Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juillet 2009 7 12 /07 /juillet /2009 01:00
Ma lecture de la Métaphysique d'Aristote n'a pas avancé autant que je le souhaitais(non, n'ayez pas peur, je ne compte pas faire un billet sur ce livre quand je l'aurai fini, sauf s'il y a des âmes suffisamment sadiques ici pour m'en faire la demande), mais au moins je viens de réussir à finir le Bone Collector, ce qui me permet donc de vous en parler avant mon départ en vacances.

Tout d'abord, je remercie Neph, qui a eu la gentillesse de me prêter ce livre. Je l'avais lu il y a plusieurs années en français(je possède d'ailleurs l'édition française) mais comme souvent, je suis très curieuse envers les versions originales et ma lecture de certains des romans suivant de la série(the Coffin Dancer, the Empty chair, the Stone Monkey) m'a donné envie de me replonger dans le premier livre, ce que j'ai donc enfin pris le temps de faire.

Voici l'histoire : Lincoln Rhyme, un des plus brillant criminologue américan, veut mourir. Trois ans et demi plus tôt, alors qu'il inspectait une scène de crime, une poutre lui est tombé dessus, le rendant tétraplégique. Il a donc enfin trouvé quelqu'un prêt à l'aider à se suicider mais voilà, le même jour, un des inspecteurs avec qui il a collaboré quand il était le chef de la section scientifique de la police new yorkaise, Lon Sellitto vient le voir pour lui demander son aide sur une affaire.
Un cadavre a été retrouvé quelques heures plutôt, il s'agit d'un homme enterré vivant dont une main dépassait du sol avec un doigt entièrement dépecé et une bague de femme passée à celui-ci. La police voudrait l'aide de Rhyme pour retrouver la femme à qui appartient cette bague et qui a été enlevée. Certains éléments de l'affaire attirent l'attention de Rhyme ce qui le mène à retarder ses projets de suicide assistée.
Il décide donc d'aider la police mais comme il ne peut lui-même explorer les scènes de crime, il choisit pour ce travail non pas un des membres de la police scientifique mais quelqu'un qui n'a aucune expérience en ce domaine : l'agent de police qui est arrivée la première sur les lieux du meutre et qui a sécurisé la zone, arrêtant un train et fermant un axe routier important pour préserver toutes traces possibles, actes qui marquent cet agent comme la personne idéale pour seconder Rhyme. Sauf que voilà, l'agent Amelia Sachs n'a strictement aucune envie de se retrouver embarquée dans cette affaire car elle devait être mutée le jour même.
C'est ainsi que ces deux personnages vont se retrouvé pris dans un effrayant contre la montre pour essayer de sauver les victimes suivantes du Bone Collector.

J'aime beaucoup ce livre et j'ai pris beaucoup de plaisir  le relire vu que je ne me souvenais plus vraiment de l'histoire.
Ce que j'aime dans ce premier volume, ce sont les scènes du début où Amelia explore ses premières scènes de crimes sous la direction de Rhyme et est alors confrontée à certaines décisions assez dures du criminologue quant à la préservation des scènes de crimes, comme le fait de devoir couper les mains de la première victime pour récupérer les menottes, ce qui est une scène que j'aime énormément. La relation qui se noue entre Rhyme et Amelia est aussi un des points fort de ce livre.
L'enquête elle-meme tient en haleine le lecteur du début à la fin et comme pour les romans suivants, la fin est toujours pleine de surprise mais de surprises qui se tiennent, car Deaver prend un malin plaisir à entraîner le lecteur sur de fausses pistes, ce qui a lieu par le fait que l'on suit aussi l'enquête du point de vue du Bone Collector, ce qui nous donne l'impression de tout savoir, alors que c'est loin d'être le cas.

Par contre, je me rend compte que j'ai été très influencée par le film, qui n'est pas réellement très fidèle au roman que ce soit au niveau de l'identité du bone collector ou de certains personnages tel que Thom, l'aide-soignant de Rhyme qui est remplacé par une femme de type afro-américain dans le film. Ce changement de personnage dans le film fait que je me représente Thom comme un afro-américain, or il se trouve qu'il n'est pas afro-américain dans le livre et il est blond. J'avais déjà conscience de ce point lors de ma lecture des volumes suivants mais le grand choc a été quand j'ai realisé au moment où Rhyme a sa crise, qu'en fait Rhyme n'est pas non plus afro-américain. C'est terrible, j'ai tellement adoré le jeu de Denzel Washington, que pour moi Rhyme n'a pas d'autres traits que les siens et donc quatre livres plus tard, je réalise seulement que le personnage dans le roman est certainement de type caucasien puisque dans la scène en question, son visage devient rouge et le reste de son corps aussi pâle que l'histoire, le problème c'est que mon image est fixée. C'est un brin particulier quand on réalise qu'on est assez éloigné du personnage décrit par l'auteur, ce serait un peu comme découvrir que Mr Darcy est blond . Du coup, j'ai l'impression qu'il manque quelque chose au personnage, car pour moi, il ne peut être qu'un afro-américain très sexy, si on change la couleur de peau, je n'arrive pas à me le représenter comme beau. C'est terrible l'influence que peut avoir un film parfois.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Cachou 12/07/2009 23:34

Oui, c'est vrai que c'est la condition sine qua non du bonheur. Tu as déjà vu ces exemples dans les séries ou dans les romcom quand un des personnages dis "oh mon dieu, et je n'ai plus eu de relations sexuelles depuis 6 mois" et les autres le regarde avec les yeux ronds et lui disent "6 mois, mais comment tu fais, je ne saurais pas tenir un mois!". C'est comme s'ils vivaient dans un monde où il suffit de claquer des doigts pour rencontrer quelqu'un. Je suis toujours effarée par ces marques de pitiés envers les personnes qui n'ont pas au moins une relation sexuelle par jour.(Dr House a des relations sexuelles? Mais avec qui - j'ai décroché à la fin de la saison 4, je ne suis plus trop...)

The Bursar 12/07/2009 23:46


Mais House a toujours eu des relations sexuelles, il se tape des prostituées, on en voit d'ailleurs une à la fin d'un épisode après le départ de Stacy.
Je crois que je regarde pas vraiment les séries de ce type, mais bon, on le trouve déjà rien que dans le comics Buffy, quand Buffy rêve et constate à quel point sa vie est vide sur ce plan. c'est
un des grands points dans Private Practice aussi. C'est pour ça que j'aime tant the BIg Bang theory, car nous avons Sheldon et comme il l'affirme dans l'épisode où il est en rivalité avec un petit
chinois, il n'y a pas d'inquiètude à avoir à son sujet, il continuera de haïr les relations amoureuses. ça réconforte de se dire qu'il reste des gens intelligents célibataires(même si j'ai
énormément aimé la relation entre Greesom et Sarah)


Cachou 12/07/2009 18:27

C'est vrai que pour Hollywood, en ce moment, le sexe EST l'élément considéré comme le plus épanouissant dans la vie. Je ne compte plus le nombre de film où un personnage râle parce qu'il n'a plus eu de relations sexuelles depuis quelques mois. Comme si le sexe était un dû inclu dans la Constitution américaine à côté de "Pursuit of happiness"...

The Bursar 12/07/2009 18:34


Non le sexe n'est pas à côté, c'est la signification même de pursuit of happiness par moment, même des personnages comme le dr House et Bones ont une vie sexuelle. Le pire reste à mes yeux Bridget
Jones, je suis trentennaire et ma vie ratée si je ne suis pas casée. Le seul cas où je suis très tolérante, c'est pour Spock car la possibilité d'une telle chose existait déjà dans la série et fais
partie des éléments qu'on souhaite voir arriver ce serait enfin la fin de la solitude de Spock.


Cachou 12/07/2009 13:06

Matthew Mcfayden blond???? Nan, nan, nan, c'est horrible aussi. Roux, à la limite, je veux bien, mais blond Brrrrrrrrrrr, je vais aller prendre une douche froide pour me sortir ces images de la tête!!!(Pourquoi n'ont-ils pas réalisé les suite, alors qu'ils nous en servent à toutes les sauces? Ce film a quand même eu du succès, non?)

The Bursar 12/07/2009 13:24


Oui, mais à l'époque où il est sorti, c'était pas la mode des suites et pour les thriller, c'est tout de même plus rare qu'on s'amuse à faire toute la série, sans compter qu'ils ont pris trop de
liberté dans le film car la plupart des personnages secondaires sont soit supprimés soit modifiés. On voit bien que c'est un film qui est fait pour ne pas avoir de suite. En plus, j'ai un doute sur
le fait qu'une histoire d'amour sans vraiment de sexe se soit vraiment vendeur à la longue dans le monde hollywoodien.


Cachou 12/07/2009 10:05

Mr Darcy blond???? Tu veux me faire avoir une crise cardiaque??? (je te promets que j'ai eu l'image de Colin Firth blond dans ma tête pendant une minute et je n'ai pas aimé ^_^)Je ne savais pas que le film était tiré d'un livre (mais j'aurais dû m'en douter!). Dans le livre, ils vont ensemble aussi? Et ils le restent dans les livres suivants?

The Bursar 12/07/2009 12:20


Oui, ils vont ensemble, dans le suivant c'est compliqué, parce que Sachs a l'impression que Rhyme ne la considère que comme une amie, donc il  faut du temps avec qu'ils se disent ce qu'ils ont
sur le coeur et après oui, ils font un beau couple.
Je vois que tu comprends l'impact de la révélation, ça casse tout de suite un peu le perso(oui, j'ai aussi essayé, enfin j'y arriverai mieux avec celui qui tenait le rôle dans la version avec Keira
Knightley... car non, Colin blond ça dépasse les facultés de mon imagination.


Citations : Terry Pratchett

Interesting time, p.43
*****
Interesting Time p.19
*****
Le Huitième Sortilège p.87
*****
La huitième Couleur p.91
*****
*****

*****

*****
Apes had it worked out. No ape would philosophize, "The mountains is, and is not." They would think, 'The banana is. I will eat the banana. There is no banana. I want another banana."
Unseen Academicals p.76
*****
'I would like permission to fetch a note from my mother, sir.'
Ridcully sighed. 'Rincewind, you once informed me, to my everlasting puzzlement, that you never knew your mother because she ran away before you were born. Distincly remember writing it down in my diary. Would you like another try ?'
'Permission to go and find my mother ?'
Unseen Academicals,  p.187
*****
'The knees should be covered. It is a well-known fact that a glimpse of the male knee can drive women into a frenzy of libidinousness.'
Unseen Academiacls, p.130
*****
"Lord Vetinari's rules : if it takes an Igor to bring you back, you were dead. Briefly dead, it's true, which is why the murderer will be briefly hanged. A quarter of a second usually does it."
Unseen Academicals, p. 98
*****
"I'm a wizard ! We can see things that are really there, you know,"said Ridcully. " And in the case of the Bursar, things that aren't there too."
Hogfather, p 98

Perdu Dans La Vallée ?

Malakos is here too !!!

Archives

Le mot de l'auteur

 

Bienvenue au sein de la vallée des grenouilles séchées,  blog d'une prof de lettres classiques fan de Star Trek et de Terry Pratchett.
Vous trouverez ici mes impressions sur des ouvrages que j'ai lu, des films qui ont retenu mon attention et parfois des séries.
 
Sur ce, je vous souhaite une bonne navigation mais méfiez-vous d'une chose, j'ai une tendance à m'adresser plus à ceux qui ont lu ou vu ce dont je parle, donc quand ce n'est pas votre cas, évitez de continuer votre lecture quand vous atteignez le paragraphe commençant par "dans le détail" ou voici la partie spoiler mais dans la plupart des cas, les spoilers sont en surlignés.

The Bursar

Et pour me laisser un message sans lien avec un article c'est par là :



 
 

One Challenge to rule them All

logo fondcomble

 

Pour s'inscrire, c'est par là.


Pour consulter les billets publiés par les autres membres de la Communauté ou laisser les liens de vos article, c'est ici.


Pour les logos des différents niveaux c'est là.


Pour les différents logos généraux, c'est ici et .

 


***********************


De mon côté, je vais faire le challenge Valar !

 

Jusqu'ici j'ai peu avancé.

J'ai lu :

The Hobbit

Le Silmarillion

The Fellowship of the Ring

The Two Towers

 

L'adieu au Roi, chansons pour J.R.R. Tolkien

Beowulf

 

 

Challengevalar 2

mes coups de coeur

Mes coups de coeur 2009














Mes coups de coeur 2010

sherlock-holmes-2009

Homère et Shakespeare en banlieue
seigneursOlympe
team medical 01
koi-suru-bo-kun-kaiosha-1
starship troopers
lovely_teacher.jpg
hei-sensei.jpg
rocky-horror-picture-show-posters.jpg
petits meurtres à l'anglaise
galaxy-quest-deluxe-edition-dvd
Couverture-Princesse-Soso.jpg
maurice.jpg
Mes coups de coeur 2011
gemmell legende
bowie labyrinth jim henson movie poster
grammaire
st trinian
Mes coups de coeur 2012
Crimson Spell