Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mai 2009 5 22 /05 /mai /2009 00:00
En ce long week-end d'ascension, j'ai emprunté à la bibliothèque de Châlons les trois volumes de la Rose de Versailles de Riyoko Ikeda, beaucoup plus célèbre sous le nom de Lady Oscar. J'ai vu le film, il y a quelques années mais il ne m'a pas hyper marqué. Donc là j'en ai profité pour lire l'intégralité de ce manga dont j'avais déjà dû lire des morceaux. Ce manga se compose de deux volumes de près de 1000pages et d'un troisième volume de seulement 300pages. L'histoire en elle-même compte 9 chapitres, le deuxième volume contient une histoire annexe et le troisième volume est composé de quatre histoires. J'aime beaucoup moins ces histoires annexes à cause de l'introduction du personnage de Loulou, la nièce d'Oscar, que je n'aime pas, que ce soit au niveau graphique ou de son rôle, car elle appartient beaucoup trop au côté manga pour JEUNES filles.

L'histoire commence en 1755 où trois enfants naissent à différents points de l'Europe : Marie-Antoinette d'Autriche, Hans Axel de Fersen et Oscar François de Jarjayes, ensuite on saute plusieurs années et l'histoire commence véritablement avec le mariage de Marie-Antoinette et du futur Louis XVI, qui est aussi le moment où Oscar devient capitaine de la garde de la garde et l'histoire va couvrir le destin tragique de ces trois êtres jusqu'à la mort de Marie-Antoinette et la Révolution. Bien-sûr l'héroïne c'est Oscar, 6ème fille du Général de Jarjayes dont la famille sert le roi depuis des années et qui se désolant de n'avoir su produire de fils pour lui succéder, décide que cette fille sera son fils, donc Oscar est éduqué comme un garçon et devient capitaine des gardes royaux, un corps de garde trié sur le volet pour leur élégance et leur beauté, le seul corps où une femme pourrait être acceptée.
L'histoire nous peint Marie-Antoinette comme une jeune fille espiègle, qui étouffe à la cour de France, est utilisée par Mme Polignac et ne cesse de faire des dépences extravagantes pour oublier son ennui d'être reine. Il y a aussi le côté tragique avec son amour pour Fersen qu'elle ne peut vivre parce qu'elle est reine, tandis qu'Oscar est amoureuse aussi de Fersen puis finit par s'apercevoir des sentiments d'André, son ami d'enfance qui ne la quitte jamais et qui a tu son amour car leur écart de situation rend tout mariage impossible. Il y a une insistance sur le côté tragique de la noblesse qui n'est pas libre et donc on suit la misère qui s'étend dans le pays, préparant la révolution.

J'aime énormément le personnage d'Oscar, même si je trouve dommage que le fait qu'elle soit une femme ne soit pas un secret, ça choque un peu mon sens historique qui me dit que jamais une telle chose n'eût été acceptée à l'époque mais en même temps, c'est assez amusant car Oscar est le chouchou de toutes les dames de la cour, qui soupire après lui même si elles savent que c'est une femme. J'aime beaucoup le peu d'importance accordée à sa féminité et l'ironie qui fait que ce n'est pas un homme en dépit des apparences. J'aime beaucoup la manière dont il est dessiné. J'admets j'adorerai être à la place d'Oscar, elle sait tellement bien manier l'épée et ses uniformes lui vont si bien.

J'ai bien aimé ma lecture, je pense que je vais regarder les 40 épisodes de l'animé qui sont disponibles sur Dailymotion histoire de comparer, mais ça a été très agréable en dépit des points historiques douteux, mais en soi j'adore les histoires de travestissement, surtout comme ici, où le personnage assume pleinement cet autre identité.

Partager cet article

Repost 0
Published by The Bursar - dans Sweet transvestite
commenter cet article

commentaires

herisson08 22/05/2009 11:10

je l'ai lu il y a quelques années, après avoir vu l'intégrale de l'anim... j'ai tout simplement adoré... c'est mon époque préféré de l'histoire, et les personnages sont hauts en couleur...J'aime bien james bond, mais sans etre fan, donc le personnage que tu cites ne me dit rien!!

The Bursar 22/05/2009 12:51


Ben c'est pour ça, on apprécie plus le côté lourd de OSS par son écart avec le Bond joué par Sean Connery.
Ce n'est pas mon époque préférée, je prèfère Louis XIII et Richelieu mais là c'est tellement bien raconté que c'était agréable et c'est assez bien dessiné, j'aime bien le soin accordé à
l'architecture des monuments.


Citations : Terry Pratchett

Interesting time, p.43
*****
Interesting Time p.19
*****
Le Huitième Sortilège p.87
*****
La huitième Couleur p.91
*****
*****

*****

*****
Apes had it worked out. No ape would philosophize, "The mountains is, and is not." They would think, 'The banana is. I will eat the banana. There is no banana. I want another banana."
Unseen Academicals p.76
*****
'I would like permission to fetch a note from my mother, sir.'
Ridcully sighed. 'Rincewind, you once informed me, to my everlasting puzzlement, that you never knew your mother because she ran away before you were born. Distincly remember writing it down in my diary. Would you like another try ?'
'Permission to go and find my mother ?'
Unseen Academicals,  p.187
*****
'The knees should be covered. It is a well-known fact that a glimpse of the male knee can drive women into a frenzy of libidinousness.'
Unseen Academiacls, p.130
*****
"Lord Vetinari's rules : if it takes an Igor to bring you back, you were dead. Briefly dead, it's true, which is why the murderer will be briefly hanged. A quarter of a second usually does it."
Unseen Academicals, p. 98
*****
"I'm a wizard ! We can see things that are really there, you know,"said Ridcully. " And in the case of the Bursar, things that aren't there too."
Hogfather, p 98

Perdu Dans La Vallée ?

Malakos is here too !!!

Archives

Le mot de l'auteur

 

Bienvenue au sein de la vallée des grenouilles séchées,  blog d'une prof de lettres classiques fan de Star Trek et de Terry Pratchett.
Vous trouverez ici mes impressions sur des ouvrages que j'ai lu, des films qui ont retenu mon attention et parfois des séries.
 
Sur ce, je vous souhaite une bonne navigation mais méfiez-vous d'une chose, j'ai une tendance à m'adresser plus à ceux qui ont lu ou vu ce dont je parle, donc quand ce n'est pas votre cas, évitez de continuer votre lecture quand vous atteignez le paragraphe commençant par "dans le détail" ou voici la partie spoiler mais dans la plupart des cas, les spoilers sont en surlignés.

The Bursar

Et pour me laisser un message sans lien avec un article c'est par là :



 
 

One Challenge to rule them All

logo fondcomble

 

Pour s'inscrire, c'est par là.


Pour consulter les billets publiés par les autres membres de la Communauté ou laisser les liens de vos article, c'est ici.


Pour les logos des différents niveaux c'est là.


Pour les différents logos généraux, c'est ici et .

 


***********************


De mon côté, je vais faire le challenge Valar !

 

Jusqu'ici j'ai peu avancé.

J'ai lu :

The Hobbit

Le Silmarillion

The Fellowship of the Ring

The Two Towers

 

L'adieu au Roi, chansons pour J.R.R. Tolkien

Beowulf

 

 

Challengevalar 2

mes coups de coeur

Mes coups de coeur 2009














Mes coups de coeur 2010

sherlock-holmes-2009

Homère et Shakespeare en banlieue
seigneursOlympe
team medical 01
koi-suru-bo-kun-kaiosha-1
starship troopers
lovely_teacher.jpg
hei-sensei.jpg
rocky-horror-picture-show-posters.jpg
petits meurtres à l'anglaise
galaxy-quest-deluxe-edition-dvd
Couverture-Princesse-Soso.jpg
maurice.jpg
Mes coups de coeur 2011
gemmell legende
bowie labyrinth jim henson movie poster
grammaire
st trinian
Mes coups de coeur 2012
Crimson Spell