Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 avril 2009 5 10 /04 /avril /2009 22:57
Eh voilà, je viens de finir de re-regarder Star Trek I, histoire de changer un peu de Jane Austen(surtout que mes prochains dvd n'arrivent pas maintenant) et retrouver Mr Spock, car oui, je préfère Mr Spock à Mr Darcy ou au colonel Brandon, car il est plus intelligent, plus savant, il se gouverne par la raison, pour moi il reste le sage ultime et bien sûr c'est un homme inaccessible, car Mr Spock ne peut pas ressentir d'amour(sauf cas exceptionnel comme le contact avec une plante qui rend heureux...) donc on ne peut que soupirer après lui en vain. C'est sûr Colin Firth est beaucoup plus sexy, et on n'a pas forcément envie de voir Spock torse nu(Leonard Nimoy a un torse velu...)mais le physique n'est pas tout dans la vie(surtout quand on est philosophe et qu'on se dit qu'on prendrait bien un chien histoire de se sentir moins seul et d'avoir une raison pour se lever avant 2h de l'après-midi)...

Revenons-en au film. Il date de 1979, c'est-à-dire dix ans après la fin de la série, par contre du point de vue l'histoire - vu que je ne suis jamais parvenue à comprendre la mesure du temps dans la série  - je ne suis pas certaine qu'autant de temps soit passé, on peut estimer qu'au moins trois ans se sont passé, puisqu'on apprend que Kirk n'a fait qu'une seule mission en tant que capitaine(les missions durent 5 ans) donc qu'à la fin de ses 5 ans sur l'entreprise il n'a pas rempilé pour une nouvelle mission(ce que j'aurai trouvé logique) et qu'il a passé deux ans et demi sans avoir commandé un vaisseau.
Bref le début du film est l'occasion de découvrir ce qui s'est passé depuis la dernière aventure, déjà l'entreprise  a changé, c'est toujours l'USS entreprise, NCC 1701 mais l'intérieur a été entièrement refait et rééquipé, histoire de se remettre à jour puisqu'il faut bien s'adapter aux évolutions techniques qui se sont produites depuis 1969 car elles changent notre vision de ce qu'on attend à l'intérieur d'un vaisseau spatial.
Les uniformes de l'équipage, eux aussi, ont été mis au goût du jour : je regretterai toujours les costumes de la série originale, le code de couleur dont je n'avais pas entièrement percé le mystère : les scientifiques en bleu, les ingénieurs en rouge, le service de sécurité en jaune et Kirk tantôt en vert tantôt en jaune, ce sont en fait les uniformes en jaune qui m'intrigue car ils m'ont l'air 'être là comme la couleur de base sans trop de signification, vu qu'on a souvent des gens en rouge qui sont dans les expéditions d'exploration et qui se font tué par les aliens hostiles. Les nouveaux sont dans l'ensemble gris avec un petit boitier noir sur le ventre dont j'ignore la fonction, en tout cas la coupe est sympathique, ça a un côté tunique(on voit que le budget a évolué et qu'on a plus à se contenter de pulls ou sous-pulls pour faire les uniformes...), le côté triste c'est que se sont des pantalons, alors que dans la série originale c'était des pantacourt, ce que j'aimais beaucoup vu qu'il portait des bottes avec. Les femmes sont passées, je crois, au pantalon, alors qu'avant elles portaient toutes des mini-jupes. Par contre, il y a aussi l'introduction de l'uniforme blanc que va porter Kirk par exemple, et qui a mon goût ressemble trop à l'uniforme de l'équipage de la croisière s'amuse, seuls le petit short est manquant, heureusement Spock s'en tient au costume gris.
Du côté des acteurs, on a évidemment un coup de vieux, vu que ce ne sont à présent plus des trentennaires... Scotty s'est fait pousser la moustache, Kirk a pris un peu de poids, les traits de Spock se sont amincis. L'intégralité du casting principal de la série apparaît dans le film, avec en plus une apparition de celle qui était the Yeoman Rand durant une partie de la série et qui a avancé dans sa carrière et qu'on trouve dans le film comme une des techniciennes s'occupant du téléporteur et de l'ancienne Nurse Chapel, qui est à présent médecin. C
hekov, Sulu, Scotty et Uhura font toujours partie de l'équipage de l'entreprise, tandis que Kirk est à présent amiral, McCoy s'est retiré pour exercer à son compte et fait sa première apparition dans une tenue très année 70 et avec une barbe bien fournie, et Spock est sur Vulcain où il prépare la cérémonie du Kohlinar, qui est la purgation des passions, le stade ultime de la spiritualité vulcaine. Voilà pour ce qui s'est passé entre la série et le film.

Maintenant l'histoire : la terre est menacé par une entité d'une puissance incoyable et qui détruit toute vie sur son passage. L'Enterprise, qui est à ce moment-là au garage car elle est en train d'être modernisé est le vaisseau assez proche de la terre pour aller intercepter l'alien. Kirk, qui s'ennuie en tant qu'Amiral et ne rêve que d'avoir à nouveau un vaisseau à commander, saute sur l'occasion et prend le commandement de l'Entreprise à la place du capitaine Deker, alors qu'il n'est absolument pas familier avec la nouvelle technologie de l'Enterprise et oblige Bones(McCoy) a reprendre du service, pendant que de son côté, Spock ne parvient pas à réaliser le Kohlinar car son esprit sent la présence d'une conscience dans l'espace à cause de sa part humaine.

En détail, voici le reste de l'histoire, que vous pouvez lire si vous ne comptez pas le voir :
Ma grande question de début de film était "mais où est Spock ?" car comme il est sur Vulcain, il ne fait pas partie de l'équipage de l'entreprise et donc, c'était dramatique pour moi, je m'attendais à le voir débarqué à tout moment. Au départ, on s'attend à le retrouver comme l'officier scientifique du vaisseau mais on voit une scène où Kirk discute avec le Vulcain qui va occupé ce post. Ensuite il y a un accident de trasporteur et le Vulcain meurt donc on se dit ça y est, Kirk va faire appel à Spock, eh non. Le vaisseau part et nous sommes sans nouvelles de Spock. Mais cette absence à un côté très intéressant car elle montre à quel point Kirk était dépendant de Spock lorsqu'il était capitaine, bon, pour moi, Spock a toujours été plus le héros de l'histoire, vu que c'est souvent lieu qui identifie l'alien ou la manière de s'en occuper. Spock est le cerveau de l'histoire tandis que la qualité de Kirk réside dans sa capacité à commander. Mais là ça devient évident, car Kirk a du mal à s'entendre avec Decker, celui qui aurait dû être capitaine du vaisseau, car il est persuadé qu'il est toujours capable de commander même si ce n'est plus le même vaisseau, ce qui le mène à prendre une mauvaise décision au début. Kirk semble un peu en dessous de lui-même à ce moment-là, heureusement Bones est toujours là pour lui servir de conscience, mais il n'a tout de même pas la même influence que Spock. La mauvaise décision de Kirk fait que le vaisseau s'est retrouvé pris dans un wormhole et a failli heurter un astéroïde mais avant que Kirk ait l'occasion d'autres impaires, un vaisseau de la fédération non-identifié demande à s'arrimer à l'entreprise et là, c'est la surprise Spock est là, il a suivi les communications entre l'entreprise et Starfleet et vient offrir ses services comme officier scientifique, pas par bonté d'âme mais parce qu'il pense que l'alien est porteur de ses réponses. Mais je pense que la déception du spectateur est égale à celle de l'équipage, Spock n'est plus le Vulcain que nous avions quitté, le Kohlinar l'a changé, il semble ne plus avoir d'émotion, n'être que logique, il n'est plus trait humain donc on a l'impression qu'il a atteint son but, car Spock en tant que mi-humain, mi-vulcain passe son temps à chercher à s'affirmer en tant que vulcain et s'éloigner le plus possible de sa part humaine. Mais le résultat est quelqu'un de trait froid, presqu'une machine, car revoir ses anciens compagnons lui semble indifférent, il ne fait même pas l'effort de répondre à leur accueil mais se contente d'offrir ses services et se met au travail. Par son comportement, on ne sait pas trop s'il est complètement passé du côté de la logique ou s'il a en lui un désir de répondre à l'affection des autres mais qu'il réprouve parce qu'il considère que ce serait un comportement honteux. mais bon Spock est de retour et tout semble rentrer dans l'ordre, il répare les dégâts commis par l'erreur de Kirk et est à nouveau la personne que Kirk écoute, plus ou moins pour le malheur de Decker qui a un moment semblait pouvoir s'imposer auprès Kirk mais dont l'avis cesse d'importer complètement une fois que Spock est là.
Le vaisseau finit par rejoindre l'entité extra-terrestre et finit par se retrouver à l'intérieur de son vaisseau, là Spock s'aperçoit que l'entité a essayé de communiquer et découvre qu'elle langage elle emploie. V'Ger, car c'est le nom de l'entité, scanne le vaisseau et enlève le lieutenant Ilia, qui est le femme qu'aime Decker. Le lieutenant est tué et V'Ger se sert des informations tirées de son esprit pour créer un androïde qu'il envoie sur l'entreprise pour en apprendre plus sur ce qu'il appelle les "carbon unit", V'Ger semble considérer que les humains infestent l'entreprise et compte les détruire quand il aura les informations nécessaires. Pendant ce temps-là, Spock en profite pour s'emparer d'une combinaison spatiale et sort du vaisseau afin de pénétrer dans la prochaine chambre du vaisseau pour en apprendre davantage. Il le fait en secret, certainement pour éviter que Kirk ne l'en empêche. Il découvre ainsi que V'Ger est en fait un robot mais un robot qui a atteint un développement tel qu'il a une conscience. Arrivé au centre, il ne résiste pas à la tentation de faire un mind-meld avec V'Ger, ce qui tourne plutôt mal pour Spock car V'Ger a un esprit beaucoup plus puissant que Spock. Sur le vaisseau, on finit par s'appercevoir que quelqu'un est sorti du vaisseau, Kirk devine aussitôt qu'il s'agit de Spock donc Kirk enfile une combinaison pour partir à sa recherche et le récupère inconscient après qu'il eut été rejeté par V'Ger dans la première chambre. On passe donc à l'infirmerie, où Spock est inconscient et où on apprend qu'il a subit un traumatisme cérébral. Il finit par reprendre connaissance et il a changé, ce n'est plus Spock la machine, on retrouve notre Spock, celui qui avait encore quelques émotions humaines. Il fait la lumière sur le monde d'origine de V'Ger et sur la raison pour laquelle il cherche le créateur. Ce moment instructif surtout du côté de Spock, car au contact de V'Ger qui est logique pur, Spock comprend que la logique n'est pas tout et que les émotions ont aussi de la valeur, et pour illustrer Spock prend la main de Kirk en signe d'amitié, or un tel geste de sa part est extrêmement rare. Spock a enfin trouvé la réponse au cheminement de sa spiritualité, l'équilibre entre le vulcain et l'humain et ne cherche plus à être un pur vulcain.
V'Ger continue de s'approcher de la terre et est en train de mettre en place un dispositif pour détruire la terre car le Créateur ne lui a pas répondu. On dope Spock parce qu'il est nécessaire à Kirk et sur le pont on a droit à cette scène que j'aime énormément où Spock pleure. Spock ne pleure jamais, même quand il pense avoir tué Kirk dans un épisode ou que Kirk est déclaré mort dans un autre. Il pleure pour V'Ger et dit :

"As I was when I came aboard, so is V'Ger now. Empty, incomplete and searching. Logic and knowledge are not enough"

J'aime énormément. Ensuite Spock va donné la clef du comportement de V'Ger et comment il faut agir. Kirk tente un coup de bluffe et fait croire à l'androïde qui sert de liaison entre le vaisseau et V'Ger qu'il sait pourquoi le créateur ne répond pas et parvient à obtenir d'aller rencontrer V'Ger en personne. Il part donc en compagnie de Spock, McCoy et Decker et arrivé au point où se trouve le centre de V'Ger, on découvre que V'Ger s'appelle en vérité Voyager, pour exact voyager VI, une des sondes envoyés dans l'espace par les américains pour explorer l'espace et renvoyé des données et qui s'est trouvé de l'autre côté de la galaxie suite à un trou noir et a été recueilli par une race de robot qui lui ont construit ce vaisseau pour qu'il puisse mener à bien sa mission : transmettre les informations au créateur. Durant le voyage, V'ger a fini par développer une conscience mais une conscience purement logique, or l'état de son développement fait qu'il a atteint les limites de ce que notre galaxie pouvait lui offrir et il lui faudrait tourner ses regards vers les dimensions parallèles et autres choses qui sont au rang de théorie mais que son esprit ne peut saisir car ce n'est pas logique, il faudrait lui donner une part humaine et pour compliquer le tout V'Ger ne veut plus juste transmettre les informations mais s'unir au Créateur. Alors Decker décide de s'unir à V'Ger d'autant que l'androïde contient en elle une partie de l'esprit de la femme qu'il aimait, et Kirk le laisse se sacrifier, je pense parce qu'il culpabilise un peu de lui avoir pris l'enterprise. Tout finit bien, Spock a trouvé la paix de l'esprit et décide de reprendre sa carrière au sein de Star fleet et Kirk décide de ne pas ramener tout de suite l'enterprise.

J'aime ce film à peu près uniquement à cause du cheminement spirituel de Spock, car je n'aime pas trop le fait qu'il y ait de nouveaux personnages d'introduit et que Spock soit absent une partie du film et ne redevient vraiment le personnage que j'apprécie qu'encore plus tard. Le comportement de Kirk aussi n'est pas terrible, car je trouve que sa manière de récupérer l'enterprise est d'une bassesse qui ne sied pas au personnage car il s'empare d'un commandement destiné à un homme qu'il avait lui-même.


Partager cet article

Repost 0
Published by The Bursar - dans Live Long and Prosper
commenter cet article

commentaires

Emma 14/04/2009 11:22

Moi j'attends avec impatience la sortie du film !

The Bursar 14/04/2009 14:47


Moi aussi, j'ai hâte de le voir mais en même temps j'ai très peur d'être déçue, parce que je trouve un peu louche le coup du "on s'est tous retrouvé ensemble à
l'académie" et rien dans la série ne laissait entendre que Kirk a pu avoir une histoire d'amour avec Uhura et j'ai peur que Spock ne soit pas aussi impassible qu'il le devrait.


Neph 12/04/2009 21:33

Ouf, notre amitié est saine et sauve :)

Neph 11/04/2009 08:48

Pourvu que tu ne m'en tiennes pas rigueur éternellement, mais Star Trek, je passe ! M. Darcy et moi-même ne sommes pas trop attirés par cet univers :)

The Bursar 11/04/2009 15:00


Je m'en doutais, j'ai un nombre très limité d'ami qui aime(c'est-à-dire qui accepte de regarder plus d'un épisode avec moi).


Citations : Terry Pratchett

Interesting time, p.43
*****
Interesting Time p.19
*****
Le Huitième Sortilège p.87
*****
La huitième Couleur p.91
*****
*****

*****

*****
Apes had it worked out. No ape would philosophize, "The mountains is, and is not." They would think, 'The banana is. I will eat the banana. There is no banana. I want another banana."
Unseen Academicals p.76
*****
'I would like permission to fetch a note from my mother, sir.'
Ridcully sighed. 'Rincewind, you once informed me, to my everlasting puzzlement, that you never knew your mother because she ran away before you were born. Distincly remember writing it down in my diary. Would you like another try ?'
'Permission to go and find my mother ?'
Unseen Academicals,  p.187
*****
'The knees should be covered. It is a well-known fact that a glimpse of the male knee can drive women into a frenzy of libidinousness.'
Unseen Academiacls, p.130
*****
"Lord Vetinari's rules : if it takes an Igor to bring you back, you were dead. Briefly dead, it's true, which is why the murderer will be briefly hanged. A quarter of a second usually does it."
Unseen Academicals, p. 98
*****
"I'm a wizard ! We can see things that are really there, you know,"said Ridcully. " And in the case of the Bursar, things that aren't there too."
Hogfather, p 98

Perdu Dans La Vallée ?

Malakos is here too !!!

Archives

Le mot de l'auteur

 

Bienvenue au sein de la vallée des grenouilles séchées,  blog d'une prof de lettres classiques fan de Star Trek et de Terry Pratchett.
Vous trouverez ici mes impressions sur des ouvrages que j'ai lu, des films qui ont retenu mon attention et parfois des séries.
 
Sur ce, je vous souhaite une bonne navigation mais méfiez-vous d'une chose, j'ai une tendance à m'adresser plus à ceux qui ont lu ou vu ce dont je parle, donc quand ce n'est pas votre cas, évitez de continuer votre lecture quand vous atteignez le paragraphe commençant par "dans le détail" ou voici la partie spoiler mais dans la plupart des cas, les spoilers sont en surlignés.

The Bursar

Et pour me laisser un message sans lien avec un article c'est par là :



 
 

One Challenge to rule them All

logo fondcomble

 

Pour s'inscrire, c'est par là.


Pour consulter les billets publiés par les autres membres de la Communauté ou laisser les liens de vos article, c'est ici.


Pour les logos des différents niveaux c'est là.


Pour les différents logos généraux, c'est ici et .

 


***********************


De mon côté, je vais faire le challenge Valar !

 

Jusqu'ici j'ai peu avancé.

J'ai lu :

The Hobbit

Le Silmarillion

The Fellowship of the Ring

The Two Towers

 

L'adieu au Roi, chansons pour J.R.R. Tolkien

Beowulf

 

 

Challengevalar 2

mes coups de coeur

Mes coups de coeur 2009














Mes coups de coeur 2010

sherlock-holmes-2009

Homère et Shakespeare en banlieue
seigneursOlympe
team medical 01
koi-suru-bo-kun-kaiosha-1
starship troopers
lovely_teacher.jpg
hei-sensei.jpg
rocky-horror-picture-show-posters.jpg
petits meurtres à l'anglaise
galaxy-quest-deluxe-edition-dvd
Couverture-Princesse-Soso.jpg
maurice.jpg
Mes coups de coeur 2011
gemmell legende
bowie labyrinth jim henson movie poster
grammaire
st trinian
Mes coups de coeur 2012
Crimson Spell