Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juillet 2009 4 02 /07 /juillet /2009 22:22

Ce soir j'ai regardé Equilibrium, avec Christian Bale et j'ai adoré ce film(oui, l'épisode du chien peut y être pour quelque chose), je me demande même si je ne l'ai pas préféré à Bienvenue à Gattaca.

L'histoire se passe dans un futur où la troisième guerre mondiale a eu lieu, ce qui a amené les hommes à tout faire pour empêcher qu'une quatrième ne se produise et la solution trouvée fut de bannir toutes les émotions, mais pas comme chez les Vulcains par une discipline personnelle mais par l'usage d'une drogue inhibitrice. La guerre a donc disparu mais à la place, on se rend vite compte que c'est une dictature qui s'est imposée, car en supprimant les sentiments on a ôté aux hommes la capacité de se rebeller, ils obéissent à un gouvernement qui sous couvert d'avoir apporter la paix, s'arroge les pleins pouvoirs au nom de la préservation de la paix. Tout sentiment est prohibé, la délation est encouragé quand on se rend compte que quelqu'un ne prend pas sa dose et donc ressent des sentiments. Tout ce qui peut susciter une émotion est prohibé, les oeuvres d'art sont brûlées, il n'y a plus d'animaux domestique. Une sorte de culte à Liberia a été instauré et les troupes d'élites chargées d'anéantir les transgresseurs et les objets interdits sont nommés les Ecclésiastes, John Preston est l'un des meilleurs d'entre eux mais à force de rencontrer des transgresseurs, le doute s'installe et John ne prend pas une de ses doses, et les sentiments qu'il découvre alors, impliquement simplement les sensations, fait qu'il cesse de prendre ses doses et bascule peu à peu dans l'opposition au régime, mais va-t-il réussir à échapper à la détection ? Va-t-il être une aide pour la résistance ou au contraire sa perte ?

Le film est assez glaçant, le héros lui-même étant impitoyable, à côté de lui l'ensemble de la race vulcaine(et Sheldon^^) passeraient pour des pleureuses siciliennes, car même lorsqu'il ressent des sentiments, il n'en devient pas pour autant larmoyant, c'est une machine à tuer. Ce film me fait assez penser à V pour Vendetta, même si la dictature d'Equilibrium est beaucoup plus effrayante que celle dans V, car dans V, les gens sont conscients de la situation, même s'ils ne font rien, alors que dans Equilibrium, le lavage de cerveau qui est fait par les spots de tv constants qui rappellent toutes les horreurs perpétrées par la race humaine pour ainsi affermir l'éloge de la suppression des sentiments et présenter le retour aux sentiments comme la volonté de faire sombrer le monde dans le chaos, ce lavage de cerveau fait que les gens n'ont pas conscience d'être manipulé et la repression est beaucoup plus violente. Le système n'est pas sans évoquer le nazisme surtout que l'emblème n'est pas très éloigné de la svastica. Les scènes de "nettoyage" sont assez terribles, la pire étant bien sûr celle avec les chiens et surtout le moment  où ce pauvre petit chiot tout mignon(photo ci-dessus) vient trouver refuge auprès de Preston et que les autres lui demande de leur rendre pour pouvoir l'abattre, et surtout après quand Preston se retrouve obligé de massacrer tout le monde pour protéger le chiot, le suspens était terrible, je pense que je ne m'en serais pas remise s'il n'avait pas sauvé le chien, c'est si mignon quand il le remet dans le coffre avec son manteau. J'étais contente de le revoir à la fin, je me demandais ce qui lui était arrivé. Seul le sauvetage du chien m'importait. Ce qui fait d'ailleurs que Preston m'est très cher, car il aurait pu accepter de sacrifier cette pauvre petite boule de poil toute mignonne.



Les décors sont aussi pour beaucoup dans l'ambiance du film, toute marque d'individualité est banie donc le décor est très austère. J'adore l'uniforme des ecclésiastes, il est si austère et en même temps si merveilleux vu toutes les armes qu'il dissimule.
Le fils de Preston est terriblement effrayant au début, surveillant son père, semblant prêt à dénoncer tout signe de sensibilité. C'est aussi un élément de l'aspect oppressant, tout le monde semble se surveiller et en même temps, après, in s'aperçoit que Preston n'est vraiment pas le seul à ne plus prendre ses doses et on se demande comment ils font pour manquer certains signes, sa fille montre nettement des sentiments et la voix de père aussi, ce qui est assez net à la fin avec le bureau plein d'oeuvre d'art qui montre bien qu'il s'agit d'une dictature puisque son chef, lui, s'arrange le droit d'avoir des sentiments. Je me suis d'ailleurs douté que père n'existait pas.

Ce film me fait aussi penser à Demolition Man, où on trouve aussi l'opposition entre un groupe de paria qui revendique le droit de vivre pleinement face à une classe qui vit aussi dans un état d'abrutissement mais qui là est dû au fait que leur société repose sur l'interdiction de tout ce qui pouvait nuire ou produire des choses mauvaises, comme le sexe, certains aliments, les jurons. Le message est un peu le même, c'est-à-dire qu'on ne peut pas abdiquer une part de notre humanité, le message est merveilleusement développé dans equilibrium où ces sentiments négatifs sont le prix à payer pour pouvoir avoir l'amour et les sensations de plaisir(et des animaux de compagnie...). La société parfaite ne peut être fondée sur l'élimination physique des opposants, donc, d'une certaine manière la société parfaite est impossible.



Et dernier point, Chistian Bale est excellent dans le rôle très froid et en même temps très attendrissant car il est obligé de bloquer ses sentiments pour pouvoir éviter d'être découvert et j'adore les scènes avec le chiot.^^

Partager cet article

Repost 0
Published by The Bursar - dans Retour vers le futur
commenter cet article

commentaires

Aurore M. 08/07/2009 16:40

Je me rappelle pas précisément de ce film mais j'avais bien aimé, j'aimerais bien le revoir et Christian Bale est tjrs aussi bon.

The Bursar 08/07/2009 16:46


Je suppose que tu ne te rappelles pas non plus du chien ? Je vais vraiment passer pour une traumatisée avec mon histoire de chien. Oui, Christian Bale est génial, je vais aller voir Public Ennemies
à mon retour à Paris, car Johnny Deep + Christian Bale c'est vraiment une affiche à ne pas manquer.


Cachou 03/07/2009 09:58

J'ai vu plusieurs fois ce film, mais je dois t'avouer que je ne me souviens plus du chiot! ^_^J'aime beaucoup aussi, un classique pour moi. Pour ma part, je trouve qu'il mixe les propos de "Brave New World" (pilulle du bonheur, etc.) et de "1984" (surveillance, etc.) avec l'esthétique de "Matrix". Mais même si on trouve plein de références, il arrive quand même à se démarquer de toutes ses influences et à créer son propre univers. Et puis Christian Bale... J'ai déjà dit que je craquais sur les longs manteaux noirs seyants? (la faute à Neo!)

The Bursar 03/07/2009 10:54


Je craque aussi sur les longs manteaux seyants
J'ai aussi trouvé qu'il y avait un net côté 1984. Je n'ai pas vu Brave New World. Je pensais aussi à V parce qu'on a dans V les salles secrètes contenant des oeuvres d'art.
Pour le chiot, je me disais bien que ça ne devait pas être prévu comme plus intéressant que l'autre tentative de sauvetage. En même temps, il y  deux
scènes avec le chiot, d'abord quandil le sauve avec une fausse excuse comme pour Mozart, puis une autre où il va dans les Enfers pour le relâcher, et le chiot refuse de partir, alors il remonte
dans la voiture et il l'entend aboyer, alors il ne parvient à partir, donc il veut le remettre das le coffre mais petit chien a l'air malheureux dans le coffre alors il lui donne son manteau, puis
les troupes d'exterminateur tombent sur lui et il est obligé de les massacrer pour préserver son secret et le chiot, et à la fin de la scène, on le voit le petit chien dans les bras, c'est tout
mignon.


Citations : Terry Pratchett

Interesting time, p.43
*****
Interesting Time p.19
*****
Le Huitième Sortilège p.87
*****
La huitième Couleur p.91
*****
*****

*****

*****
Apes had it worked out. No ape would philosophize, "The mountains is, and is not." They would think, 'The banana is. I will eat the banana. There is no banana. I want another banana."
Unseen Academicals p.76
*****
'I would like permission to fetch a note from my mother, sir.'
Ridcully sighed. 'Rincewind, you once informed me, to my everlasting puzzlement, that you never knew your mother because she ran away before you were born. Distincly remember writing it down in my diary. Would you like another try ?'
'Permission to go and find my mother ?'
Unseen Academicals,  p.187
*****
'The knees should be covered. It is a well-known fact that a glimpse of the male knee can drive women into a frenzy of libidinousness.'
Unseen Academiacls, p.130
*****
"Lord Vetinari's rules : if it takes an Igor to bring you back, you were dead. Briefly dead, it's true, which is why the murderer will be briefly hanged. A quarter of a second usually does it."
Unseen Academicals, p. 98
*****
"I'm a wizard ! We can see things that are really there, you know,"said Ridcully. " And in the case of the Bursar, things that aren't there too."
Hogfather, p 98

Perdu Dans La Vallée ?

Malakos is here too !!!

Archives

Le mot de l'auteur

 

Bienvenue au sein de la vallée des grenouilles séchées,  blog d'une prof de lettres classiques fan de Star Trek et de Terry Pratchett.
Vous trouverez ici mes impressions sur des ouvrages que j'ai lu, des films qui ont retenu mon attention et parfois des séries.
 
Sur ce, je vous souhaite une bonne navigation mais méfiez-vous d'une chose, j'ai une tendance à m'adresser plus à ceux qui ont lu ou vu ce dont je parle, donc quand ce n'est pas votre cas, évitez de continuer votre lecture quand vous atteignez le paragraphe commençant par "dans le détail" ou voici la partie spoiler mais dans la plupart des cas, les spoilers sont en surlignés.

The Bursar

Et pour me laisser un message sans lien avec un article c'est par là :



 
 

One Challenge to rule them All

logo fondcomble

 

Pour s'inscrire, c'est par là.


Pour consulter les billets publiés par les autres membres de la Communauté ou laisser les liens de vos article, c'est ici.


Pour les logos des différents niveaux c'est là.


Pour les différents logos généraux, c'est ici et .

 


***********************


De mon côté, je vais faire le challenge Valar !

 

Jusqu'ici j'ai peu avancé.

J'ai lu :

The Hobbit

Le Silmarillion

The Fellowship of the Ring

The Two Towers

 

L'adieu au Roi, chansons pour J.R.R. Tolkien

Beowulf

 

 

Challengevalar 2

mes coups de coeur

Mes coups de coeur 2009














Mes coups de coeur 2010

sherlock-holmes-2009

Homère et Shakespeare en banlieue
seigneursOlympe
team medical 01
koi-suru-bo-kun-kaiosha-1
starship troopers
lovely_teacher.jpg
hei-sensei.jpg
rocky-horror-picture-show-posters.jpg
petits meurtres à l'anglaise
galaxy-quest-deluxe-edition-dvd
Couverture-Princesse-Soso.jpg
maurice.jpg
Mes coups de coeur 2011
gemmell legende
bowie labyrinth jim henson movie poster
grammaire
st trinian
Mes coups de coeur 2012
Crimson Spell