Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 septembre 2009 2 29 /09 /septembre /2009 01:01
Ce soir, j'ai eu la joie de voir qu'Arte rediffusait la vie privée de Sherlock Holmes, film de Billy Wilder, qui est un film que j'aime beaucoup, car il me ramène à mes premiers contacts avec Sherlock Holmes. Il ne s'agit pas d'une adaptation de Conan Doyle mais d'une joyeuse revisitation des aventures de notre cher détective mysogine et cocaïnomane.

L'histoire est tiré d'un manuscrit écrit par Watson pour l'édification de la postérité et qui, par son caractère plus personnel, est resté enfermé longtemps après la mort de Watson. Sherlock Holmes s'ennuie, les criminels ne sont plus ce qu'ils étaient et Watson se désespère en voyant son ami se livrer à ses terribles penchants. Mais après une aventure où Sherlock a dû trouver un moyen d'échapper aux attentions d'une ballerine russe bien décidé à faire de lui le père de son enfant, un vrai mystère frappe à la porte du 221bis de Baker street en la personne d'une femme amnésique qui ne va pas laisser Holmes insensible et qui va l'entraîner jusqu'en Ecosse à la recherche de son époux. Mais beaucoup de choses semblent être en jeu et certaines semblent relatives à la sécurité du pays. Notre cher détective sera-t-il à la hauteur ?

Billy Wilder revisite le personnage de Sherlock Holmes d'une façon très savoureuse, ma préférence ayant été pour la première partie du film où Holmes s'ennuie, et où on nous peint ses habitudes avec les couches de poussières comme méthode de classification ou le moment où Holmes accuse Watson de diluer sa morphine. J'aime aussi toute la discussion sur l'oeuvre de Watson qui fait écho à un passage dans Conan Doyle mais qui va plus loin et où Holmes accuse Watson d'enjoliver mais surtout le fait que du coup Holmes se trouve piégé et obligé de coller au mythe que Watson a créé.
Mon moment préféré est tout de même l'épisode "Tchaikovsky n'est pas un cas isolé" ou quand Holmes prétend être avec Watson pour ne pas avoir à coucher avec la ballerine Russe. Je trouve extrêmement hilarant le coup du je suis célibataire et je vis avec un autre célibataire depuis cinq ans et nous sommes très heureux. Le plus drôle étant que du côté de Holmes ce serait crédible mais certainement pas avec Watson, mais le moment où Watson panique et envisage de se marier pour faire taire les on-dit est pas mal, ça remet dans une autre perspective le véritable mariage de Watson, qui, pour moi, reste une énigme quant à la manière dont il a fini.
Dans la reprise des éléments du livre, on a aussi la présence de Mycroft, interprêté par Christopher Lee et aussi une tentative de Holmes pour expliquer à Watson qu'il n'est pas misogyne et dont finalement le film sera une illustration, arrivant à la conclusion que Holmes a la poisse avec les enfants et qu'il est donc très heureux pour lui que son intellect supérieur le dispense de chercher une distraction dans une relation amoureuse, le célibat de Holmes est un point que j'ai toujours adoré.
Dernier point positif, Holmes, bien-sûr, dans toute sa supériorité hautaine, mécontent du portrait que dresse Watson de lui et incapable de voir toute la vérité qui s'y trouve.

C'est donc une comédie agréable où la personne de Sherlock Holmes est revisité d'une manière crédible et attachante
.

Partager cet article

Repost 0
Published by The Bursar - dans Science of deduction
commenter cet article

commentaires

dasola 05/10/2009 16:04



Bonjour, ce film de B. Wilder est un chef d'oeuvre. Tout est réussi et en particulier le scénario qui est brillant comme presque toujours chez B. Wilder. C'est le plus bel hommage à l'oeuvre de
Conan Doyle. Bonne après-midi.



The Bursar 05/10/2009 16:16


Tout à fait d'accord. Je l'aime à peu près autant que Certains l'aiment chaud.


Theoma 01/10/2009 14:26


Je ne connais pas du tout, je vais regarder s'il y a une rediff !


The Bursar 01/10/2009 14:33


Je ne sais pas si la rediffusion n'est pas déjà passé. mais c'est assez sympa.


Cachou 29/09/2009 22:54


Mycroft, ça vient de là?!? (il y a un perso qui s'appelle comme ça dans la série des Thursday Next, je ne comprenais pas la référence).
Oui, c'est bien la jeunesse d'Holmes, l'explication de sa rencontre avec Watson et du pourquoi de sa (non-)vie amoureuse (la donzelle qui meurt).
Mon prochain RDV avec Holmes, c'est le film avec Robert Downey Jr normalement.


The Bursar 29/09/2009 23:03


Mycroft c'est le frère de Holmes qui est sensé être encore plus intelligent que Holmes. Oui j'attends avec impatience le film avec Robert Downey.
Je dois dire que je préfère l'explication que donne Wilder du célibat de Holmes. J'ai toujours aimé le fait que Holmes ne ressentait pas le besoin de se trouver une femme et son refus parce que
cela viendrait entraver ses facultés de déduction.


Cachou 29/09/2009 22:32


Moi, j'épluche les programmes TV à l'avance et je l'avais repéré mais j'étais trop scotchée à mon livre hier soir, j'ai raté le début. Je regarderai s'il repasse ou, plus simple, je le louerai à la
bibli quand il sera dispo. Je dois dire que ma seule incursion dans le monde holmesien est due à Spielberg - je crois - avec le film "Le secret de la pyramide" que j'aime beaucoup. Je n'ai jamais
essayé autre chose... (à part une nouvelle de Gaiman sur le sujet).


The Bursar 29/09/2009 22:48


Le secret de la Pyramide, c'est Holmes jeune ? si c'est le cas, je l'ai vu, c'est sympa mais je préfère la vie privée de SHerlock Holmes car il joue davantage sur les codes. Il y a un épisode de la
dernière saison de CHapeau melon et bottes de cuir qui fait référence à Sherlock. Mais un livre que j'ai lu qui était sympa c'était Arsène Lupin contre Herlock Sholmès et une autre nouvelle du même
auteur où Holmes en prend pour son grade. J'ai aussi les trois tomes de la bande-dessinées des enquêtes de Mycroft d'Aquilé qui y fait référence.


Neph 29/09/2009 11:05


Oh tiens, ça m'aurait bien plu de le voir ! Pourquoi je rate toujours les trucs intéressants ? Du coup j'ai regardé Un Dîner presque parfait, ce qui est intéressant dans son genre... Tu épluches le
programme télé à l'avance ?


The Bursar 29/09/2009 11:38


Non, je le lis en ligne sur le site de tv loisir, donc je me contente de regarder ce qu'il y a le soir et quand je vois un truc qui me plaît je regarde, sinon c'est DVD. Il doit  être
rediiffusé en journée.


Citations : Terry Pratchett

Interesting time, p.43
*****
Interesting Time p.19
*****
Le Huitième Sortilège p.87
*****
La huitième Couleur p.91
*****
*****

*****

*****
Apes had it worked out. No ape would philosophize, "The mountains is, and is not." They would think, 'The banana is. I will eat the banana. There is no banana. I want another banana."
Unseen Academicals p.76
*****
'I would like permission to fetch a note from my mother, sir.'
Ridcully sighed. 'Rincewind, you once informed me, to my everlasting puzzlement, that you never knew your mother because she ran away before you were born. Distincly remember writing it down in my diary. Would you like another try ?'
'Permission to go and find my mother ?'
Unseen Academicals,  p.187
*****
'The knees should be covered. It is a well-known fact that a glimpse of the male knee can drive women into a frenzy of libidinousness.'
Unseen Academiacls, p.130
*****
"Lord Vetinari's rules : if it takes an Igor to bring you back, you were dead. Briefly dead, it's true, which is why the murderer will be briefly hanged. A quarter of a second usually does it."
Unseen Academicals, p. 98
*****
"I'm a wizard ! We can see things that are really there, you know,"said Ridcully. " And in the case of the Bursar, things that aren't there too."
Hogfather, p 98

Perdu Dans La Vallée ?

Malakos is here too !!!

Archives

Le mot de l'auteur

 

Bienvenue au sein de la vallée des grenouilles séchées,  blog d'une prof de lettres classiques fan de Star Trek et de Terry Pratchett.
Vous trouverez ici mes impressions sur des ouvrages que j'ai lu, des films qui ont retenu mon attention et parfois des séries.
 
Sur ce, je vous souhaite une bonne navigation mais méfiez-vous d'une chose, j'ai une tendance à m'adresser plus à ceux qui ont lu ou vu ce dont je parle, donc quand ce n'est pas votre cas, évitez de continuer votre lecture quand vous atteignez le paragraphe commençant par "dans le détail" ou voici la partie spoiler mais dans la plupart des cas, les spoilers sont en surlignés.

The Bursar

Et pour me laisser un message sans lien avec un article c'est par là :



 
 

One Challenge to rule them All

logo fondcomble

 

Pour s'inscrire, c'est par là.


Pour consulter les billets publiés par les autres membres de la Communauté ou laisser les liens de vos article, c'est ici.


Pour les logos des différents niveaux c'est là.


Pour les différents logos généraux, c'est ici et .

 


***********************


De mon côté, je vais faire le challenge Valar !

 

Jusqu'ici j'ai peu avancé.

J'ai lu :

The Hobbit

Le Silmarillion

The Fellowship of the Ring

The Two Towers

 

L'adieu au Roi, chansons pour J.R.R. Tolkien

Beowulf

 

 

Challengevalar 2

mes coups de coeur

Mes coups de coeur 2009














Mes coups de coeur 2010

sherlock-holmes-2009

Homère et Shakespeare en banlieue
seigneursOlympe
team medical 01
koi-suru-bo-kun-kaiosha-1
starship troopers
lovely_teacher.jpg
hei-sensei.jpg
rocky-horror-picture-show-posters.jpg
petits meurtres à l'anglaise
galaxy-quest-deluxe-edition-dvd
Couverture-Princesse-Soso.jpg
maurice.jpg
Mes coups de coeur 2011
gemmell legende
bowie labyrinth jim henson movie poster
grammaire
st trinian
Mes coups de coeur 2012
Crimson Spell