Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 août 2009 7 30 /08 /août /2009 19:43
Je viens d'achever le visionnage de Matrix reloaded et de Matrix Revolutions et en fin de compte, j'ai aimé ces deux films, ce qui du coup m'amène à me demander pourquoi j'ai été si sévère envers ceux-ci quand je les ais vu au ciné.
La réponse est que je n'ai pas dû comprendre tout à fait ces deux films. Le premier Matrix a une signification philosophique très claire et l'action est plus lente donc on a le temps de digérer les informations tandis que dans les deux autres, la problèmatique philosophique est plus subtile, beaucoup moins de questions sont posées mais il y en a, comme la différence qui existe entre dépendre des machines dans la Matrice et cette dépendance dans la vraie vie, pourquoi saurions-nous moins esclave dans un cas plutôt que l'autre ?
Le fait que les deux films initient moins de questionnement philosophique, ne veut pas dire forcément que l'intrigue est simple, au contraire, celle-ci s'est énormément compliquée. Dans le 1, il s'agit seulement pour Néo d'accepter le fait qu'il est l'élu et de développer ses capacités face aux agents, tandis que dans les autres, on découvre que l'histoire ne se réduit pas à une simple opposition entre les hommes et la matrice, mais qu'en fait au sein de la matrice, il y a des programmes qui luttent entre eux et que l'ordre qui semblait exister, n'était qu'une illusion, car la Matrice elle-même est imparfaite.

La grande ligne directrice est sauver Zion, car les machines sont sur le pont de lancer une attaque gigantesque contre la cité, tandis qu'une autre menace apparaît qui pourrait détruire les hommes comme les machines. Je ne vais pas vous raconter l'histoire des deux films, parce que je ne pense pas que ce soit possible de le faire d'une façon claire donc je vais directement passé à l'exposition des points que j'ai compris cette fois, histoire de vous les remettre en tête, si comme moi auparavant, vous ne vous rappellez plus grand chose de ces films.
Dans Reloaded, la grande découverte c'est que les agents ne sont pas les seuls êtres non humains présents dans la matrice, l'oracle est un de ces êtres, c'est un programme, tout comme le Mérovingien ou l'architecte. La Matrice elle-même est beaucoup plus vieille qu'on ne le pense(j'estime qu'elle dure depuis au moins 6 siècles) et a évolué, sauf que certains programmes remplacés par d'autres plus performants ont refusé de disparaître et constituent une sorte de "monde souterrain" au sein de la Matrice, le Mérovingien est à leur tête, c'est certainement un de mes personnages préférés du film, car je trouve Lambert Wilson extra dans son rôle et c'est vraiment à voir en vo.
Parmi les programmes, les deux qui sont comme les parents de la matrice sont l'architece et l'oracle, qui s'opposent l'un à l'autre, chacun ayant une idée différente de la manière dont il faudrait agir pour préserver la matrice.
L'architecte, c'est l'ordre, son rôle est de maintenir l'équilibre dans la matrice, pour lui sa solution est celle de l'Elu, qui est une anomalie inévitablement générée par la matrice et qui est dû au fait que les hommes ont besoin d'avoir le choix entre l'appartenance à la matrice et le monde réel, même si ce choix est sur un plan inconscient, afin de rester dans la matrice. L'arrivée de l'élu correspond à un moment où il est nécessaire de faire table rase, son rôle est de sélectionner quelques humains qui reconstruiront Zion, après sa nécessaire destruction. Donc normalement l'élu n'est qu'une autre manière de contrôler les hommes. Cependant l'oracle pense qu'une autre solution est possible et  décide d'aider Néo, qui refuse de faire ce que l'architecte attend de lui, afin qu'il y ait une paix entre les hommes et les machines.
  Cependant Néo crée un déséquilibre au sein de la matrice et celle-ci essaye de restaurer l'équilibre ce qui fait que l'agent Smith, tué dans le 1, est de retour, beaucoup plus puissant, devenu une sorte d'anti-néo dont le but est de tout détruire et qui est en train d'infecter la matrice tel un virus, c'est la vraie menace que Néo va devoir affronter.

Concernant la fin, certains ont cru que quand l'oracle disait qu'on reverrait Neo un jour, ça signifiait que la production se laissait la possibilité de faire un 4. Pour ma part, je pense que ça n'a rien à voir, la matrice n'est pas détruite à la fin, on arrive à une cahabitation, les machines vont laisser Zion tranquille et laisser les humains qui voudront quitter la matrice la quitter mais comme la matrice reste, il est inévitable qu'un nouvel élu finisse par être à nouveau engendré, certainement quand la guerre entre les hommes et les machines reprendra, selon le principe "tout ce qui a un début a une fin" donc même l'ère de paix achetée par Neo finira. J'aime beaucoup cette fin, que je n'avais pas comprise la première fois, pour moi le retour de Néo, c'était juste un truc du genre "c'est-le-héros-donc-il-ne-peut-pas-vraiment-être-mort". Ce que j'apprécie c'est le fait que la matrice continue d'être, parce qu'il y a des hommes qui préfèreront l'illusion à la réalité, ce que je comprends vu que les animaux et la nature n'existent plus que dans le monde virtuel.

Une chose qui m'a intrigué, ce sont les connaissances que les hackers obtiennent dans la matrix par simple téléchargement, à votre avis, les personnages possèdent-ils ces connaissances seulement quand ils sont dans la Matrice ou aussi dans le monde réel ?
Sinon, j'ai énormément aimé le personnage de Morpheus qui est une sorte de fanatique religieux, qui à Zion, se révèle être une sorte de leader, capable d'inspirer les foules. J'ai trouvé aussi les différents personnages intéressants et la manière dont ils vont affronter l'assaut final contre Zion. Je dois avoué que j'ai même versé une petite larme au moment où l'un des personnages annonce que la guerre est fini.

C'est donc une trilogie que je reverrai avec plaisir, car je suis sure que je suis encore passée à côté de plein de chose. Je trouve le fonctionnement de la matrice tout à fait fascinant avec ses programmes qui finissent par ressembler au comportement humain.

Partager cet article

Repost 0
Published by The Bursar - dans Retour vers le futur
commenter cet article

commentaires

Theoma 03/09/2009 16:32

J'ai bcp aimé cette trilogie lorsqu'elle est sortie en salles. Je trouve le 2 inférieur. La fin est très biblique Neo (Jésus) sacrifié (en croix) pour son peuple. Le premier épisode est très philosophique. La cuiller n'existe pas ;-)

The Bursar 03/09/2009 16:42


Je pense qu'un des problèmes 2 c'est qu'il n'a pas d'unité, le 2 et 3 constituent un gros film de 4 h. Je trouve dommage que le 2 finisse  en cliffhanger comme une série tv, ça aurait été bien
qu'il ait une vraie fin. Je crois que le côté biblique avait dû me frapper la première fois, parce que je me rappelle avoir été déçue par un manque d'inventivité mais je ne sais plus à quel sujet.
Je n'ai pas fait attention au fait qu'il était en croix la deuxième fois, parce que j'étais occupé à me demander ce que les machines allaient faire du cadavre...


Cachou 01/09/2009 20:23

Moi j'adore Alpha Centaury (ce n'est peut-être pas connu, ma version date de 99 ren plus!)(et j'y joue toujours!), un jeu de conquête d'une planète extra-terrestre facile (je gagne toutes les fois maintenant, mais je m'en fou un peu, tout ce que je veux, c'est construire ma civilisation).

The Bursar 01/09/2009 21:34


ça a l'air sympa. Je ne connais pas du tout.


Cachou 01/09/2009 19:57

Je te comprends. Avec le Tomb raider 4, il fallait en fait passer très rapidement à un endroit, et donc essayer et essayer et essayer, mais je n'avais pas la patience non plus. C'est peut-être pour cela que je préfère les jeux de civilisations!

The Bursar 01/09/2009 20:14


Même ceux-là, j'ai pas la patience. j'ai aussi abandonné Caesar IV, parce que ça m'agaçait le fait de ne pas arriver à avoi une ville prospère au premier essai.


Cachou 01/09/2009 19:42

Le jeu, pour ce que j'en ai vu, c'est baston avec une petite quête. Une sorte de jeu de rôle. Ca a l'air vraiment bien. Mais je suis trop nulle. J'ai réussi à finir Tomb Raider 3 avec les solutions, j'ai été bloquée au milieu de Tomb Raider 4 AVEC les solutions. Et je suis resté bloquée dans les toilettes du premier niveau (tout tout premier) AVEC les solutions. Je suis un cas désespéré. En plus, on a cherché avec un ami pour voir s'il n'y a pas un code qui libère juste les passages filmés, mais pas moyen de trouver.La femme comme renouveau, c'est après tout vieux comme le monde non, très ancré dans toutes les mythologies, etc. Une piste de réflexion de plus pour "Matrix".

The Bursar 01/09/2009 19:52


Je critique pas, je suis nulle aussi, donc en ce moment j'ai laissé Troll de Troys parce qu'un des perso m'a mis une racle à un moment et que j'ai pas eu la patience d'essayer encore et encore d'y
arriver. Je n'ai jamais vraiment joué à Tomb Raider... trop compliqué pour moi. Je me limite aux jeux d'enquête comme New York et les experts, mais j'ai pas de patience donc je laisse vite tomber.


Cachou 01/09/2009 19:06

Je vasi défintivement me refaire tous mes éléments de l'univers de Matrix. Seul regret: je me suis acheté le jeu parce qu'il comprenait quelque chose comme une heure de film en plus mais je suis tellement nulle que je suis resté bloquée au premier niveau et que je n'ai jamais vu une minute de film (mais bon, j'ai acheté le jeu 10€, ça va, je ne râle pas trop).C'est amusant, je n'avais pas du tout perçu la remarque de l'Oracle comme étant un prélude à un 4ème, je l'avais plutôt comprise comme toi si je me souviens bien (à quelques détails près). J'ai trouvé l'opposition Oracle et Architecte intéressante et vexante à la fois. Vexante parce qu'on y retrouve tous les stéréotypes féminin-masculin (intuition contre raison, désordre contre ordre, douceur contre rigidité, etc.) Mais intéressante parce que c'est lélément féminin qui va permettre au système d'évoluer et qui va déclencher les évènements importants (Néo, sans l'Oracle, c'est rien (j'exapère, mais bon, l'idée est là ^_^).

The Bursar 01/09/2009 19:35


Pour le jeu, c'est des énigmes ou du combat ? t'as pas essayé avec les solutions ? J'ai fait ça pour avancer dans le jeu New York section criminelle, j'avais tellement de mal à trouvé les indices
que quand je bloquais j'allais voir les solutions sur un site qui donnait les trucs à faire au fur à mesure.
Je ne l'avais pas perçu non plus mais si tu tapes matrix dans google, tu verras apparaître dans les suggestions de recherche Matrix 4.
J'aime beaucoup ta remarque sur l'opposition entre l'oracle et l'architecte, je n'y avais pas fait attention, je n'avais pas songé au sens à attribuer à chacun, en même temps, c'est souvent
l'élément féminin qui provoque les évolutions, justement par son manque de rigidité. Mais c'est vrai que Néo ne serait pas allé très loin, ou plutôt il aurait fait ce que l'architecte voulait, car
au départ, c'est certainement l'architecte qui a envoyé les agents récupéré Neo afin qu'il fasse ce qu'il lui demande et l'oracle qui envoie Morpheus en quête de l'Elu, justement pour empêcher la
répétition du cycle habituel.


Citations : Terry Pratchett

Interesting time, p.43
*****
Interesting Time p.19
*****
Le Huitième Sortilège p.87
*****
La huitième Couleur p.91
*****
*****

*****

*****
Apes had it worked out. No ape would philosophize, "The mountains is, and is not." They would think, 'The banana is. I will eat the banana. There is no banana. I want another banana."
Unseen Academicals p.76
*****
'I would like permission to fetch a note from my mother, sir.'
Ridcully sighed. 'Rincewind, you once informed me, to my everlasting puzzlement, that you never knew your mother because she ran away before you were born. Distincly remember writing it down in my diary. Would you like another try ?'
'Permission to go and find my mother ?'
Unseen Academicals,  p.187
*****
'The knees should be covered. It is a well-known fact that a glimpse of the male knee can drive women into a frenzy of libidinousness.'
Unseen Academiacls, p.130
*****
"Lord Vetinari's rules : if it takes an Igor to bring you back, you were dead. Briefly dead, it's true, which is why the murderer will be briefly hanged. A quarter of a second usually does it."
Unseen Academicals, p. 98
*****
"I'm a wizard ! We can see things that are really there, you know,"said Ridcully. " And in the case of the Bursar, things that aren't there too."
Hogfather, p 98

Perdu Dans La Vallée ?

Malakos is here too !!!

Archives

Le mot de l'auteur

 

Bienvenue au sein de la vallée des grenouilles séchées,  blog d'une prof de lettres classiques fan de Star Trek et de Terry Pratchett.
Vous trouverez ici mes impressions sur des ouvrages que j'ai lu, des films qui ont retenu mon attention et parfois des séries.
 
Sur ce, je vous souhaite une bonne navigation mais méfiez-vous d'une chose, j'ai une tendance à m'adresser plus à ceux qui ont lu ou vu ce dont je parle, donc quand ce n'est pas votre cas, évitez de continuer votre lecture quand vous atteignez le paragraphe commençant par "dans le détail" ou voici la partie spoiler mais dans la plupart des cas, les spoilers sont en surlignés.

The Bursar

Et pour me laisser un message sans lien avec un article c'est par là :



 
 

One Challenge to rule them All

logo fondcomble

 

Pour s'inscrire, c'est par là.


Pour consulter les billets publiés par les autres membres de la Communauté ou laisser les liens de vos article, c'est ici.


Pour les logos des différents niveaux c'est là.


Pour les différents logos généraux, c'est ici et .

 


***********************


De mon côté, je vais faire le challenge Valar !

 

Jusqu'ici j'ai peu avancé.

J'ai lu :

The Hobbit

Le Silmarillion

The Fellowship of the Ring

The Two Towers

 

L'adieu au Roi, chansons pour J.R.R. Tolkien

Beowulf

 

 

Challengevalar 2

mes coups de coeur

Mes coups de coeur 2009














Mes coups de coeur 2010

sherlock-holmes-2009

Homère et Shakespeare en banlieue
seigneursOlympe
team medical 01
koi-suru-bo-kun-kaiosha-1
starship troopers
lovely_teacher.jpg
hei-sensei.jpg
rocky-horror-picture-show-posters.jpg
petits meurtres à l'anglaise
galaxy-quest-deluxe-edition-dvd
Couverture-Princesse-Soso.jpg
maurice.jpg
Mes coups de coeur 2011
gemmell legende
bowie labyrinth jim henson movie poster
grammaire
st trinian
Mes coups de coeur 2012
Crimson Spell