Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juin 2009 5 05 /06 /juin /2009 16:40
Suite de la mise à jour de mon blog avec ce fois le billet intéressant, ma visite chez Neph du mercredi 3 au jeudi 4 juin, événement attendu depuis plusieurs semaines.

Réveil à 5h45 sans le moindre problème, ce qui est un des aspects quand on n'a dormi que 3h, mon estomac est un peu grognon vu que j'ai été un brin généreuse la veille au soir avec le whisky pour ne pas penser à mes notes à l'agrégation.
6h plus ou moins et quart, je pars pour la gare de Lyon. Je trouve sans problème mon tgv et ma place, à cette heure-ci le tgv est plein de gens en costume-cravate, ce qui est bien car ce sont des gens disciplinés qui ne s'installent pas à n'importe quelle place. J'ai lu un peu Bergson dans le train.

8h40 passée arrivée à Dijon, j'ai pu contempler le lac Kir avant l'entrée en gare. J'étais très heureuse d'arriver à Dijon, car Dijon m'a un peu manqué. Paris c'est sympa, mais Dijon c'est un peu chez moi car j'ai adoré les trois années de prépa que j'ai passé là-bas. Neph est venu me chercher à la gare. Il y avait du monde dans le bus comme ça je n'étais pas dépaysée. Arrivée à l'appart, nous avons procédé à l'échange des livres, j'ai ainsi récupéré le Bone Collector, extrême urgences et Dormir dans l'oubli comme un requin dans l'onde, et Neph, the Gun seller et Accroc du roc de Terry Pratchett. On a pris un petit café, fait les sandwich et vers 11H 20 nous sommes parties pique-niquer au lac Kir(en photo ci-dessus).
Il y avait un beau soleil, on a trouvé un coin d'herbe paisible(qui le fut moins après notre arrivée) où nous avons pu nous moquer gentiment de certains passants. C'est après manger que nous avons eu la mauvaise idée de jouer à la bataille corse. Résultat j'ai laminé Neph avec comme score 6-3, Neph a menacé de jeter Malakos à l'eau, du coup il a dû se réfugier dans mon débardeur et nous avons aussi entrepris un atelier "apprendre à faire le salut vulcain ^^ ". L'autre résultat inattendu de notre partie de carte fut les coup de soleil, car nous sommes restées en plein soleil et nous n'avons même pas eu l'idée d'échanger nos places, du coup nous avons toutes les deux des coups de soleil aux épaules et en prime j'ai eu la jambe droite brûlée du genou au doigt de pied, ce qui s'avèra être assez douloureux à notre retour à l'appartement le soir, vu que je n'avais pas besoin de la toucher pour avoir mal et le lendemain j'ai eu une tendance à boîter pendant les premiers instants où je me mettais debout mais ça se calmait au bout d'un moment, du coup Neph n'a pas eu à me soutenir pour regagner la gare mais j'ai bien dégusté.

Quand Neph eu enfin gagné sa troisième partie, nous avons décidé d'arrêter de cuire et nous avons entrepris de faire le tour du lac kir à pied, ce fut sympa, on est tombé sur le parcours de santé, ce qui fait qu'avec ma souplesse cachalot j'ai tenté de faire certaines des activités sur le parcours avec des résultats plus ou moins lamentables.  Finalement on n'a pas fait le tour complet du lac, arrivées de l'autre côté, on a décidé de se rendre à l'arrêt de bus le proche et de regagner le centre ville de Dijon où Neph a fait un saut à la pharmacie pour acheter de la crème solaire, ce qui arrivait un peu tard.
Nous sommes ensuite partie en quête d'une boutique de produire du coin pour que je puisse acheter de la crème de cassis. Neph m'a trouvé une boutique qui excédait mes espérances, il y avait non seulement de la crème de cassis, mais aussi de la crème de mirabelle, de mûres, de myrtilles... un apéritif à base de mirabelles, de l'eau de vie, de la prunelle, des cerises à l'eau de vie, en bref le paradis. J'ai fini, à près une longue réflexion, par repartir avec une bouteille de crème de mûre et une bouteille de crême de mirabelle. j'ai testé hier soir la crême de mûre, c'est une vraie merveille, très sucrée et qui ne sent pas l'alcool, un délice.
Comme il était dans les 4h30, nous avons opté pour la terasse d'un café et non pour le pib où je désirais aller car il n'était certainement pas encore ouvert, tant pis. J'ai commandé un Kir, ayant la flemme de demander la carte mais il avait un meilleur goût que ceux que l'on nous sert à Paris. Neph a lutté avec son tube de crème solaire qui ne voulait définitivement pas coopérer. Puis petit tour chez Gibert où Neph n'a absolument pas briser sa promesse de ne pas acheter de livre de tout le moins de juin, elle n'a définitivement acheté aucun livre de façon à obtenir le sac de plage, j'ai lu, et un livre cadeau ^^.  Au rayon livre en anglais, j'ai découvert plusieurs livres de star trek, apparamment quelqu'un s'est débarassé de sa collection mais à mon grand regret ce n'était pas ceux que je cherchais vu qu'il y en avait deux de Star trek next generation et les autres c'étaient les livres des films. Du côté des mangas, j'ai craqué pour Death note et j'en ai acheté 4 parce qu'ils étaient en occasion. Le sac que Neph n'a pas eu-puisqu'elle-a-juré-de-ne-pas-acheter-un-seul-livre-en-juin a été très pratique pour les transporter.

Après la douche et le moment où nous avons constaté l'étendue des dégats causés par le soleil, nous nous sommes installées devant the Descent, histoire de satisfaire ma curiosité et me permettre de découvrir quels sont les clichés et de spéculer sur qui meurt en premier. Si vous voulez un résumé de l'histoire aller faire un tour sur cet article de Neph :link. Niveau cliché, on a les 3 amies, la blonde toute gentille et pas mal traumatisée qui a perdu son mari et sa fille l'année d'avant dans un accident de voiture gore, Juno qui a organisé l'expédition spélo dans cette grotte en faisant croire à tout le monde qu'on allait faire un parcours d'un guide et dont on se doute dès le début qu'elle avait une relation avec le mari de la première et la dernière qui est mère-poule vis-à-vis de la première et un brin hostile envers la deuxième car elle se doute de son secret. Comme on ne peut pas faire un film d'horreur avec juste trois personnes, on a rajouté des victimes, les deux soeurs dont une fait des études de médecine mais qui ont des traits tellement  peu marqués qu'on se doute dès le début du sort qui leur est réservé et la casse-cou qui a aussi une bonne tête de victime vu que c'est le type de personne qui va faire un truc risqué et ainsi se faire chopper par le monstre.
Le film réserve des surprises, déjà juste sur qui meurt en premier et qui se fait tuer comment et qui survit ou non. J'ai bien aimé le film, il est flippant car les scènes de spéléo avant l'arrivée des monstres sont déjà angoissante vu que le début ça irait comme celui d'un film d'action où un groupe de spéléologue se retrouve coincé dans une grotte inconnue et espère pouvoir trouver une autre sortie. Puis j'ai pas mal crié quand les monstres sont apparus car  ils ont une tendance à surgir très soudainement et il fait très noir dans une grotte. Les monstres ressemblent à Gollum, sauf qu'il vaut mieux être enfermés avec eux qu'avec Gollum, car eux sont vraiment pitoyables, ils sont aveugles, ont un sens du touché lamentable, un ouïe pas vraiment perçante, du coup il est facile de se cacher pour les éviter. Les scénaristes n'ont pas fait preuve de beaucoup de cohérance dans ce domaine car d'un côté, ils peuvent se jeter avec précision sur les gens, de l'autre passer à côté d'eux sans les repérer, on sent bien qu'ils étaient coincés quant au moyen à employer pour permettre une petite chance de survie aux héroïnes.
Apparament la fin américaine du film n'est pas la même que la fin européenne et c'est sur cette fin américaine que l'on s'est fondé pour faire une suite à ce film qui doit sortir bientôt. Je suis réservée sur le sujet, je sens que ça va être trop gentillet et gâcher les qualités du premier, surtout par le fait de ne pas assumer la fin européenne.


Après nous avons fait une petite pause, histoire que je puisse boire un petit kir, car je ne pouvais pas boire pendant le film ou j'allais repeindre la couette de Neph à chaque fois qu'un monstre surgissait. Nous nous sommes armées d'hérisson en guimauve et nous avons attaqué rec dont Neph ne tardera sûrement à nous parler. On nous avait dit que le film était flippant mais je m'attendais à mieux car ce n'est que le dernier quart d'heure qui est vraiment flippant, avant on flippe un peu mais juste parce qu'on nous a dit que c'était super flippant du coup on se demande quand le moment flippant va arriver et on est tendu. L'histoire c'est une petite animatrice d'une émission que personne ne regarde part faire un reportage sur le quotidien des pompiers et part avec eux dans un immeuble où ils ont été appelé pour une vieille. La situation dégénère vite la vieille hystérique tente de bouffer un des policiers et pousse un des pompiers puis on découvre que le bâtiment est mis sous quarantaine. Un médecin est envoyé examiner les blessés et c'est ainsi que l'on découvre que ceux-ci se sont transformés en zombie... après vous vous doutez de ce qui va se passer : il faut trouver une sortie sans se faire bouffer par les zombies. Les deux tiers sont décevants parce qu'on ne peut pas dre que les zombies soient flippants vu que ça se contente de se jeter sur les gens mais les zombies, heureusement ne sont pas les seuls monstres de l'immeuble car il y a aussi quelque chose d'autre qui est cause de l'infection et ça a fait flippé, j'ai hurlé quand il est apparu et ensuite passé un certain temps à dire à Neph, "non, je regarde pas, j'ai trop peur". Je crois que je vais restée marqué par le monstre de la fin.
Ensuite, il n'était pas tard mais nous étions un peu trop traumatisé pour regarder un autre film d'horreur du coup on a fini par se rabattre sur les deux premiers épisodes du Coeur a ses raisons, histoire de se changer les idées et ensuite, après un peu de lecture, nous sommes parvenues à nous endormir sans nous faire attaquer par un horrible monstre.

Le lendemain ce fut journée glandouille(surtout pour moi)j'ai lu mon manga, j'ai bidouillé sur internet puis finalement le moment est venu de gagner la gare de Dijon(à gauche), où Neph et moi avions chacune un train à prendre. Le retour fut un peu casse-pied car il n'y avait plus vraiment de costume-cravate mais des grands-parents qui avaient décidé d'emmener leur petit-fils visiter Paris et il fut agaçant. J'ai avancé dans ma lecture de Jane and the Unpleasantness at Scargrave Manor.

Bilan, j'ai passé deux jours super. à quand la prochaine fois ?

Partager cet article

Repost 0

commentaires

herisson08 10/06/2009 13:59

Et après un article de 3 pages, la seule chose que je retiens... c'est les hérissons en guimauve  ;) Sympathique séjour visiblement!!

The Bursar 10/06/2009 14:05


Le pire c'est que ce n'est même pas mon article le plus long, le record reste au second article sur Star Trek XI, suivi de près par star trek, avec en plus vicieux le fait que dans ceux-là il n'y a
pas d'image.
Les hérissons en guimauve ont été une de mes grandes découvertes, c'est encore mieux que les ours en gui  mauve ;)


Neph 05/06/2009 20:13

Quand tu veux !

Citations : Terry Pratchett

Interesting time, p.43
*****
Interesting Time p.19
*****
Le Huitième Sortilège p.87
*****
La huitième Couleur p.91
*****
*****

*****

*****
Apes had it worked out. No ape would philosophize, "The mountains is, and is not." They would think, 'The banana is. I will eat the banana. There is no banana. I want another banana."
Unseen Academicals p.76
*****
'I would like permission to fetch a note from my mother, sir.'
Ridcully sighed. 'Rincewind, you once informed me, to my everlasting puzzlement, that you never knew your mother because she ran away before you were born. Distincly remember writing it down in my diary. Would you like another try ?'
'Permission to go and find my mother ?'
Unseen Academicals,  p.187
*****
'The knees should be covered. It is a well-known fact that a glimpse of the male knee can drive women into a frenzy of libidinousness.'
Unseen Academiacls, p.130
*****
"Lord Vetinari's rules : if it takes an Igor to bring you back, you were dead. Briefly dead, it's true, which is why the murderer will be briefly hanged. A quarter of a second usually does it."
Unseen Academicals, p. 98
*****
"I'm a wizard ! We can see things that are really there, you know,"said Ridcully. " And in the case of the Bursar, things that aren't there too."
Hogfather, p 98

Perdu Dans La Vallée ?

Malakos is here too !!!

Archives

Le mot de l'auteur

 

Bienvenue au sein de la vallée des grenouilles séchées,  blog d'une prof de lettres classiques fan de Star Trek et de Terry Pratchett.
Vous trouverez ici mes impressions sur des ouvrages que j'ai lu, des films qui ont retenu mon attention et parfois des séries.
 
Sur ce, je vous souhaite une bonne navigation mais méfiez-vous d'une chose, j'ai une tendance à m'adresser plus à ceux qui ont lu ou vu ce dont je parle, donc quand ce n'est pas votre cas, évitez de continuer votre lecture quand vous atteignez le paragraphe commençant par "dans le détail" ou voici la partie spoiler mais dans la plupart des cas, les spoilers sont en surlignés.

The Bursar

Et pour me laisser un message sans lien avec un article c'est par là :



 
 

One Challenge to rule them All

logo fondcomble

 

Pour s'inscrire, c'est par là.


Pour consulter les billets publiés par les autres membres de la Communauté ou laisser les liens de vos article, c'est ici.


Pour les logos des différents niveaux c'est là.


Pour les différents logos généraux, c'est ici et .

 


***********************


De mon côté, je vais faire le challenge Valar !

 

Jusqu'ici j'ai peu avancé.

J'ai lu :

The Hobbit

Le Silmarillion

The Fellowship of the Ring

The Two Towers

 

L'adieu au Roi, chansons pour J.R.R. Tolkien

Beowulf

 

 

Challengevalar 2

mes coups de coeur

Mes coups de coeur 2009














Mes coups de coeur 2010

sherlock-holmes-2009

Homère et Shakespeare en banlieue
seigneursOlympe
team medical 01
koi-suru-bo-kun-kaiosha-1
starship troopers
lovely_teacher.jpg
hei-sensei.jpg
rocky-horror-picture-show-posters.jpg
petits meurtres à l'anglaise
galaxy-quest-deluxe-edition-dvd
Couverture-Princesse-Soso.jpg
maurice.jpg
Mes coups de coeur 2011
gemmell legende
bowie labyrinth jim henson movie poster
grammaire
st trinian
Mes coups de coeur 2012
Crimson Spell