envoi des colis est au début de cette semaine. Je l'ai lu effectivement pour me mettre dans
l'ambiance afin de finir mon colis.^^



petite etoile sadique 15/05/2010 16:09



L'ambiance sombre me fait très plaisir mais étant donné que j'ai lu ce livre quand j'avais 10 ans et qu'à cette époque je n'étais pas férue de lecture, j'attend un peu avant de le réattaquer en
bonne et due forme car le seul souvenir qu'il m'en reste est un mal de tête incroyable à cause du papier de mauvaise qualité et des illustrations atroces.



The Bursar 15/05/2010 18:26



Et puis Sherlock Holmes croise les mains devant lui dans celui-là ^^, ça doit peut-être être pour ça d'ailleurs que ça m'a marqué en fait, ma première image de Holmes attentif.


Je l'ai lu beaucoup plus tard, j'ai dû me mettre à Sherlock Holmes au lycée, quand j'ai découvert dans un documentaire sur arte que Holmes était cocaïnomane et misogyne.



Citations : Terry Pratchett

Interesting time, p.43
*****
Interesting Time p.19
*****
Le Huitième Sortilège p.87
*****
La huitième Couleur p.91
*****
*****

*****

*****
Apes had it worked out. No ape would philosophize, "The mountains is, and is not." They would think, 'The banana is. I will eat the banana. There is no banana. I want another banana."
Unseen Academicals p.76
*****
'I would like permission to fetch a note from my mother, sir.'
Ridcully sighed. 'Rincewind, you once informed me, to my everlasting puzzlement, that you never knew your mother because she ran away before you were born. Distincly remember writing it down in my diary. Would you like another try ?'
'Permission to go and find my mother ?'
Unseen Academicals,  p.187
*****
'The knees should be covered. It is a well-known fact that a glimpse of the male knee can drive women into a frenzy of libidinousness.'
Unseen Academiacls, p.130
*****
"Lord Vetinari's rules : if it takes an Igor to bring you back, you were dead. Briefly dead, it's true, which is why the murderer will be briefly hanged. A quarter of a second usually does it."
Unseen Academicals, p. 98
*****
"I'm a wizard ! We can see things that are really there, you know,"said Ridcully. " And in the case of the Bursar, things that aren't there too."
Hogfather, p 98

Perdu Dans La Vallée ?

Malakos is here too !!!

Archives

Le mot de l'auteur

 

Bienvenue au sein de la vallée des grenouilles séchées,  blog d'une prof de lettres classiques fan de Star Trek et de Terry Pratchett.
Vous trouverez ici mes impressions sur des ouvrages que j'ai lu, des films qui ont retenu mon attention et parfois des séries.
 
Sur ce, je vous souhaite une bonne navigation mais méfiez-vous d'une chose, j'ai une tendance à m'adresser plus à ceux qui ont lu ou vu ce dont je parle, donc quand ce n'est pas votre cas, évitez de continuer votre lecture quand vous atteignez le paragraphe commençant par "dans le détail" ou voici la partie spoiler mais dans la plupart des cas, les spoilers sont en surlignés.

The Bursar

Et pour me laisser un message sans lien avec un article c'est par là :



 
 

One Challenge to rule them All

logo fondcomble

 

Pour s'inscrire, c'est par là.


Pour consulter les billets publiés par les autres membres de la Communauté ou laisser les liens de vos article, c'est ici.


Pour les logos des différents niveaux c'est là.


Pour les différents logos généraux, c'est ici et .

 


***********************


De mon côté, je vais faire le challenge Valar !

 

Jusqu'ici j'ai peu avancé.

J'ai lu :

The Hobbit

Le Silmarillion

The Fellowship of the Ring

The Two Towers

 

L'adieu au Roi, chansons pour J.R.R. Tolkien

Beowulf

 

 

Challengevalar 2

mes coups de coeur

Mes coups de coeur 2009














Mes coups de coeur 2010

sherlock-holmes-2009

Homère et Shakespeare en banlieue
seigneursOlympe
team medical 01
koi-suru-bo-kun-kaiosha-1
starship troopers
lovely_teacher.jpg
hei-sensei.jpg
rocky-horror-picture-show-posters.jpg
petits meurtres à l'anglaise
galaxy-quest-deluxe-edition-dvd
Couverture-Princesse-Soso.jpg
maurice.jpg
Mes coups de coeur 2011
gemmell legende
bowie labyrinth jim henson movie poster
grammaire
st trinian
Mes coups de coeur 2012
Crimson Spell