Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 septembre 2009 5 25 /09 /septembre /2009 00:00
Après le retour de Frankenstein, je continue ma découverte des films de la Hammer avec le premier film du cycle(oui, je fais dans le désordre), Frankenstein s'est échappé, dont le titre français est une fois de plus peu satisfait puisque Frankenstein est le nom du savant non de la créature et ce n'est pas dans celui-là que le baron échappe à la justice. Le titre anglais est mieux, The Curse of Frankenstein(où il n'est pas question de lapin-garou), sorti en 1957 et réalisé par Terence Fisher. Ce film est le premier Frankenstein en couleur mais la raison pour laquelle je voulais le voir est qu'il y a à la fois Peter Cushing et Christopher Lee et qu'il m'était difficile d'imaginer Christopher Lee en créature de Frankenstein.

L'histoire est raconté par le Baron Frankenstein à un prêtre alors qu'il est enfermé dans une cellule et doit mourrir le lendemain. Le baron n'a, à ce moment-là, rien de l'élégance du personnage dans le retour de Frankenstein, il n'est pas rasé, sa tenue est sale, il semble désespéré, voir peut-être fou. Tout commence à la mort de sa mère, lorsqu'il est un tout jeune adolescent et qu'il se retrouve à la tête de la fortune des Frankenstein. Il décide d'engager un tuteur, Paul Krempe, avec qui il va améliorer ses connaissances scientifiques et avec qui il va travailler de nombreuses années, jusqu'au jour où leurs recherches arrivent à leur but, ils parviennent à faire revivre un chien. Paul voudrait publier le résultat de leur recherche mais Frankenstein refuse, car c'est trop tôt, il veut aller plus loin et créer la vie. Rapidement, Paul s'effraie de la tournure prise par les recherches de Frankenstein et décide de cesser de colaborer avec lui mais le baron est prêt à tout pour arriver à créer un homme parfait, non par la beauté mais par les talents.

Le film adapte très librement le livre de Mary Shelley, le baron Frankenstein étant le vrai monstre dans les films du cycle de la Hammer, alors que dans le livre, c'est davantage un médecin victime de son hubris et qui réalise trop tard qu'il a joué avec des forces auxquelles il n'aurait jamais dû toucher. Dans le film, le baron est très différent, il tient beaucoup à son titre qu'il porte depuis l'âge de cinq ans, il est très froid et calculateur, la vie humaine lui importe peu par rapport à ses recherches qui sont destinées à créer un être très intelligent.
Ma découverte a été, par contre, que le baron n'était pas de marbre, ce qui me rend plus compressible la scène de viol qui a lieu dans le retour de Frankenstein, le baron est un homme qui se sert des femmes et qui n'hésite pas à jouer des privilèges de son rang, et ainsi on le voit satisfaire ses passions avec une servante à qui il avait promis le mariage pour la faire céder alors qu'il avait l'intention d'en épouser une autre.
Le baron est un personnage effrayant parce qu'il ne se contente pas de se fournir sur des cadavres et ne voit jamais les horreurs qu'il commet.

Par rapport au livre, le monstre est aussi très différent, car un incident a fait que le cerveau si parfait que Frankenstein avait choisi a été endommagé, et donc Frankenstein blâme celui qui est cause de cet incident d'être à l'origine de l'esprit débile de sa créature. La créature est, comme dans le retour de Frankenstein, un être plus émouvant qu'effrayant, car Frankenstein le traite comme un animal, se glorifiant d'avoir su créer en cette créature l'étincelle de vie, même si cette vie n'a rien de souhaitable.

La fin m'a un peu déçue, je l'ai trouvé trop rapide, en effet, je ne comprends pas pourquoi Frankenstein va être guillotiné, il semble que ce soit pour le meutre de la servante mais je vois mal quelle preuve on aurait pu trouver puisque Frankenstein a dû se débarasser des restes dans sa cuve d'acide, qui fonctionne très bien puisqu'elle a englouti le monstre et Paul refuse de témoigner de la vérité de l'existence de la créature, faisant passer Frankenstein pour un fou, mais donc pourquoi a-t-il été condamné à mort alors qu'il n'avait certainement pas laissé de traces de ses crimes ?

J'ai préféré le retour de Frankenstein, que j'ai trouvé plus angoissant, mais ce film est intéressant aussi car le baron est toujours très intéressant à suivre. Sinon, j'ai découvert l'article de wikipédia sur Christopher Lee, j'y ai découvert des choses très interessantes sur sa jeunesse comme sur sa carrière dont le fait qu'il avait été fait chevalier des arts et des lettres en France.


Partager cet article

Repost 0
Published by The Bursar - dans Children of the Night
commenter cet article

commentaires

herisson08 26/09/2009 12:30


j'avoue... je n'en ai lu aucun!!


The Bursar 26/09/2009 12:35


Lu ? j'aurai plutôt dit vu... mais il n'y a aucune honte à avoir, sans compter que pour les films, on ne peut pas dire qu'ils soient très en faveur à la télévision, y compris la version avec
Brannagh et De Niro, et le livre c'est un peu comme Dracula ou Moby Dick, c'est pas forcément ce que l'on imagine.


Theoma 26/09/2009 00:40


Merci pour les explications. Il n'a pas joué dans Raisons et sentiments car Emma Thompson et lui étaient en pleine séparation. Emma T. a co-écrit le scénario. Elle raconte qu'elle a pleuré tout le
long du tournage...


The Bursar 26/09/2009 01:16


Ah, je ne savais pas, tout s'explique, en tous cas, ça ne se voit pas dans son jeu, même si je n'aime pas la manière dont elle a choisi d'interprêter Elinor.


Isil 25/09/2009 20:51


Comme Lou, j'ai très envie de voir tous ces films (qu'on commence à voir à petit prix, c'est super) mais j'attends la fin du swap.


The Bursar 25/09/2009 21:26


Je les aies eu à petit prix, j'ai profité du moment où il y avait une offre trois dvd pour le prix de deux. Pour la suite du cycle de Frankenstein j'attendrai aussi la fin du swap.


Theoma 25/09/2009 17:52


Cultissime ! J'ai bien aimé De Niro également dans la version de Brannagh (que j'adore ! Ah Peter's friends etc.) REVEEEEEEEEEENGE !


The Bursar 25/09/2009 18:03


Je reste sur Cushing, mais en même temps, ce n'est pas comparable, vu que dans la version Brannagh on reste près du livre et donc on nous montre la créature comme étant un être humain abandonné par
son créateur dans un monde où il n'a pas sa place tandis que dans la version de FIscher, le monstre est une malheureuse créature sans vraiment d'humanité, victime de l'orgueil de Frankenstein. Dans
la version Hammer, le vrai monstre n'est pas celui que l'on croit.
J'aime beaucoup Brannagh dans Harry Potter, il restera mon imag de Gilderoy Lockhart. J'ai regretté qu'il n'ait pas joué dans Sense & Sensibility vu qu'il y avait une partie des acteurs de
Peter's friend.


Cachou 25/09/2009 16:24


(en parlant de Frankenstein, j'avais bien aimé la version de Kenneth Brannagh aussi, en plus de l'archi-classique des années 30)

Oui, on peut présenter ça officiellement alors. Pourquoi pas le 1er octobre, pour laisser tout juste un mois avant le billet? Tu veux que je bidouille un logo? Pour ma part, je pensais déjà prendre
une photo de mon coffret avec l'image du livre lu ressortant de la boîte pour chaque lecture (j'adore ce coffret, il présente très bien)("And I am a material girl") à mettre à la fin de chaque
billet, mais on peut rajouter un logo plus "officiel" que d'autres pourraient reprendre.


The Bursar 25/09/2009 16:33


Je n'ai pas vu l'archi-classique et j'ai un vague souvenir de Brannagh. J'ai un gros faible pour Peter Cushing, que j'avais adoré dans le rôle de Sherlock Holmes. Je ne suis pas un fan du livre
donc le fait que Frankenstein devient un savant sans état d'âme, prêt à tout au nom du progrès intellectuel de l'homme, car c'est ça le but dans le fait de reconstituer un être humain c'était un
peu dans l'optique que le corps façonne l'esprit et son grand objet c'est la transplatation de cerveau avec l'idéeque si un esprit pouvait durer après la mort de son corps, ils pourraient y avoir
de grand progrès, car ainsi sa création commencerait sa vie avec un esprit bien formé.
Le premier octobre c'est bien, comme ça on pourrait après publier à chaque fois le dernier jour du mois, un date simple à retenir et qu'on pourrait décaler en ce qui concerne le 31 décembre. J'aime
beaucoup ton idée de présentation. SI tu veux faire le logo, je te laisse t'en charger, n'hésite pas à te faire plaisir et mettre en valeur ta belle édition. Je suis moins doué pour la confection
de logo et autres et mes livres sont dans des versions différentes donc ça fera un peu fouilli pour une image générale.


Citations : Terry Pratchett

Interesting time, p.43
*****
Interesting Time p.19
*****
Le Huitième Sortilège p.87
*****
La huitième Couleur p.91
*****
*****

*****

*****
Apes had it worked out. No ape would philosophize, "The mountains is, and is not." They would think, 'The banana is. I will eat the banana. There is no banana. I want another banana."
Unseen Academicals p.76
*****
'I would like permission to fetch a note from my mother, sir.'
Ridcully sighed. 'Rincewind, you once informed me, to my everlasting puzzlement, that you never knew your mother because she ran away before you were born. Distincly remember writing it down in my diary. Would you like another try ?'
'Permission to go and find my mother ?'
Unseen Academicals,  p.187
*****
'The knees should be covered. It is a well-known fact that a glimpse of the male knee can drive women into a frenzy of libidinousness.'
Unseen Academiacls, p.130
*****
"Lord Vetinari's rules : if it takes an Igor to bring you back, you were dead. Briefly dead, it's true, which is why the murderer will be briefly hanged. A quarter of a second usually does it."
Unseen Academicals, p. 98
*****
"I'm a wizard ! We can see things that are really there, you know,"said Ridcully. " And in the case of the Bursar, things that aren't there too."
Hogfather, p 98

Perdu Dans La Vallée ?

Malakos is here too !!!

Archives

Le mot de l'auteur

 

Bienvenue au sein de la vallée des grenouilles séchées,  blog d'une prof de lettres classiques fan de Star Trek et de Terry Pratchett.
Vous trouverez ici mes impressions sur des ouvrages que j'ai lu, des films qui ont retenu mon attention et parfois des séries.
 
Sur ce, je vous souhaite une bonne navigation mais méfiez-vous d'une chose, j'ai une tendance à m'adresser plus à ceux qui ont lu ou vu ce dont je parle, donc quand ce n'est pas votre cas, évitez de continuer votre lecture quand vous atteignez le paragraphe commençant par "dans le détail" ou voici la partie spoiler mais dans la plupart des cas, les spoilers sont en surlignés.

The Bursar

Et pour me laisser un message sans lien avec un article c'est par là :



 
 

One Challenge to rule them All

logo fondcomble

 

Pour s'inscrire, c'est par là.


Pour consulter les billets publiés par les autres membres de la Communauté ou laisser les liens de vos article, c'est ici.


Pour les logos des différents niveaux c'est là.


Pour les différents logos généraux, c'est ici et .

 


***********************


De mon côté, je vais faire le challenge Valar !

 

Jusqu'ici j'ai peu avancé.

J'ai lu :

The Hobbit

Le Silmarillion

The Fellowship of the Ring

The Two Towers

 

L'adieu au Roi, chansons pour J.R.R. Tolkien

Beowulf

 

 

Challengevalar 2

mes coups de coeur

Mes coups de coeur 2009














Mes coups de coeur 2010

sherlock-holmes-2009

Homère et Shakespeare en banlieue
seigneursOlympe
team medical 01
koi-suru-bo-kun-kaiosha-1
starship troopers
lovely_teacher.jpg
hei-sensei.jpg
rocky-horror-picture-show-posters.jpg
petits meurtres à l'anglaise
galaxy-quest-deluxe-edition-dvd
Couverture-Princesse-Soso.jpg
maurice.jpg
Mes coups de coeur 2011
gemmell legende
bowie labyrinth jim henson movie poster
grammaire
st trinian
Mes coups de coeur 2012
Crimson Spell