Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juillet 2011 4 21 /07 /juillet /2011 20:45

flashman.gifAujourd'hui je vais vous parler du premier tome des Archives Flashman, avec Flashman, Hussard de sa majesté de George MacDonald Fraser.

 

Présentation de l'éditeur : En tombant par hasard dans une salle des ventes sur le manuscrit des mémoires du général Harry Flashman, George MacDonald Fraser se réserve une fameuse surprise. Il espérait y trouver l'autoportrait d'une gloire de l'Emprise britannique ; il y découvre un pleutre, un lâche et un imposteur...

Cette fresque, dont le premier tome débute en 1839, voit le jeune Harry se faire renvoyer du collège de Rugby, pour un futile motif d'ivrognerie. Puis embrasser avec fougue les donzelles et la carrière militaire. Comble de déveine, un baiser intempestif le condamne à prendre part à la terrible campagne d'Afghanistan ! Les chances d'en réchapper sont infimes , mais Flashman possède un instinct de survie hors du commun ; pour se tirer d'affaire, il ne reculera devant aucun sacrifice, pas même la vie... de ses camarades d'arme.

Noceurs, coureur de jupons, cynique et macho, Flashman est un antihéros qui porte sur la société de son temps un regard ironique. Ses mémoires, qui doivent autant aux Mille et une nuits qu'à Alexandre Dumas, sont un des bijoux de l'esprit anglais.

 

Je suis tombée sur ce livre à la bibliothèque et le titre avait piqué ma curiosité, car un personnage dans BlackAdder porte un nom assez similaire et en effet, il se trouve que Lord Flashheart a pu être inspiré de ce personnage, qui d'après wikipédia fait partie des sources d'inspiration de Terry Pratchett pour le personnage de Rincevent. Il est vrai que tous deux sont d'une grande lâcheté et ont une grande capacité à survivre à toutes sortes de situations désastreuses, mais ce qui les différencie est que Rincevent n'a aucune ambition, en plus, il n'a aucun commerce avec les femmes.

 

flashman-a.jpgFlashman est un personnage assez connu en Angleterre, à ce qu'il semble, et après lecture, je dois dire que je comprends pourquoi, car George MacDonald Fraser a vraiment su créer le couard parfait, avec exactement le bon équilibre entre la lâcheté et la fourberie. En effet, Flashman n'est pas du tout un personnage bon, tout ce qui l'intéresse c'est sa petite personne, violer, mentir, tricher ou s'emparer de la renommée d'autrui ne le dérange pas si ça peut lui permettre d'arriver à ses fins, mais en même temps, il n'est pas méchant gratuitement, mais seulement pour obtenir ce qu'il veut ou assurer sa survie. Sa lâcheté est atténué par son ambition qui l'oblige à cacher sa peur, car il convient d'avoir l'apparence du courage si l'on veut mener une carrière militaire tranquille.

 

J'ai du coup été séduite par ce personnage avec lequel on ne s'ennuie pas, car les ennuis le poursuivent. C'est un personnage intelligent, qui commet des actions aux conséquences imprévisibles mais en général néfaste pour lui. J'aime beaucoup le fait qu'il ne se met jamais dans des situations désastreuses à cause d'une conduite stupide dont il n'aurait pas perçu la stupidité... Flashman n'est pas Harry Potter.

 

On le suit lors de la campagne en Afghanistan, et par le biais de son aventure, on a une critique de l'état-major anglais et de son approche des colonies. La suite de ses aventures promet d'ailleurs d'autres récits de ce genre, car il semble qu'il ait été abonné aux fiascos militaires.

 

C'est donc un livre que je vous conseille, car on ne s'y ennuie pas une minute et c'est bien écrit.

 

Petit bonus kiltissime, voici la description que Flashman fait de l'Ecosse :

L'Ecosse et les Ecossais me déplurent ; je trouvai le pays humide et les habitants grossiers. Ils ont les belles qualités qui m'ennuient : l'économie, le goût du travail, la piété qui porte le diable en terre. Les jeunes femmes sont de grandes créatures comme il faut, pleines de tempérament, qui font certainement merveille au lit si vos goùuts vous portent de ce côté-là - l'une de mes connaissances qui avait séduit la fille d'un pasteur écossais, avait cru se colleter avec un sergent-chef des dragons. Quand aux hommes, que je trouvai compassés, hostiles et avares, ils me jugèrent insolent, arrogant et fier.

 

kiltissime ewan

Partager cet article

Repost 0
Published by The Bursar - dans Kiltissime
commenter cet article

commentaires

melodie 22/07/2011 23:13



J'adore la citation! Je l'ai trouvé à la biblio. Je viens de le réserver :-) Ça me semble être sympa et bien différent de ce que j'ai lu jusqu'à maintenant.



The Bursar 26/07/2011 14:15



J'ai trouvé aussi que c'était assez différent de ce que l'on trouve habituellement, car la narration est pas mal, le personnage apparaît sous son vrai jour, mais c'est pour autant que l'on
cherche à tirer une leçon morale de son attitude.



Citations : Terry Pratchett

Interesting time, p.43
*****
Interesting Time p.19
*****
Le Huitième Sortilège p.87
*****
La huitième Couleur p.91
*****
*****

*****

*****
Apes had it worked out. No ape would philosophize, "The mountains is, and is not." They would think, 'The banana is. I will eat the banana. There is no banana. I want another banana."
Unseen Academicals p.76
*****
'I would like permission to fetch a note from my mother, sir.'
Ridcully sighed. 'Rincewind, you once informed me, to my everlasting puzzlement, that you never knew your mother because she ran away before you were born. Distincly remember writing it down in my diary. Would you like another try ?'
'Permission to go and find my mother ?'
Unseen Academicals,  p.187
*****
'The knees should be covered. It is a well-known fact that a glimpse of the male knee can drive women into a frenzy of libidinousness.'
Unseen Academiacls, p.130
*****
"Lord Vetinari's rules : if it takes an Igor to bring you back, you were dead. Briefly dead, it's true, which is why the murderer will be briefly hanged. A quarter of a second usually does it."
Unseen Academicals, p. 98
*****
"I'm a wizard ! We can see things that are really there, you know,"said Ridcully. " And in the case of the Bursar, things that aren't there too."
Hogfather, p 98

Perdu Dans La Vallée ?

Malakos is here too !!!

Archives

Le mot de l'auteur

 

Bienvenue au sein de la vallée des grenouilles séchées,  blog d'une prof de lettres classiques fan de Star Trek et de Terry Pratchett.
Vous trouverez ici mes impressions sur des ouvrages que j'ai lu, des films qui ont retenu mon attention et parfois des séries.
 
Sur ce, je vous souhaite une bonne navigation mais méfiez-vous d'une chose, j'ai une tendance à m'adresser plus à ceux qui ont lu ou vu ce dont je parle, donc quand ce n'est pas votre cas, évitez de continuer votre lecture quand vous atteignez le paragraphe commençant par "dans le détail" ou voici la partie spoiler mais dans la plupart des cas, les spoilers sont en surlignés.

The Bursar

Et pour me laisser un message sans lien avec un article c'est par là :



 
 

One Challenge to rule them All

logo fondcomble

 

Pour s'inscrire, c'est par là.


Pour consulter les billets publiés par les autres membres de la Communauté ou laisser les liens de vos article, c'est ici.


Pour les logos des différents niveaux c'est là.


Pour les différents logos généraux, c'est ici et .

 


***********************


De mon côté, je vais faire le challenge Valar !

 

Jusqu'ici j'ai peu avancé.

J'ai lu :

The Hobbit

Le Silmarillion

The Fellowship of the Ring

The Two Towers

 

L'adieu au Roi, chansons pour J.R.R. Tolkien

Beowulf

 

 

Challengevalar 2

mes coups de coeur

Mes coups de coeur 2009














Mes coups de coeur 2010

sherlock-holmes-2009

Homère et Shakespeare en banlieue
seigneursOlympe
team medical 01
koi-suru-bo-kun-kaiosha-1
starship troopers
lovely_teacher.jpg
hei-sensei.jpg
rocky-horror-picture-show-posters.jpg
petits meurtres à l'anglaise
galaxy-quest-deluxe-edition-dvd
Couverture-Princesse-Soso.jpg
maurice.jpg
Mes coups de coeur 2011
gemmell legende
bowie labyrinth jim henson movie poster
grammaire
st trinian
Mes coups de coeur 2012
Crimson Spell